Greffe intermédiaire ou surgreffage

greffer.net >> Greffage

André a écrit le 23/03/2007 02:23 (ref msg # 7401 )
J'ai posté un petit résumé de la technique du surgreffage ici :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Greffe_%28b...

Merci de m'indiquer si cela vous parait correct ou si vous voyez des choses à rajouter sur le sujet.
patrice a écrit le 23/03/2007 07:34 (ref msg # 7406 )
Le texte pourrait laisser à penser que les deux greffes doivent se faire obligatoirement en écusson : ce n'est pas le cas. On peut tres bien greffer l'intermediaire en écusson et greffer dessus l'année d'après la variété à faire fructifier en anglaise ou autre...

De plus il existe une méthode, que je n'ai pas encore essayé, où les deux opérations se font simultanement : on "plaque" en meme temps l'intermediaire sur le porte greffe, en mettant le mettant à vif (en enlevant le bois), sur lequel on plaque immédiatement l'écusson, de facon traditionnelle, de la variété à faire fructifier. Une sorte de sandwich d'écussons
Je n'ai pas pratiqué cela encore.
Cette méthode est décrite dans "Le grand livre de la taille et de la greffe" de E. Boffelli et G. Sirtori.
André a écrit le 23/03/2007 13:05 (ref msg # 7414 )
D'ailleurs même la première greffe pourrait etre autrement qu'en écusson non ?

Mais alors pourquoi les différentes sources que j'ai trouvé spécifient-elles la greffe en écusson ? Est-ce la plus adaptée à ce type de montage ?
patrice a écrit le 23/03/2007 13:32 (ref msg # 7415 )
On surgreffe bien d'ailleurs pour d'autres raisons que des problèmes d'incompatibilité... (changer la variété d'un arbre en couronnonant des charpentieres, l'intermédiaire se trouvant être dans ce cas l'ancienne variété dont on souhaite se débarrasser).

Je pense juste que l'écussonnage est le mode de greffage privilégié des pépinieriste (economie de matériel végétal de l'ecusson par rapport au rameau)? Simple supposition.
André a écrit le 23/03/2007 14:22 (ref msg # 7417 )
"patrice" a écrit :
De plus il existe une méthode, que je n'ai pas encore essayé, où les deux opérations se font simultanément

Je n'ai pas bien compris cette technique. Tu n'aurais pas un petit croquis ?

Pour les autres infos, je te remercie. J'ai mis à jour l'article de wikipédia.
patrice a écrit le 23/03/2007 15:44 (ref msg # 7418 )
"André" a écrit :

Je n'ai pas bien compris cette technique. Tu n'aurais pas un petit croquis ?


Paresse de dessiner aujourd'hui, je scanne donc le livre.
Le crédit de cette image est donc le livre signalé quatre messages plus haut.



André a écrit le 23/03/2007 15:49 (ref msg # 7419 )
Merci.

Si j'ai bien compris, on greffe en écussion sur un chip qu'on greffe en chip budding.

Dans ce cas, on a un greffon intermédiaire quasi inexistant.

Les études cités dans l'article plus haut indiquent que pour qu'un intermédiaire soit bien efficace, il faut qu'il mesure 35 cm de long.
patrice a écrit le 23/03/2007 15:53 (ref msg # 7421 )
N'ayant pratiqué aucun des deux types de surgreffage, je ne pourrais te renseigner.
pascaljean a écrit le 27/03/2007 11:38 (ref msg # 7557 )
Un pro m'a aussi expliqué qu'on pouvait mettre une simple lame de la variété intermediaire avant de poser le greffon sur une greffe en biseau simple (anglaise). C'est par exemple ce qui serait souvent pratiqué pour greffer de la poire williams sur cognassier avec qui elle n'a pas une très bonne affinité.
J'ai fait une manip l'année dernière un peu similaire, j'ai pratiqué en fait deux greffes : la première une variété utilisée pour faire une tige sur un poirier acheté (j'ai pris un rejet je ne connais pas la variété!) j'ai gardé environ 3 cm de ce premier rameau et j'ai greffé dessus de la wiliams.
La végétation l'année dernière n'a pas été très bonne même si les deux greffes semblaient avoir réussit. J'attends cependant un peu avant de me prononcer car j'ai constaté que les bourgeons de wiliams ce printemps n'étaient pas au mieux!
Pascal
borgniole a écrit le 06/06/2010 21:48 (ref msg # 27472 )
excusez-moi de prendre la discution trois ans plus tard.
j'ai essayé l'été passé des greffes intermédiaire d'écorce, pour voir si le problème d' affinité étaient due a la circulation dans le bois ou dans l'écorce.
explic: j'ai greffé un anneau d'écorce de 5cm de long d'une éspèce sur le tronc d'une autre éspèce de facon à ce que la sève doive passer par l'écorce greffée le long du tronc.
Essai: écorce de cognassier sur pommier, écorce de prunier sur cerisier, écorce de pommier sur aubépine.
résultat: tout a poussé au printemps!
cognassier sur pommier: pas trop gros bourrelet, le pommier a l'air de pousser normalement
prunier sur cerisier:gros bourrelet ou plutôt grossissement du cerisier juste après l'écorce de prunier. la partie cerisier après l'écorce de prunier a fini par casser après un grand vent.
pommier sur aubépine :pas de gros bourrelet, l'ecorce de pommier a fait une pousse que j'ai arraché accidentèlement.

qqun à t-il éssayé un truc du genre?
patrice a écrit le 07/06/2010 07:53 (ref msg # 27475 )
"borgniole" a écrit :

explic: j'ai greffé un anneau d'écorce de 5cm de long d'une éspèce sur le tronc d'une autre éspèce de facon à ce que la sève doive passer par l'écorce greffée le long du tronc.


Si j'ai bien compris ce que vous avez tenté de faire, faire une greffe en anneau (enlever un anneau sur greffon et l'appliquer sur toute la périphérie du porte-greffe, en laissant la partie supérieure du porte-greffe non décapitée), cela coupe le circuit de sève descendante et non le circuit de sève ascendante (la durée de soudure prenant deux à trois semaines, la partie supérieur du porte-greffe dépérirait si tel n'était pas le cas, hors pour ces styles de greffes, ou le marcottage aérien, elles continuent de vivre).
Donc je ne vois pas en quoi la manip a une influence sur la circulation de sève, tout du moins l'ascendante? ...
borgniole a écrit le 09/06/2010 22:47 (ref msg # 27497 )
c'est précisément le but de la manip, voir si certaine greffe interspécifique fonctionne, du moins pour la sève descendante. Après ça ne veut encore rien dire pour la sève ascendante, mais ça nous avancerait déjà un peu, (par ex. chataignier sur chêne).


greffer.net >> Greffage