Photos greffe en fente de prunier

greffer.net >> Prunier

patrice a écrit le 11/03/2007 12:49 (ref msg # 7006 )
Ne sachant plus qui m'avait demandé les photos de mes greffes en fente de prunier, je les mets sur le forum.



















ryry a écrit le 11/03/2007 16:54 (ref msg # 7008 )
Patrice,tes greffes sont de cette année déja??,
patrice a écrit le 11/03/2007 16:56 (ref msg # 7009 )
Non, de l'an dernier bien sûr !
patrice a écrit le 12/03/2007 06:33 (ref msg # 7021 )
C'était pour montrer à quel point c'était moche
Je ne sais pas si au fil du temps cela va s'estomper.

A ce jour les pires greffes que j'ai obtenu ce sont les tilleuls greffés en fente. Horrible !
pascaljean a écrit le 27/03/2007 11:03 (ref msg # 7553 )
Je trouve aussi que la greffe en fente donne des bourlets qui mettent du temps à prendre une belle forme. Je préfère maintenenant greffer sur des PG plus jeunes taille d'un crayon! et faire une greffe en biseau simple. D'une part c'est bien plus simple pour mettre les couches génértrices en contact, en plus il y a une bien plus grande surface de contact de ces zones, même si le diamètre du greffon est plus petit que celui du PG.

Pascal
pascaljean a écrit le 27/03/2007 11:16 (ref msg # 7554 )
Bon c'est du cerisier elle n'est pas impécable mais voici une idée de ce que donne un simple biseau.



patrice a écrit le 27/03/2007 16:00 (ref msg # 7564 )
Ca a été greffé comme une anglaise sauf que le porte greffe etait plus gros que le greffon, d'où la partie sectionnée à l'horizontale qu'on voit et qui n'a pas encore été recouverte... ?
pascaljean a écrit le 27/03/2007 23:43 (ref msg # 7573 )
Oui c'est exactement la méthode que j'avais utilisée. C'est Denis Jacques Chevalier un pro qui m'a conseillé cette méthode au moins pour les pommiers et poiriers. Depuis je l'utilise très souvent. (On le retrouve sur le site des croqueurs de pommes lors d'animation d'atelier de greffage)
Pascal
patrice a écrit le 28/03/2007 06:21 (ref msg # 7574 )
J'avais lu recemment cette technique, lorsqu'il y a des diamètres différents et que l'anglaise "traditionnelle" n'est pas possible.

On avait déjà évoqué le cas ici :
http://greffer.net/viewtopic.php?p=5403#...
pascaljean a écrit le 28/03/2007 14:55 (ref msg # 7587 )
Je viens de parcourir l'autre discussion, c'est en effet la méthode que j'ai utlisée mais sans le petit coup de greffoir horizontal pour "enquiller" le greffon sur le PG.
Ce qui me semble utilie de rappeler pour cette méthode après quelques années de recul : c'est la bonne planéïté des biseaux pour qu'il y ait le moins d'air possible entre les deux parties, toujours dans le but je pense de limiter au maximum le désséchement des deux parties en regard.

D. Chevalier explique qu'en fait avec la coupe les cellules génératrces meurent, et il y a développement d'un cal de chaque coté (Greffon et PG), comme on le constate par exemple sur les greffons conservés en pleine terre. Ces deux cals vont se développer indépendament l'un de l'autre et repousser le greffon. Il m'a montré une séquence de photos d'un greffon avec repère où l'on voit très bien le greffon qui a bougé dans son ensemble de quelques millimtères en quelques semaines ! Les cellules du cal (je crois qu'on dit totipotentes) présentent toutes les caractéristiques pour développer des différentiations qui permettront très rapidement de créer tous les réseaux tortueux d'échange de sèves brute et éllaborée permettant la mise en végétation du greffon.

Pour avoir un coupe bien plane le mieux est d'utiliser un greffoir avec un seul biseau (comme un ciseau à bois) cela fait des années que je prévois de m'en faire un, je continue à utliser un cutter qui conduit à chaque coup à creuser la coupe... je me rattrappe en serrant assez fort le flexibande pour fléchir le greffon... mais il faut le couper très vite lorsque la végétation s'installe sinon il s'incruste dans l'écorce et il faut des années pour revenir à une belle forme du bourlet!
Pascal
patrice a écrit le 28/03/2007 15:18 (ref msg # 7588 )
Merci pour ces explications théoriques.
Même avec un greffoir à simple biseau, je m'y prends souvent à plusieurs fois pour faire une coupe très droite. Mais avec le temps j'y arrive de mieux en mieux.


greffer.net >> Prunier