Quelle greffe pour greffer un franc de prunier?

greffer.net >> Prunier

ryry a écrit le 18/02/2007 12:30 (ref msg # 6615 )
Peut on greffer du prunier sur franc de prunier.
Quelle genre de greffe conseillé vous.
A quelle période de l'année.
druere a écrit le 18/02/2007 17:16 (ref msg # 6617 )
bonjour,

bien sûr qu'il est possible de greffer du prunier sur du franc de prunier

Quelle greffe ? la question a déjà été posée de nombreuses fois pour toutes sortes d'arbres - elle surtout fonction de la taille de votre PG - Pour ma part je greffe à l'anglaise à l'anglaise compliquée en fente en double fente et en couronne juste avant la floraison je ne suis pas très doué pour l'écusson

Voila
ryry a écrit le 18/02/2007 19:06 (ref msg # 6620 )
Merci druere .
patrice a écrit le 18/02/2007 20:05 (ref msg # 6621 )
A ma connaissance il n'existe pas de genre qui ne se greffent pas sur eux même, sauf les monocotylédones.
ryry a écrit le 18/02/2007 20:08 (ref msg # 6622 )
monocotylédones.!!!!un greffons venu de l'espace
c quoi patrice?
ryry a écrit le 18/02/2007 20:16 (ref msg # 6623 )
OK,un seul cotylédons dans l'embryon de leurs graines
patrice a écrit le 19/02/2007 06:24 (ref msg # 6626 )
Voici ce que dit E. Langevin :

"Pour réussir un greffage, il faut opérer sur des végétaux dont la graine a deux cotylédons (dicotylédones). Les monocotylédones se sont montrées jusqu'alors réfractaires à cette opération".

Cotylédons, lire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cotyl%C3%A9...
Alex a écrit le 19/02/2007 09:08 (ref msg # 6633 )
"patrice" a écrit :
A ma connaissance il n'existe pas de genre qui ne se greffent pas sur eux même, sauf les monocotylédones.

Et certains poiriers, mais je l'écris juste pour être désagréable

Merci pour l'info sur les monocot, je ne savais pas !
patrice a écrit le 19/02/2007 09:28 (ref msg # 6634 )
ah bon? Il me semblait que les incompatibilité du poirier c'etait lorsqu'on les greffait sur cognassier, et non franc de poirier...
Alex a écrit le 19/02/2007 10:36 (ref msg # 6635 )
Autant pour moi ops:

Il y a un problème de trop grande vigueur du poirier de semis pour certains greffons de poiriers mais pas d'incompatibilité ! Comme quoi ça ne me réussit pas d'être désagréable

NB : C'est à cause de la rare incompatibilité cognassier / poirier (Guyot, Williams) que l'INRA d'Angers a entrepris "de créer par croisements entre différents poiriers des porte-greffe compatibles avec toutes les variétés greffons, conférant une vigueur modérée (inférieure ou égale au cognassier d'Angers) et aptes à la multiplication végétative".
rustaghja a écrit le 19/02/2007 12:00 (ref msg # 6636 )
Oui, oui, Alex, il est courant dans les livres sur les greffes de lire que certains fruitiers se greffent mieux sur une espèce proche, que sur leur propre espèce : Et l'exemple du poirier doyenné d'hiver qui se greffe mieux sur cognassier que sur franc est cité.

Tout comme il est dit que le cognassier présente plus d'affinité avec les poiriers qu'avec les arbres de son espèce...


greffer.net >> Prunier