Les morus

greffer.net >> Autres fruits

autrevie a écrit le 17/01/2007 17:04 (ref msg # 5544 )
Le Morus (murier) "murier platane" est un arbre tres connu par les gens du sud mais si peu connu dans le nord. Pourtant, il résiste à -34C et peut donc pousser partout. Sa floraison est en Mai.

Il y a des fruit blanc(morus alba)
18m de haut par 10m de large
Arbre autofertile
Aimant les sols drainés, neutres si possible, voir légèrement calcaire mais sinon il supporte presque tout les sols sauf trop acide.
Son exposition préférée est le plein soleil. Il supporte le vent.
Il germe tres bien (+80%)

Le morus RUBRA fait des fruits rouge il est moisn courant.

Le morus alba multicaulis fait des fruits blanc violet et rouge.

Le morus macroura (zone 10) nous en faient de 20cm de long!

Cela mérite une photo:
http://images.google.fr/images?hl=fr&...

Remarquable pour ses qualités gustatives : morus alba everbearing : fruit tres gros et sucré

Il ya l'ancètre wellingtojn mullbery qui merite toujours d'etre respecté.

Le morus nigra Perse black tabor 'Chelsea' long et foncé rouge et goutue précoce et produit 2 à 3 ans apres plantation.

'Kaester' long fruit de 4cm sur 12 de diamètre : il est violet et finit noir. Il a le jus est rougeatre et il tres sucré avec un bon équilibre entre l'acide et le sucré.

'Wellington' qualibre moyen cylindrical, 3cm par 10 de diamfruits noir bonne arome et tres productif
il fleuris longtemps.
André a écrit le 24/05/2007 19:38 (ref msg # 8841 )
Je viens de gouter pour la première fois des mures (de morus et non issues d'une ronce).

J'ai trouvé ça très bon et très sucré. J'ai été étonné de voir que quelques fruits étaient déjà murs (des mûres mures ) alors que j'ai lu que la maturité normale est en général vers juillet.

Etonné aussi de ne trouver qu'une ou deux graines par fruit car je pensais que chaque fleur produisait une graine.

L'arbre sur lequel j'ai prélevé ces quelques mures bien noires portait une majorité de fruits encore verts, il est donc difficile de savoir si c'est un murier noir ou blanc.

Toutefois les fruits ont des pédoncules ne dépassant pas de plus de 2 à 3 mm à l'extérieur du fruit. Je pencherai donc plutôt pour un murier noir.

Quelqu'un a-t-il d'autres clés de différenciation que celles indiquées ici :
http://www.coplfr.org/articles33a38/arti...

Par ailleurs, le murier se bouture-t-il facilement et si oui, quelle est la meilleure procédure à suivre ?

Merci
patrice a écrit le 24/05/2007 19:44 (ref msg # 8842 )
Moi aussi j'ai (re)goûté hier une mûre et j'avoue avoir été agréablement surpris... Comme quoi les goûts évoluent...

Le morus nigra a la réputation, et j'ai pu en faire l'expérience, de se bouturer tres mal, tout du moins en bouture classique hivernale. (j'ai eu 2% de réussite)
lolo_n_lolo a écrit le 26/05/2007 18:03 (ref msg # 8867 )
Est ce un morus :
http://img528.imageshack.us/img528/5019/dsc05688lv4.jpg
patrice a écrit le 26/05/2007 18:22 (ref msg # 8868 )
oui
lolo_n_lolo a écrit le 26/05/2007 18:30 (ref msg # 8869 )
"patrice" a écrit :
oui

Cool
patrice a écrit le 26/05/2007 19:41 (ref msg # 8870 )
L'association Fruits oubliés, dans sa revue numéro 37 (septembre 2006), consacrée aux morus, avait publié un article de Roger GAVINELLI et Christian SUNT, comprenant un tableau comparatif très détaillé, pour différencier morus alba, nigra, rubra...
André a écrit le 26/05/2007 21:10 (ref msg # 8874 )
Merci pour l'info !

Cet article n'est pas dispo en ligne mais celui sur la propagation des muriers l'est ici : http://perso.orange.fr/association.fruit...

On peut y lire que les graines de mûrier ne passent pas par une phase de dormance. Cela veut-il dire qu'on peut semer immédiatement après la récolte et voir un plant lever la même année ?
patrice a écrit le 27/05/2007 08:13 (ref msg # 8878 )
"André" a écrit :
Cet article n'est pas dispo en ligne


Eh oui, c'est fait pour faire découvrir la revue, juste quelques extraits PDF. Revue pomologie très intéressante avec des articles de bon niveau, même si parfois quelques éditos ou articles débordent sur le thème du militantisme. Mais bon, vu la qualité des autres articles, c'est très intéressant quand même, pour le prix modique (16 euros l'an).


"André" a écrit :

On peut y lire que les graines de mûrier ne passent pas par une phase de dormance. Cela veut-il dire qu'on peut semer immédiatement après la récolte et voir un plant lever la même année ?


Oui semis de graines fraîches.
http://www.aromatiques.com/fichesculture...

Il existe apparemment des "variantes" :

"Récoltez les mûres à maturité [...] Laissez les fruits en tas 1 à 4 jours pour qu'ils fermentent légèrement, puis écrasez-les [...] et éliminez la pulpe par flotaison. Etalez les graines à sécher à l'ombre et entreposez-les en vrac et scellé, au frais ou au froid.
Immergez les graines 4 jours pour semer l'automne. ( ou 1 à 3 mois de stratification pour semis au printemps)."

Source : L'ami des arbres, Alain Sallard, Bordas Nature.

Autre variante :
"Tremper 24 heures les graines, poser sur du papier absorbant humide dans une boite hermétique qu'on laissera 1 mois au frigo, puis semis immédiat à +20°C."

Je n'ai pas encore essayé le semis de morus.
André a écrit le 27/05/2007 09:50 (ref msg # 8880 )
Est-ce que ceux qui ont tenté le semis de graines fraîches peuvent me dire si les graines lèvent immédiatement ou l'année suivante ?

Les exemples de levée immédiate sont rares pour les arbres. Je ne connais que l'Acer saccharinum dont les samares apparaissent en mai et qu'on doit semer immédiatement pour voir les plants lever vers la mi-juin.

Est-ce pareil pour le mûrier blanc ?
patrice a écrit le 27/05/2007 10:13 (ref msg # 8882 )
"André" a écrit :
Les exemples de levée immédiate sont rares pour les arbres. Je ne connais que l'Acer saccharinum


L'orme champetre se sème aussi avec des graines fraiches sans aucun traitement thermique ou autres . (arbre qui a aussi la particularité d'être un arbre dont la mise à fruit s'achève avant la formation des feuilles).
André a écrit le 04/06/2007 10:42 (ref msg # 9090 )
"André" a écrit :
Est-ce que ceux qui ont tenté le semis de graines fraîches peuvent me dire si les graines lèvent immédiatement ou l'année suivante ?

Je me réponds tout seul puisque la semaine dernière en posant cette question j'ai mis quelques graines de l'année dans un verre d'eau conservé à température ambiante.

Une semaine plus tard, ces (toutes) petites graines ont émis un (tout) petit germe.

Donc semis immédiat pour les muriers (avec pré-trempage de préférence) !
claudeduvar a écrit le 04/06/2007 12:56 (ref msg # 9093 )
bonjour,
pour réussir un semis de murier prendre une vieille corde en chanvre toute effilochée, la tremper ds un sceau de mures fraiches bien mélanger et ensuite poser la ficelle ds une tranchée profonde de 5 à 10 cm recouverte de terre fine, les plantules lèvent tout le long. seule la graine est délicate à manipuler.
patrice a écrit le 04/06/2007 13:20 (ref msg # 9096 )
Je n'ai pas trop compris l'astuce.

Le seau contenant les mures : ca doit être des mures en décomposition, genre confiture... En trempant la corde dans le seau les graines s'accrochent à la corde? Je ne vois pas trop l'interet de la corde... Pouvez-vous nous en dire plus ?
André a écrit le 04/06/2007 13:53 (ref msg # 9098 )
En ce qui me concerne, pour semer quelques plants, je déguste quelques mures et sépare les graines avec le bout de la langue. ça marche très bien.

Pour le semis industriel, j'ai lu qu'on pouvait plonger une grosse quantité de mures bien broyées dans un seau d'eau puis laisser reposer. La pulpe reste en surface et les graines tombent au fond.
autrevie a écrit le 04/06/2007 20:21 (ref msg # 9118 )
cette année rien ne lève,avant il me fallais 2 semaines max pour voir 90% de réussite
et la rien,j'ai tenter du nigra rubra alba et tatarica
peut etre que les graines sont moins fraiche.
je ne met pas les graines ds l'eau,juste une bonne periode de frigo,un semis en serre ds une terre légère + carton (anti évaporation)
les graines sur sandeman seed ne sont pas chere
4.20euro les 10g je crois.
claudeduvar a écrit le 04/06/2007 21:01 (ref msg # 9119 )
bonsoir,
pour ce système il faut une corde en fibres natuelles trés abimée, ds le sceau un maximun de mures bien écrasées, état presque liquide, on trempe 2 m 3m de corde selon ses ambitions et on malaxe, les graines vont rentrer ds les fibres, s'accrocher et se répartir le long ensuite on dépose cette corde ds une petite tranchée. les graines sont protégées, ancrées et même en cas de pluie ou d'arrosage un peu fort elles ne s'enlisent pas. c'est amusant de voir les jeunes muriers sortir en ligne. pas de pots, de travail de séparation on peut le faire au jardin par exemple.
André a écrit le 04/06/2007 21:07 (ref msg # 9120 )
Puisqu'il semble que vous ayez déjà tenté le semis de Morus alba, quel niveau de croissance peut on espérer pour la première année ?
claudeduvar a écrit le 04/06/2007 22:39 (ref msg # 9121 )
tout dépend du sol, de l'entretien on peut atteindre 1m fin d'été suivant. cette technique est interessante en pépinière ou si on veut planter un verger pour vers à soie. Dans le var il y a 20 ans on faisait moins de chichi pour cultiver la vigne et à la pantation ( avril) on mettait un piquet souvent en murier pour repèrer le plant et bien il n'était pas rare selon la météo d'en voir pousser. dans mon jardin le long du canal il y a un vieux murier noir, pour marquer les rangs j'utilise des branches de taille et à condition de les laisser tranquilles certaines font racines ( jamais les tuteurs de tomates) je les donne aux amis et la ça va plus vite ( je ferai des photos)
patrice a écrit le 05/06/2007 07:00 (ref msg # 9122 )
"claudeduvar" a écrit :
ds une tranchée profonde de 5 à 10 cm recouverte de terre fine, l


Je n'aurai pas eu l'idée d'enterrer si profondement... Generalement il est conseillé d'enterrer 2 fois l'epaisseur de la graine !

On arrache facilement l'hiver les plants? Ou bien sont ils déjà fortement ancrés ?


greffer.net >> Autres fruits