Recherche de greffons

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Abricotier


Jules Renard a écrit le 10/02/2021 21:36 (ref msg # 68734 )
Bonjour,
je redécouvre un jardin où sont poussés une vingtaine de pruniers et cinq merisiers sauvages âgés de 10 à 15 ans. Ils sont vigoureux mais ne donnent que quelques maigres fruits... Je voudrais les transformer en diverses espèces d'abricotiers, de pêchers, pruniers et cerisiers. Comme ils font 2 à 3 m de hauteur, je voudrais greffer environ 4 branches de chaque arbre avec une greffe en couronne nécessitant 2 ou 3 greffons de même espèce ou non. Ce qui pourrait faire jusqu'à 300 greffons... (De quoi faire un peu de confiture dans quelques années.) J'habite en Charente-Maritime, je recherche des pourvoyeurs de greffons depuis 6 mois, impossible. Des annonces, le bon coin rien. Trois pépiniéristes m'ont regardé de travers quand je leur en ai demandé en proposant pourtant de les payer selon leurs tarifs, impossible aussi. Je crois que trouver des produits stupéfiants doit être plus simple que de trouver des greffons. J'ai bien sûr pensé à en prendre chez voisins et amis mais leurs arbres sont souvent vieux ou en mauvais état. Je connais ce site d'échanges mais comme je n'ai rien à échanger... pour l'instant, j'avais abandonné l'idée. Mais quelqu'un aurait peut-être une piste ? Comment faire quand on débute la greffe ?
patrice a écrit le 11/02/2021 05:36 (ref msg # 68735 )
Bonjour.

Vous semblez avant tout débuter car les prunus ne sont pas trop propices au gros surgreffages.
Avant de massacrer des arbres, prenez le temps d'apprendre. En greffant (ou plantant) vous vous engagez pour du long terme, on dit souvent cultiver pour la génération suivante même s'il est plutôt raisonnable de dire qu'on espère des récoltes abondantes à horizon dix ans : avez-vous pris le temps de choisir vos variétés, et les déguster ? Car si c'est pour avoir une déception sur la variété après les aléas et les efforts...

Effectivement, le site d'échange modère les demandes (voir paragraphe n°25 de l'aide en ligne https://www.fruitiers.net/aide.php#025 ) car cela n'est pas adapté au public visé. L'amateur raisonnable et qui ne se veut pas abusif, demandera deux ou trois baguettes pour récupérer la variété, et regreffera par la suite les autres arbres à partir de ce pied-mère ainsi obtenu, profitant par la même de vérifier à une primo fructification que la variété correspond à ce qui est attendu, en terme de conformité variétale, et d'état sanitaire. Donc il ne faut pas trop espérer avoir des réponses positives à des demandes de fagots de greffons.

Vous pouvez peut-être; suivant votre climat, vous retourner vers des associations pomologiques locales. Même si une partie des bourses aux greffons risque d'être compromises ou passées, peut-être vous autoriseront-ils un prélèvement dans les vergers ?


Jules Renard a écrit le 12/02/2021 09:13 (ref msg # 68752 )
Merci Patrice pour ces précisions que je comprends parfaitement. C'est vrai que je suis bien trop pressé, peut-être parce que j'approche les 70 ans... Il n'empêche que je rêve de votre belle image de petit fagot de greffons...


greffer.net >> Abricotier