Greffage et printemps précoce

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Prunier


brisratom a écrit le 07/02/2021 16:10 (ref msg # 68700 )
Bonjour, je souhaite réaliser des greffes sur des arbres sauvages sur mon terrain (poirier sur aubépine et prunier sur prunier sauvage - prunus cerasifera). J ai dejà collecté les greffons qui sont entérrés dans du sable. Je pensais attendre fin Mars pour greffer à l anglaise et en fente, mais je vois qu avec ce réchauffement les bourgeons fleurs des pruniers sauvages que je veux utiliser comme porte greffe sont bien bombés et colorés, à point d éclore. J ai même un prunier cultivé qui fait deja des fleurs et feuilles. Je me demandais si selon vous, il faudrait avancer la période de greffage pour les pruniers ? Au risque de retrouver un hiver bientôt qui remette les arbres en dormance ?
Merci !
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 08/02/2021 08:41 par brisratom
patrice a écrit le 10/02/2021 06:04 (ref msg # 68715 )
Bonjour.

Il y a les personnes qui pratiquent la greffe en fonction d'un calendrier, et les autres à partir de l'état végétatif du porte-greffe.

Il aurait été préférable de connaître votre région.

Les prunus peuvent se greffer tôt et pour ma part débutent les campagnes de greffage. Les rosacées (pommiers...) environ un mois plus tard.

Le risque de refroidissement que vous évoquez n'est pas un problème, c'était déjà la configuration dans mon secteur l'an dernier.

A mon sens, votre inquiétude première à avoir face au réchauffement inhabituel, est la conservation des greffons en jauge, qui ne l'oublions pas, se fait au pied d'un mur orienté nord et relativement profond dans une fosse drainante. L'idéal restant si possible la conservation au réfrigérateur qui assure une température constante.

Bons apprentissages.


greffer.net >> Prunier