Quelle variete en pleine terre

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Agrumes


François du Perche a écrit le 11/02/2021 11:27 (ref msg # 68741 )
" Que ce soit pour planter en pleine terre comme pour rester en pot, tu penses qu'il vaut mieux greffer à 80 cm de hauteur ?
Est ce que à ta connaissance la longueur du porte greffe influe sur la variété (en dehors de la tenue au froid) ?"
Alias à dit:
" Il ne semble pas. "

Clow, si on lit bien cet échange, cela veut dire qu'il ne semble pas, d'après Alias, que la hauteur de greffage ait de l'influence sur le calibre, le goût, etc..... des fruits, ni sur la vigueur finale. Cela n'aurait d'influence QUE sur la tenue au froid. Je n'ai pas retrouvé la discussion où Alias détaillait sa théorie sur la hauteur à laquelle il fallait greffer les poncirus pour optimiser leur influence sur la résistance au froid des variétés, mais je suis sûr de l'avoir lue il y a longtemps. Cette théorie n'a pas été reprise ni développée par d'autres, hormis Ben31 qui parle de 50cm, mais pour une raison de Delta T°, mais ça ne veut pas dire que c'est faux.
hors sujet pour Clow : je ne suis pas dans la bourse aux greffons, étant à Paris au moment de la "cueillette" des greffons" et n'ayant + de place pour planter de nouveaux arbres (ni de temps pour les entretenir).
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 11/02/2021 11:50 par François du Perche
patrice a écrit le 11/02/2021 13:21 (ref msg # 68742 )
L'ouvrage de Praloran sur les agrumes, qui est à ma connaissance le plus fourni quant au comportement de cette espèce vis à vis du froid, pas seulement la résistance en terme de rusticité, mais aussi visant à bonfier des produits des récoltes (teneurs en nutriments...). Il y a moult pages à lire, et je n'ai point vu à la relecture en diagonale, d'indication quant à la hauteur du point de greffe quant à une protection au froid (80 cm est souvent évoqué mais c'est la hauteur conventionnelle pour greffage en zone tropicale au regard des gommoses). Il est néanmoins insisté, ce qui est une évidence même, que la rusticité est à apprécier aussi sur un stade de développement précis de l'arbre : un arbre n'aura pas la même rusticité au moment où émet des pousses tendres herbacées ou des fleurs qu'en des périodes de végétation plus consolidées.

j-loup27 a écrit le 14/02/2021 17:49 (ref msg # 68778 )
Pour redonner mon expérience sur le FA05 il ne semble pas si sensible au froid, certains le considère au même niveau que le 4475. J'ai de jeunes sujets plantés a l'automne qui viennent de prendre du -13 °C sans trop de soucis visibles dans l'Eure. Je surveillerai tout cela a la pousse. Je ferai une petite étude pour ma part sur tout un panel de pg (FA05, PT, 5*, volka, 4475...) Module planté dans l'Eure (terre lourde et humide notamment l'hiver) et le même module en Seine Maritime proche de Rouen (sol sableux).
ben31 a écrit le 02/03/2021 14:00 (ref msg # 68901 )
François, je précise que j'ai mentionné les 50cm dans mon précédent message par rapport aux mesures que j'ai fait. Ce jour là, il y avait un gradient de température entre le sol et les 50 premier centimètres. Le point de greffe se trouve effectivement à 80cm du sol sur mon plan.

Le jour ou j'ai fait cette mesure, j'étais assez déçus de la différence de température.
Patrice, je suis assez d'accord avec toi pour dire qu'il y a forcement d'autres facteurs qui influences cette meilleures résistances au froid et la descente de sève semble effectivement intéressantes.
François du Perche a écrit le 02/03/2021 21:56 (ref msg # 68904 )
A la hauteur de 50cm on constate un faible gradient de température mais peut-être que côté humidité, c'est très différent. Il faudrait mesurer avec un hygromètre pour voir. La rosée se dépose sur l'herbe au ras du sol, pas sur les buissons bas. Et ça change tout pour la résistance au gel.


greffer.net >> Agrumes