Quelle variete en pleine terre

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Agrumes


Gigi34 a écrit le 04/02/2021 10:07 (ref msg # 68674 )
Bonjour
J ai replanté en pleine terre, il y a dix ans un citronnier greffé en container qui avait gelé. Il a bien poussé, mais bien sur ne fait pas de fruits , que des piquants.
J aimerais tenter une greffe avec une variété d agrume qui ne craint pas le froid, je suis près de Montpellier, cette année il a fait - 6 degrés, rarement moins de dix..
Que me conseillez vous comme greffons.
Merci
Gigi
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 04/02/2021 10:08 par Gigi34
Ognoas a écrit le 05/02/2021 10:05 (ref msg # 68681 )
Salut Gigi,
J'ai chez moi dans les Landes (nous avons eu un bon - 10°C cet année) un mandarinier Satsuma greffé sur poncirus et un Yuzu greffer sur citrumelo en barrique sur ma terrasse qui n'ont eu que quelques feuilles brulées.
L'oranger cara cara parait bien supporter le froid et je teste actuellement des variétés de citrons (Lisbonne, Pézènas...)
Voilà pour mon expérience personnelle.
Cordialement
patrice a écrit le 06/02/2021 07:14 (ref msg # 68684 )
Bonjour.

Les minimas en températures sont difficiles à apprécier en terme de choix de variété. Ils faut alors se méfier de leurs indications.

Ils sont déjà souvent indiqués pour arbre adulte, et non arbre jeune.

Ensuite il faut tenir compte de l'exposition (abrité du vent auquel est sensible l'agrume, adossé à un mur ou non...).

D'autre part, pour les agrumes, la durée d'exposition à la température minimale indiquée semble avoir une importance, y compris lorsque la température minimum se voit plus chaude que le minima théorique. (froid longue durée / très froid court).

Ainsi, certains agrumes peuvent paraître résistants à première vue et sont banals.

Déterminer une réelle résistance là encore demande une exposition réitérée en divers lieux sur plusieurs années.

floyd a écrit le 06/02/2021 10:26 (ref msg # 68686 )
Effectivement un froid long, c'est aussi le risque que le sol et donc les racines soient prises par le gel.
Inversement un brusque dégel de la partie aérienne peut littéralement griller de soif le feuillage, puisque l'eau du sol bloquée et les racines gelées.
D'où le conseil devenu classique, de placer un voile d'hivernage par dessus le feuillage et un épais paillage sur le sol à l'annonce d'une gelée.
Une technique d'autant plus facile que le plant est jeune et donc d'un petit format.
patrice a écrit le 07/02/2021 05:48 (ref msg # 68692 )
Pour les agrumes dits résistants au froid, il y a eu aussi des reports de non résistance constatés lors de grosses variations de température (avec un minima pourtant compatible avec celui théorique annoncé pour la variété). D'une température clémente, par variation subite à froid, l'arbre a souffert fortement.
Comme quoi tester une résistance d'une variété n'est ni aisé, ni rapide et souvent en tant qu'amateurs nous nous hâtons à des conclusions alors que bien des cas de figure à envisager aient été oubliés.
patrice a écrit le 07/02/2021 06:03 (ref msg # 68693 )
"floyd" a écrit :

Effectivement un froid long, c'est aussi le risque que le sol et donc les racines soient prises par le gel.

Pour ma part, j'évoquais dans mes précédents propos la partie aérienne greffée. Habituellement, lorsqu'on achète en pépinière avec des indications de rusticité, c'est cette partie qui est précisée, en partant du principe que le porte-greffe est encore plus rustique que la partie aérienne.

Pour les agrumes, les hauteurs de points de greffe par rapport au sol peuvent avoir une influence au regard du froid pour la partie greffée plus sensible (mais de toutes façons il est conseillé de greffer haut pour d'autres aspect préventifs sanitaires, la norme la plus basse suivant les pays que j'ai trouvé étant 25 cm https://www.service-public.pf/dag/wp-con... page 5 ; 25 à 30 cm dans le cas de gommose à phytophrota sur le greffon [Les agrumes, Loussert, Techniques agricoles méditerranéennes Tec& Doc Lavoisier]. Même si nous sommes pour la plupart dans un cadre d'autoproduction amateur de plants hors zone d'agrumiculture il est toujours bien de rappeler ces indications)

"floyd" a écrit :

D'où le conseil devenu classique, de placer un voile d'hivernage par dessus le feuillage et un épais paillage sur le sol à l'annonce d'une gelée.

En double couche pour obtenir une protection plus efficace type celle des double vitrage.
François du Perche a écrit le 07/02/2021 13:00 (ref msg # 68699 )
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
En plus du Yuzu (greffés : n° x) et de certaines satsuma, le citrumelo n°82 (seul hybride de Poncirus à peu près correct) serait également un bon candidat.
Les chiffres donnés par les pépiniéristes ne tiennent pas compte de l'humidité qui rabaisse terriblement la résistance au froid, j'en ai fait la triste expérience avec des yuzu et satsuma qui sont tous crevés le 1e hiver à -5° (jeunes plants non protégés).
Il est conseillé de greffer haut sur des plants déjà bien développés de Poncirus ou Citrumelo 4475, ce dernier beaucoup + vigoureux que le Poncirus et presque aussi résistant au froid.
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 07/02/2021 13:04 par François du Perche
ben31 a écrit le 09/02/2021 13:37 (ref msg # 68711 )
Pour ma part, j'ai planté en pleine terre des satsuma, Yuzu n°3, Meyer, Cara Cara, Navelina, Meyer et Enzo.
Pas de casse cette année avec un -6°C bref.

Ils sont greffés essentiellement sur FA5, qui est un porte greffe assez vigoureux et tolérant au calcaire.

Je prend du grillage que j'entoure autour de la plante, et je le remplis de feuille de chênes (cela sèche facilement).
Je recouvre de plus de feuille avec voile d'hivernage lorsque les grands froid arrivent.
Ainsi le tronc des jeunes plants résistent mieux.
Meyer qui est donné pour -7 ou -8°C a ainsi résisté alors qu'il vient d'être planté.

Ben31.
patrice a écrit le 10/02/2021 05:50 (ref msg # 68713 )
La résistance s'évalue sans aucune tricherie...
Là il y a des dispositifs de protection multiples, et pertinent à qui veut protéger une plante.
ben31 a écrit le 10/02/2021 09:30 (ref msg # 68721 )
Ceci était plus comme un retour d'expérience, pour dire que en protégeant les jeunes plants, on peut faire en sorte qu'ils résistent à des températures qui devrait normalement leur être fatale. Car le plus dur chez les agrumes, c'est de passé les premiers hivers.
Bien entendu, les températures de résistances que l'on lit habituellement sont des températures sans protection.
floyd a écrit le 10/02/2021 12:05 (ref msg # 68722 )
Je connais très mal le sujet, mais je suppose que les PG utilisés sont largement moins gélifs que la variété greffée.
Par ailleurs, une limite de température donnée ne doit pas faire oublier les petites morsures du gel qui, bien avant la mort complète du plant, endommagent bourgeons et feuillages.
ben31 a écrit le 10/02/2021 12:18 (ref msg # 68723 )
Effectivement, on utilise des portes greffes comme poncirus, très résistant au froid, qui permet à la variété greffé d'être plus résistante.

Le froid se déplace par nappe. Il fait plus froid sur les 50 premiers centimètres du sol que au dessus.
Il est donc important d'avoir un porte greffe plus résistant. L'idéal est de greffer en haut de la tige, ce qui permet alors d'avoir une meilleure résistance au froid.

Le FA5 est un porte greffe qui tolère le calcaire mais qui est à privilégier pour la zone sud.
Poncirus est lui recommandé pour les zone plus froide.

Effectivement des températures froides peuvent causer des premiers dégâts sur les jeunes feuilles et jeunes rameaux.
Les feuilles plus anciennes et rameaux plus ancien sont moins sensibles.

Si la température très froide se prolonge dans le temps ou devient encore plus froide, alors les rameaux plus gros peuvent aussi être tués.
Avec de la chance, cela peut repartir au dessus du point de greffe.
L'idéal est quand même de surprotéger les jeunes plants pour éviter ce genre de gelés qui feront perdre des années avant la fructification.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 10/02/2021 14:36 par ben31
François du Perche a écrit le 10/02/2021 12:54 (ref msg # 68724 )
La résistance au froid du FA5 (hybride poncirus/mandarine) ne serait que de -10° alors que celle du citrumelo 4475 (poncirus/pomelo) de -15 à -18° contre -20° pour le Poncirus. Donc le FA5 est effectivement à réserver pour le sud.
https://www.google.com/url?sa=t&rct=...
clow a écrit le 10/02/2021 15:09 (ref msg # 68726 )
J'avoue que le message de ben31 me laisse perplexe .

C'est en effet souvent ce qui est recommander de greffer en hauteur .
Mais quelle en est la différence.

Certainement pas pour protégé le porte greffe qui lui est capable de résister au froid .
Un agrume former en buisson vas générer une touffe au dessus du sol qui protégera plus efficacement d'abord le point de greffe et ensuite le sol comme un couvert végétal .
Un arbre formé sur tige est également plus compliquer à protégé ( il faut plus de hauteur )
En comparaison un arbre formé en buisson pourra être maintenue à une hauteur basse, s'installer derrière un mur ( végétal ou non ), ou planté à proximité de buttes de culture ( cela permet une variante des méthodes de protection soviétique ) ou autre création paysagère visant à créer un terrain en déniveler .
Sans compté que plusieurs arbre former en touffe se protège les uns les autres surtout si c'est un massif qui n'est pas composer que d'agrumes .

D'un coté donc si je comprend que le greffage en hauteur permet de gagner une petite résistance au froid en évitant les masses d'air froide qui circule sur les 50 premiers centimètres du sol .

D'un autre coté formé un agrume en buisson permettra une meilleur facilité de protection par un agencement du terrain adéquat .
Sans oublier qu'il sera plus facile de tailler fortement un agrumes en cas de températures négative exceptionnellement très basse et de le protéger en créant une petite serre individuel de moindre hauteur .

C'est pourquoi cette recommandation du greffage en hauteur me laisse toujours perplexe .
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 10/02/2021 15:10 par clow
ben31 a écrit le 10/02/2021 16:17 (ref msg # 68728 )
En ce qui concerne la nappe de froid sur les premiers centimètres, c'est la réponse que j'ai eut d'un pépiniériste pour justifier les greffes haute qu'il vendait.
Suite à cela, j'avais mesuré avec une sonde, un matin avant le lever de soleil et j'avais obtenu 0.6°C de différence (il faisait -5°C). C'est effectivement peu mais c'est toujours cela de gagner pour un jeune plant.

Après je précise que je protège que les jeunes sujets. Une fois que le plan à gagner en épaisseur de tronc, je ne le protège plus et laisse faire la nature.

Effectivement un agrume d'une dizaine d'année en buisson bien épais dois d'une certaine manière protéger naturellement son tronc.
Il serait interessant de mesurer la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur de la boule.


Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 10/02/2021 16:19 par ben31
François du Perche a écrit le 10/02/2021 17:02 (ref msg # 68729 )
Cette histoire de greffer en hauteur les poncirus pour que ça renforce encore la résistance au froid de la variété greffée provient de constatations qu'a faites "Alias", le spécialiste incontesté des agrumes. Il a remarqué que les plants greffés haut tenaient mieux au froid que les plants greffés bas. Cette constatation est le fruit d'une très longue expérience, pas de tests scientifiques irréfutables. Pourquoi ? Il semble dire que c'est plus un problème de plomberie (long transit de la sève dans le poncirus) qu'un problème de températures comparées au ras du sol et à 80+ cm de haut.
Des tests rigoureux seraient certainement très complexes à réaliser.
Ce serait intéressant de savoir si on fait les mêmes constatations avec le citrumelo4475.
https://www.agrumes-passion.com/viewtopi...

Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 10/02/2021 17:35 par François du Perche
clow a écrit le 10/02/2021 18:10 (ref msg # 68730 )
Ouais bah en lisant cela je me rend compte que cela ne confirme pas ta théorie de la longueur de plomberie François

" Que ce soit pour planter en pleine terre comme pour rester en pot, tu penses qu'il vaut mieux greffer à 80 cm de hauteur ?
Est ce que à ta connaissance la longueur du porte greffe influe sur la variété (en dehors de la tenue au froid) ?"

Alias à dit:

" Il ne semble pas. "

Ok donc si je comprend bien, il n'y a aucune influence sur la longueur en tout cas au moment ( 2014 ) ou alias écrit ce message .

Vas falloir que je potasse agrume passion etc pour trouver cette info .

Hors sujet
François peux tu m'indiquer quelle variété fruitière chercher pour te trouver sur la bourse .
J'ai mis de coté un greffon pour toi ( si cela t'intéresse ) mais j'ignore comment te joindre.
fin
patrice a écrit le 11/02/2021 05:40 (ref msg # 68737 )


Quant à FA5 il serait peut être apprécié la création d'un sujet dédié, il ne me semble pas qu'il ait été abordé ici, ne serait-ce que pour faire des liens vers des ressources externes.
Message modifié 3 fois ; la dernière fois le 11/02/2021 05:55 par patrice
patrice a écrit le 11/02/2021 05:43 (ref msg # 68738 )
"clow" a écrit :

J'ai mis de coté un greffon pour toi ( si cela t'intéresse ) mais j'ignore comment te joindre.

La bourse fonctionne sur "je propose à tous".. Et c'est l’intéressé qui vient demander. C'est à François de faire la démarche inverse sachant ce qu'il veut parmi ce qui est proposé.
Merci.
patrice a écrit le 11/02/2021 06:23 (ref msg # 68740 )
"François du Perche" a écrit :

Des tests rigoureux seraient certainement très complexes à réaliser.


En effet, cela n'a rien à voir avec l'altimétrie des sommets enneigés par rapport à la plaine, mettant sans doute en jeu de subtils courants d'airs.
Les résultats pouvant être influencé par des coupes vents environnants : haies, murs...


greffer.net >> Agrumes