Greffe sauvage - Localisation GPS ?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Matériel


ppmiscs a écrit le 23/12/2020 14:35 (ref msg # 68407 )
Bonjour,

J'espère que le sujet n'a pas été déjà traité sur le forum. Je n'ai pas trouvé de 'fil' dans ce sens avec l'outil 'recherche'.

Je voudrais pouvoir localiser avec un téléphone, des greffes effectuées en sauvage, ou bien des arbres que j'ai remarqué et que je voudrais pouvoir retourner observer.

J'ai d'abord pensé utiliser une application pour les randonneurs.
Alors que je tergiversais pour en choisir une, on m'a soufflé que les photos prises avec le téléphone peuvent, si on effectue un réglage, contenir les données GPS du lieu de la prise de vue. Il me suffirait ensuite d'envoyer les photos 'localisées' sur mon ordi pour les classer à ma guise.

Plus technoplouc que geek, je suis en train d'essayer cette procédure.
Si vous avez de l'expérience à ce sujet... Merci !



patrice a écrit le 24/12/2020 06:36 (ref msg # 68411 )
Bonjour.

Sujet intéressant.

Je commence avant tout par un petit rappel historique des pratiques de géolocalisation des arbres et greffes "sauvages".
Avant l'apparition de smartphones ou appareil photo (souvent cela consistait avec les premières solutions en un capteur optionnel à clipser sur la prise du flash) permettant de "tagguer" (c'est à dire rajouter des informations dans le fichier numérique, en plus de l'ouverture de l'objectif, durée d'exposition... les fameuses données EXIF que vous pouvez effacer avec certains logiciels par la suite si elles vous dérangent) et donc rajouter automatiquement ainsi cette information dans l'image en elle-même, les usagers pratiquant la greffe "sauvage" utilisaient des GNSS 'non connectés' de randonneurs (appareil de géolocalisation par satellite, Gps même si était le premier et donc le plus répandu n'étant qu'un système parmi d'autres : Galileo, Glonass, Beidou...) et rapportaient ensuite sur un carnet le numéro d'identifiant du "waypoint" ainsi enregistré, pour par la suite se réaliser une base de données avec les solutions logicielles de leur choix sur leur ordinateur ... ou sur dossier papier car beaucoup utilisent encore les fiches papier ou dossier cartonnés par variété ou sujet (une sorte de 'dossier patient' d'un arbre) avec impression de photographies collées sur fiches bristol.


Pour en revenir à votre question, il faudrait préciser si vous utilisez Android ou iOS, le système d'exploitation de votre ordinateur (windows, mac Os, Gnu Linux, quelle version), si vous voulez un usage offline (c'est à dire utilisation d'un smartphone sans connexion mobile "data", certains utilisent l'appareil smartphone ainsi juste pour l'appareil photo et le capteur GPS mais aucun abonnement opérateur mobile, pour ne pas confier leurs données à des clouds ou applications curieuses en vue d'assurer leur confidentialité de données ou celle de leur vie privée indiquant j'étais à tel endroit à ce moment là...).

Avec ces précision, les personnes qui utilisent les mêmes configuration que vous pourrons vous répondre au mieux.

Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 24/12/2020 07:16 par patrice
ppmiscs a écrit le 24/12/2020 08:22 (ref msg # 68412 )
Merci Patrice, de ces précisions historiques et techniques.

J'utilise un téléphone sous android et l'environnement de la 'pomme croquée' depuis mes débuts (OS 10.13.6).
Pour le téléphone, j'ai délaissé la marque à la pomme pour pouvoir disposer d'une carte mémoire d'un stylet.
A l'époque de ce choix, je voulais échapper autant que faire se peut aux 'nuages'.
Mais n'ayant pas le choix sur le plan professionnel, je me suis vite retrouvé avec une multitude de supports concurrents, dans la situation exactement opposée à mes souhaits, et sans aucune appétence pour la chose informatique.

Le dispositif que j'utilise est le suivant :
(Tant pis, je cite les marques)

Ordinateur de bureau Macintosh (OS 10.13.6).
Téléphone Samsung Snote 9 + Carte SD
Plusieurs 'nuages' : Drive, Dropbox, Orange, OneDrive...
Aujourd'hui, après des années de déboires, le transfert de données se fait aisément entre les deux environnements. (apple et Samsung via DeX) par simple connexion USB.

Il m'est pratique de pouvoir consulter et gérer mes listes de greffage depuis les nombreuses salles d'attente que je fréquente régulièrement. Des listes sous forme de fichiers 'google docs' consultables et transformables depuis mon ordi ou bien depuis mon téléphone.

Par exemple, j'ai une liste 'Prunus', classement par variétés, puis un autre par lieux lieux (zones).
Je note la date de mise à jour à chaque modification.

Exemple de classement :
***
Variété : 'Cul de Poulet' (je colle à ma guise des photos de la variété, glanées sur internet pour la mémoire visuelle).
PG : prunellier
Où ? Chemin de la Ruine, à coté du ruisseau, à trois mètres du grand chêne et regardant le Mont Bouquet.
20190402 (date de la greffe)
Technique : anglaise compliquée - buddy tape
Photo-référence (archivée sur mon ordi et sur le téléphone). 20190402_culdepouletsurprunellier_544321.jpeg
Commentaires :
20200506 : le premier oeil débourré à pris le gel. Les autres n'ont pas encore démarré.
20200712 : un bourgeon est parti : 20190712_culdepouletsurprunellier_366446.jpeg
20201110(Note) : penser à dupliquer cette variété, unique sujet à disposition.
***

Lorsque je prends la photo, si mon téléphone est réglé pour l'insertion de la géolocalisation, je peux accéder à des 'détails' de la photo, qui affichent un petit module 'maps' (mais pas les coordonnées GPS).
Il semble que la précision soit de quelques mètres. Les premiers essais ont été réalisés à l'intérieur, par une météo diluvienne.

L'idée, c'est de pouvoir :

Dans un premier temps : Greffer, photographier, archiver la photo.
Puis, 'trier' les photos, reporter et noter les greffes effectuées dans la liste.
Après : retrouver facilement les lieux, en consultant les infos de localisation de la photo.

J'imagine qu'il serait assez simple pour un programmeur de concevoir une application de téléphone où tout serait intégré. Mais le supposé trop petit nombre d'utilisateurs est sans doute un facteur limitant dans un monde gouverné par 'toujours plus'.

Vous devez être nombreux sur le forum à tenir des listes de vos 'entes privées'.
Comment vous organisez-vous ?

Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 24/12/2020 08:28 par ppmiscs
patrice a écrit le 24/12/2020 16:34 (ref msg # 68416 )
Je laisserais des utilisateurs de ces solutions là vous répondre au mieux, peut-être dans d'autres contextes que la greffe, car la greffe sauvage est peu usitée (dégâts animaux et autres casses). La plupart sont en verger conventionnel et étiquettent ou font des plantations en rang avec identification ligne/colonne.
Les greffeurs ayant des grands bois se livrant à la greffe en milieu sauvage et avoir ainsi besoin d'un relevé gps ne sont pas courant. C'est avant tout le repérage de sujets remarquables qui est ainsi réalisé.


greffer.net >> Matériel