Mes greffes intergénériques et/ou inhabituelles

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Greffage


Lepanneur a écrit le 26/10/2020 15:10 (ref msg # 68145 )
Je propose dans cette page de montrer mes essais et d'en discuter.
Les photos de vos essais sont également les bienvenues.
Cela permettra de savoir ce qu'il est possible de réussir mais surtout ce qui ne marche pas du tout afin d'éviter de perdre du temps à greffer pour rien.

Je commence par des photos récentes des essais de cette année:

- PG cognassier: poirier conférence, nashi mais aussi pommier et surtout Sorbus Torminalis !







On voit que ça lui a donné une vigueur extraordinaire !
le pommier:



Le vent m'a cassé la greffe de pommier



- PG frêne commun: olivier et lilas






- PG pyracantha: pommier (cassé par le vent) et bibassier



- PG prunus myrobolan: cerisier (incompatible)

on voit que la soudure ne se fait pas





le vent aura raison de deux greffons



- PG tomate: patate (très peu compatible et sans intérêt. je n'ai pas les photos) et aubergine (j'ai eu pleins de fleurs mais pas de fruit à cause du froid. il faut la faire très tôt)







François du Perche a écrit le 27/10/2020 10:49 (ref msg # 68150 )
Je pense qu'il faut attendre plusieurs années avant de discuter d'exemples de greffes intergénériques, sinon, on perd son temps car beaucoup de ces greffes sont peu durables, les exemples dans la littérature abondent.
Lepanneur a écrit le 27/10/2020 11:41 (ref msg # 68151 )
Pour les légumes, c'est quand même très intéressant puisqu'il ne vivent que 1 à 2 ans.
Il y a également des greffes qui n'ont pas dû être essayées puisque elles n'ont que peu d'intérêt comme par exemple greffer des sorbus sur des portes greffe nanifiants dans le but d'obtenir des fruits plus gros.
Lepanneur a écrit le 27/10/2020 11:42 (ref msg # 68152 )
On peut également s'en servir pour trouver des intermédiaires de greffe
floyd a écrit le 27/10/2020 16:29 (ref msg # 68154 )
Les progrès en cours ou attendus en matière de génétique, ne peuvent faire oublier les services rendus pas des greffages intergénériques; adaptation au sol, réduction des formats, résistance particulière aux maladies et ravageurs…
Ce dernier point a certainement fait l'objet d'essais particuliers durant les siècles écoulés. (greffage de la vigne, de la tomate…)
… parfois de façon partielle pour les autres associations, peu documentées, en omettant de décrire les greffages vains.

Donc, oui, il y a bien encore et toujours de quoi occuper les bonnes volontés, qui voudront bien décrire protocoles, résultats, bénéfices et défauts.
Ce forum est exactement l'endroit pour….
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 27/10/2020 16:31 par floyd


greffer.net >> Greffage