transplanter un porte-greffe sauvage

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Poirier


ascorbis a écrit le 21/10/2020 16:57 (ref msg # 68127 )
Bonjour à tous,

Je comptais transplanter des poiriers sauvage (pyrus spinosa) , qui poussent trop près les un des autres, avant de les greffer.
Mais dans la mesure ou l'intérêt de ce porte-greffe sauvage réside en partie dans son puissant système racinaire, le transplanter ne lui fait il pas perdre cet avantage? son système racinaire devant se reconstituer en bonne partie.

Merci d'avance pour votre retour d'expérience.
ppmiscs a écrit le 17/12/2020 15:05 (ref msg # 68376 )
Bonjour,
Je n'avais pas vu passer votre message sur ce sujet qui m'intéresse particulièrement.
Avez-vous transplanté certains de ces PG depuis ? Si oui, comment évoluent-ils ?
Je pense comme vous que l'atout majeur de ce type de poirier réside en son pivot.
Il serait intéressant de savoir si l'arbre transplanté garde des qualités de résistance à la sècheresse même après l'ablation de sa racine principale.
floyd a écrit le 18/12/2020 14:07 (ref msg # 68383 )
Le pivot théorique des beaux croquis n'existe que rarement. Tous les sols ne permettent pas à un pivot unique et vertical de se développer.
Donc, quelles sont les caractéristiques pédologiques du sol de ce futur verger?
ascorbis a écrit le 23/12/2020 12:46 (ref msg # 68406 )
Je vais en transplanter quelques uns, les laissez prendre en terre 2/3 ans, voir comment il se sentent, et si ils sont en forme les greffer puis transplanter les autres.


greffer.net >> Poirier