Conservation des greffons caducs au réfrigérateur

greffer.net >> Greffage

patrice a écrit le 07/01/2007 11:59
Bonjour.

Avec les températures anormalement clémentes, j'ai quelques inquietudes pour mes greffons mis en jauge.
J'envisage de les entreposer au réfrigérateur. Quelles sont les contraintes à respecter pour éviter la déshydratation? (emballage dans un sac congelation hermétiquement fermé avec un papier absorbant humidié qui entour les greffons?.

Merci.
rustaghja a écrit le 07/01/2007 15:32
Je crois que le papier mouillé au contact des greffons pendant une longue période est déconseillé. Pour ma part, je met un bout de papier humide au fond du sachet...
patrice a écrit le 15/01/2007 07:33
Voici le tour des différentes méthodes conseillées :

"rangés dans un sac en plastique avec un papier buvard humide dans le réfrigérateur"
( http://perso.orange.fr/ecolebeaurecueil/... )

"entouré d'un journal humide (mais pas trempé) dans un sac de congélation, on surveille régulièrement que le journal ne se dessèche pas."
( http://fr.wikipedia.org/wiki/Greffe_(botanique) )
José Ruivo a écrit le 15/01/2007 15:03
Juste pour l'expérience, j'ai coupé il y a 3 semaines quelques greffons et je les ai gardé dans la cave (c. 10ºC), dans une boite que j'ai remplie de mousse fraiche en couches (les greffons à l'intérieur). En genéral je conserve mes greffons en jauge ou au réfrigérateur (avec du papier humide dans un sac en plastique). Je remarque que je garde mes greffons pendant 3 semaines/un mois le maximum (sauf la vigne). Mon pére m'a racconté qu'avant on conservait les greffons de vigne en plongeant les sarments à l'intérieur d'un puit.
patrice a écrit le 15/01/2007 15:32
Pour la méthode en jauge en extérieur, par des hivers "normaux", j'ai récupéré des greffons en décembre, greffés fin février début mars, aucun probleme avec les greffons.

J'avais eu fait une essai au réfrigérateur, et là aussi j'ai constaté une durée de conservation bien plus courte. D'où la question que je pose sur vos expériences de conservation en réfrigérateur.
Michel_Alpes a écrit le 15/01/2007 15:57
Bonjour,
J'emploie aussi la technique de conservation des greffons au réfrigérateur mais j'ai conservé le principe du sable.
Je récupère des bouteilles plastique de 1,5L (ou plus si vous trouvez)de boissons gazeuses (coca ou autre,no pub svp) et je coupe au cutter le haut du col.
Je mets les greffons dans une bouteille et je remplis de sable, puis j'emboite un bouchon fait d'un fond de bouteille de meme marque.Il faut percer quelques trous ou coups de cutter dans ce bouchon pour permettre une légère évaporation.Mettre du sable tres humide mais qui ne ruisselle pas. Je conserve mes bouteilles/greffons couchées dans le frigo.Elle sont marquées de la variété.Vérifier de temps à autre l'humidité du sable.
Ce principe fonctionne bien, mais il faut avoir des greffons de taille limitée.De toute façon vous serez limité à la largeur ou profondeur du frigo.
L'avantage c'est que c'est tres facile de repérer vos greffons si vous avez eu le soin de marquer les bouteilles.
Il est certain qu'il faut un (vieux)frigo reservé à cet usage car Madame ne tolérera pas les greffons à coté du jambon !
patrice a écrit le 15/01/2007 18:29
et comme durée de conservation obtenue avec cette méthode ?...
Michel_Alpes a écrit le 15/01/2007 23:11
Je ne suis jamais allé au delà de:
Noyer: 3mois
Autres fruitiers:2 mois 1/2
C'est le cycle annuel qui dicte ces délais mais peut être qu'on peut aller au delà.
Les greffons ne donnent pas encore de signe de dépérissement après ces délais:corps bien coloré et non frippé .
Un rafraichissement de la coupe sur 5 mm suffit pour trouver le bois vert.
druere a écrit le 16/01/2007 19:56
Bonsoir à vous tous

pour les greffons délicats ou "tristes" je les "pique" dans une pomme de terre que j'entrepose au noir à la cave ou dans le bac à légumes du "frigo"

J'avais "repéré" un vieux cerisier à la campagne que j'ai ensuite vu abattu
fin 1O - j'ai récupéré un ou deux greffons et grâce au procédé pomme de terre j'ai pû greffer avec réussite fin mars - Est -ce dû à la PD T OU est-ce un coup de chance ...
patrice a écrit le 16/01/2007 20:11
J'avais déjà lu l'astuce de la pomme de terre pour conserver un greffon pendant un transport, mais je ne pensais pas que cela puisse s'appliquer sur une longue durée de conservation.
Wauters a écrit le 23/01/2007 11:49
Si les greffons sont prélevés entre mi février et fin février, pas de soucis de stockage trop long . Je laisse ceux-ci dans mon garage emballés dans un journal bien arrosé. Le principe est qu'ils soient dans un endroit frais et sombre pour les retarder. En général je greffe entre le 10 et le 20 mars. Lors d'échanges, je m'arrange pour envoyer une enveloppe timbrée au bon moment, afin que les greffons récupérés soient bien frais.
ryry a écrit le 29/01/2007 21:47
Pourquoi récolter les greffons au risque peut etrede les perdre.
Pourquoi ne pas les couper le jours ou l'on dois greffer?
quelles est la raison?
patrice a écrit le 29/01/2007 21:54
Pour les greffes à rameau, il faut que le greffon soit en repos vegetatif, et le porte greffe sur le point de debourrer ou en train de débourrer, petit décalage, d'où la conservation au frais du greffon prelevé préalablement.
Il n'y a aucun risque de perte de greffon si on les conserve tel que préconisé.
Wauters a écrit le 08/02/2007 09:49
pour ma part je ne les prélève jamais avant le 15 février et c'est même souvent début mars... Patience est mère de sureté.
Axier a écrit le 19/02/2007 13:09
This is the best method that I have tested to conserve fig cuttings.
With this conservation method, I have rooted 1 year old fig cuttings:

1) Clean off dead wood, dirt, old leaves, branches, etc. from the cuttings.
2) Make a 10% bleach solution (9 parts water and 1 part bleach).
3) Dip the cuttings in the bleach solution but don't soak them for a long
time (15 seconds is enough).
4) Take them out of the bleach and let air dry on papertowel.
5) Do not rinse them under water after taking them out of the bleach
solution (the crystals of bleach that dry on the cuttings surface will deter
fungus and disease).
6) Wrap the cuttings tightly with the stretch plastic wrap you use in the
kitchen.
7) Make sure that your cuttings are labeled.
8) Place your cuttings in a plastic bag and seal.
9) Place in refrigerator. (never freeze the cuttings).

I have been told in an american fig forum that it is an error to mailing the cuttings in wet medium. In this manner and with the temperatures that they suffer in the transit, the fungus (champignons) find their best medium to prosper. On the other hand, the cuttings begin the first steps of the rooting process (moisture+mild temperatures) and it is usually stopped again when they are received and it is guarded in the refrigerator until its use. It is not good for the cuttings.

Remember, it is best to send the fig cuttings as they are in the above point n 6. The plastic wrap preserves enough humidity to prevent cutting dryness and avoid excessive moisture to promote fungus and an unwanted rooting process.

I have tested this method with grape cuttings too, with good results.

Salutations
Wauters a écrit le 20/02/2007 12:43
Thank you Axier for your answer. I will try it!

Si j'ai bien compris il trempe les greffons dans de l'eau de javel diluée dans 9 vol d'eau puis emballe dans du cellophane et frigo.
A tester!
Axier a écrit le 20/02/2007 13:40
Yes Wauters, a bleach solution (l'eau de javel) in a 1+9 proportion. So, if you want to do 1 Liter of solution, you must use 100 cc of bleach more 900 cc of water.

A few seconds of soaking is enough, you won't kill or hurt the cutting, trust me. It disinfects the cutting but won't do anything other harm. The bleach disinfects cuttings surface fungus and germs.

The cuttings smell of bleach afterwards but like I said, once they dry, the small amount of chlorine residue that dries on the cutting keeps future fungal growth under control.

It is important to air-dry the cuttings before wrapping with plastic film (usual plastic film used in the kitchen for wrap sandwiches) like this, for example:

http://www.saranbrands.com/saran-wrap/

The cuttings must be surface dried (1 hour aired will usually be enough). Inside the wrap and once refrigerated, the air will be saturated and the cuttings moisture will keep in the right level. It is better to wrap with several layers to guarantee an airtight wrapping.

I use this method with fig cuttings three years ago, and I am very satisfied. I have tested it with grape cuttings but not with other fruit tree cuttings (this is the first year that I am testing with apple cuttings), but I suppose that it will be fine too.

Like I said, the cuttings can be mailed to a friend in this manner, without using of wet paper or similar stuffs, that adds weight, volume and excess of moisture. At least It works with fig cuttings...

Salutations
Wauters a écrit le 20/02/2007 13:49
I was wonderring if this bleach solution 1 / 9 will not prevent my peach trees from ill?
Do you try it, Axier?
Axier a écrit le 20/02/2007 14:06
I am sorry Wauters, but I don't know it. I have only used bleach for cuttings.

The bleach is one of the best germicides, but it is corrosive too. So, I would be cautious using it without previous trials.
André a écrit le 20/02/2007 14:25
Don't you think bleach can attack the open part of the cutting ?

Do you recut it just before putting some auxine ?

Est-ce que l'eau de Javel n'attaque pas la partie ouverte de la bouture ?

Faut il recouper l'extrémité ouverte juste avant de mettre de l'hormone de croissance ?


greffer.net >> Greffage