La greffe du Noyer

greffer.net >> Noyer

kelenborn a écrit le 26/08/2010 12:49 (ref msg # 28117 )
Bon ! j'étais tombé sur cette rubrique et , au printemps, j'ai essayé de faire des greffes de noyer en fente et en couronne: échec lamentable sur toute la ligne
J'ai un certain nombre de noyers qui poussent plus ou moins opportunément sur mon terrain(2 hectares ( semis d'écureuils ou de corneilles)) et il s'est trouvé que j'ai découvert, il y a trois ans, dans un endroit impossible, un noyer qui avait poussé spontanément et devait avoir dépassé la douzaine d'années, chargé de noix énormes et très pleines: la taille de la variété "Bijou". Je dis tres pleines car j'ai récupéré des noix originaires d'Europe centrale qui ont une coque énorme mais des cerneaux de taille décevante...
Je ne voudrais pas que cette variété non identifiée puisse disparaitre par un accident de la nature: aussi, je lance un appel à un spécialiste (Patrice peut être)
MK
kelenborn a écrit le 26/08/2010 12:56 (ref msg # 28118 )
"nuss" a écrit :
Oui, J'ai fait le greffage sur Juglans regia.
Maintenant, au printemps, j'ai déterré la racine.
Parce que, J'ai donné avec surpris le bois pour le greffage des États-Unis



Entschuldigung, aber ich verstehe nicht den letzten Satz: dies bedeutet dass Sie das Material ( grafts) von USA bekommen haben oder dass Sie eine amerikanische methode benutzt haben - entschuldigung noch einmal fuer mein Deutsch dass schon ein bischen alt ist
Excusez moi mais je ne comprends pas la dernière phrase : cela signifie que vous avez obtenu les greffons des USA ou que vous avez utilisé une méthode américaine?
nuss a écrit le 27/08/2010 08:22 (ref msg # 28134 )
"kelenborn" a écrit :
[quote="nuss"]Oui, J'ai fait le greffage sur Juglans regia.
Maintenant, au printemps, j'ai déterré la racine.
Parce que, J'ai donné avec surpris le bois pour le greffage des États-Unis



Entschuldigung, aber ich verstehe nicht den letzten Satz: dies bedeutet dass Sie das Material ( grafts) von USA bekommen haben oder dass Sie eine amerikanische methode benutzt haben - entschuldigung noch einmal fuer mein Deutsch dass schon ein bischen alt ist
Excusez moi mais je ne comprends pas la dernière phrase : cela signifie que vous avez obtenu les greffons des USA ou que vous avez utilisé une méthode américaine?[/quote]

Kelenborn,

Oui, j`ai Oui, j'ai reçu le branches pour le greffage aux Etats-Unis

[

[/img]
patrice a écrit le 23/04/2012 16:05 (ref msg # 35120 )
Un lecteur du forum nous propose deux articles sur des méthodes avancées de greffe du noyer

https://www.greffer.net/?p=718

https://www.greffer.net/?p=719
anagalis89 a écrit le 19/12/2014 18:53 (ref msg # 46365 )
Bonjour
Intéressant la technique du '' chip forcé'', je vais tester !
Quelqu'un a t'il tester la greffe Pendule sur noyer ? Je vais tester au printemps, je vous donnerais des nouvelles de mes essais !
mathieu a écrit le 26/12/2014 22:51 (ref msg # 46448 )
Bonsooir anagalis 89;
Oui j'ai executé 2greffes Pendule sur deux noyers le 15 septembre 2014...? pour voir ce que cela peut donner.
C'est plutot un essai de curiosité car je n'arrive pas à conclure au printemps . Opérations executées sur une re pousse basse 1,40 de haut) d'arbres de 5à6 ans
Je ne manquerai pas de vous tenir au courant si vous en etes interressé.
M.M.
François du Perche a écrit le 27/02/2015 09:08 (ref msg # 47275 )
la greffe du noyer a besoin de chaleur pour réussir (en oeil poussant).
Si en oeil dormant, elle n'en avait pas besoin, ce serait bien + facile de réussir ces greffes en les faisant à la fin de l'été, mais je pense que ça a déjà dû être essayé.
Le noyer débourre assez tardivement donc le suspens va se prolonger...
mathieu a écrit le 27/02/2015 10:45 (ref msg # 47280 )
Bonjour Francois;
Vous avez absolument raison mais vous savez j'ai peut etre la mauvaise habitude de tenter diverses possibilités ......je ne me referais pas.
Pour rester sur le sujet et revenir sur ce qui nous interrresse :
Le 15 septembre 2014 Greffe sur 4 noyers regia ( par tres beau temps)
Sur chaque sujet 2 greffes .
Basse à #15 cm sur la tige en écusson (cejour lerésultat des 4 ne me donne pas beaucoup d'espoir)
haute à 1,40 ml environ greffe en pendule sur départ de jeunes charpentieres diametre 1,5 cm à une dizaine de cm du tronc. Et bien à mon avis tres bon départ ; les yeux ont eu le temps de se former ;donne l'impressio nde bonne santé?... (sauf une greffe qui n'a pas evolué car j'ai tenté sur un greffon qui n'avait pas produit de feuille et contate toujours a meme cicatrice.....il parait cependant solide)
Comme vous l'avez signalé il faut attenndre chez nous un bon mois pour tirer des conclusions (Altitude #150ml en bordure de riviere LE LOT ) climat semi oceanique
Voila un petit tour de route en attendant .......Prepare pour le moment chambre chaude en espérant faire bien mieux que l'an dernier.
M.M.
François du Perche a écrit le 27/02/2015 11:24 (ref msg # 47281 )
c'est très intéressant à suivre car aujourd'hui on ne trouve plus que des noyers greffés au ras du sol , donc la production de bois est condamnée d'avance. Autrefois, on trouvait des noyers greffés assez haut, ce qui permettait d'avoir une bille de bois sous la greffe, qui vivaient très vieux et qui se vendaient assez cher, c'était une consolation en cas de tempête. Dans la région de Grenoble, j'ai vu qu'il y avait des producteurs qui faisaient des noyeraies avec des arbres hauts pour avoir aussi du bois à terme. C'est d'ailleurs un sujet de conflit avec l'administration, doit-on imposer (très légèrement) comme une forêt, ou (très lourdement) comme une noyeraie. Je ne sais pas comment ils sont greffés.
Si on peut faire une greffe pendule en septembre en tête (à 3m par exemple), ça permettrait de refaire assez simplement ce type d'arbres. Et c'est vrai qu'en septembre, il fait souvent encore assez chaud.
mathieu a écrit le 27/02/2015 13:54 (ref msg # 47289 )
RE;
J'ai bien le temps de vous repondre car une salle grippe plus un tetit complémentde bronchite qui trainent ne m'autorisent pas à sortir. Pour tant je dois aller dans mon jardin (à 10ml ) pour recupérer des noyer s nigra et regia d'un an en jauge de facon à les nettoyer , les préparer pour les mettre en conditions.
Bien sur ce dont vous parlez est la base (par chez nous) de l'activité secondaire agricole.LES vergers n'exitent pas tout au plus quelques alignements realises par des precurseurs ?.... Pourtant des centaines et milliers de noyers ( marbot et local ) sont en activité mais derangent. "mangent la terre "sauf au moment de la recolte.......... Cet apoint est utilisé à triple fin; les noix , l'espace au sol pour culture ou prairies, la bille de bois.
Effectivement ces noyers sauvages sont implantés de facon à ne pas gener le propriétaire mais son voisin ; en bordure de chemins et routes qui ne font qu'augmenter les problemes lors des récoltes.....Bien sur ces arbres sont greffés vers 3,00ml en flute au mois de Mai de tacon à pouvoir circuler en tracteur ,travailler le sol sans accrocher les branches.
Pour ce qui est de la production du bois elle est bien a mon avis tres aléatoire .En ce moment rien ne se vend meme des billes de 5,00ml à 2,50 de diametre........?
Les propositions faites par les agriculteurs sont à mon avis toujours négatives .Vendre un arbre tordu , gelé ne produisant plus........voila =Bois de chauffage
Tous les produits se vendent lorsqu'ils sont murs......
OUI les greffes en tete séussissent tres bien mais la aussi il faut payer le greffeur......
M.M.
mathieu a écrit le 01/05/2015 10:35 (ref msg # 48291 )
Bonjour Francois;
Et bien NON je n'ai pas reussi mes 4 greffes en pendule de septembre14 pourtant elles semblaient correcte et en bonne santé mais me suis trompé Je voulais re essayer en échelonnant Printemps et Mai .....je n'ai plus de munition et j'ai tout "cramé" sur P G en chambre chaude.
Je vais m'essayer en plaquage dans quelques jours si le temps le permet.
M.M.
diospyros a écrit le 03/01/2016 03:01 (ref msg # 50529 )
Bonjour a tous,

je voudrai me lancer dans la greffe du noyer cette année.

Du coup, j'ai relu quelques un des posts dont celui ci. J'ai cru comprendre que la greffe du noyer était assez compliquée à réaliser. A la lecture des tutoriels (notament la greffe forcée en chambre chaude) je me dis que la chaleur est un des facteurs clé, sinon LE facteur clé à la réussite de la greffe.

Mais en fouillant un peu sur youtube, j'ai trouvé pas mal de vidéo en provenance de Turquie ou apparemment la culture de la noix est importante et en faisant attention à l'époque de greffe, je me rends compte qu'ils greffent très tot dans l'année ce qui contredit tout ce que je lis ici en terme de periode de greffe.

Malheureusement je ne comprends pas le turcs et j'imagine que pas mal de details m"échappent.

Et meme si, les techniques n'ont rien de révolutionnaires en soi, le diamètres des PG et des greffons sont édifiants, leur technique pour garantir une humidité constante autour du point de greffe, et l'état d'avancement de la végétation alentour permet de donner quelques précieux détails.

Je vous laisse découvrir 2 videos (bien plus en laissant la lecture automatique enchainer les videos).... j'attends vos remarques.

https://www.youtube.com/watch?v=zE8GT1dH...

Et une greffe en vert

https://www.youtube.com/watch?v=cX-rfrM4...
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 28/02/2018 13:29 par diospyros
François du Perche a écrit le 06/01/2016 14:35 (ref msg # 50581 )
Je suis assez sceptique sur la longévité de gros arbres décapités et greffés. Par expérience, le noyer est très très long à cicatriser, de plus, même quand ils sont issus d'une noix, ils arrivent à être déracinés lors de violentes tempêtes, alors la branche issue du greffon qu'on voit au début de la 1e vidéo cassera certainement à la 1e bourrasque un peu forte.
Quand le terrain le permet (pas calcaire), le PG hybride donne un meilleur enracinement que le reggia.
On en a déjà parlé en juillet 2011.
diospyros a écrit le 06/01/2016 16:05 (ref msg # 50583 )
Je ne sais pas quoi te repondre au sujet de la longévité. Il semblerait que les turcs soient relativement calés niveau production de noix, ils sont parmis les 5 plus gros du monde. J'imagine qu'ils ont une certaine pratique.

Mais c'est une bonne chose de soulever ce point même si ma question initiale portait plus sur la période et les conditions de greffe.

En parlant de solidité, est ce que la banana graft est plus solide dans ce qu'une autre?
https://www.youtube.com/watch?v=nC9A765y...
druere a écrit le 07/01/2016 12:13 (ref msg # 50600 )
j'ai regardé avec intérêt les différentes vidéo (turques) de greffes du noyer - Jamais(3) je n'ai vu "couler" la sêve pas même
sur les greffes en vert c'est bizarre
diospyros a écrit le 07/01/2016 12:15 (ref msg # 50601 )
tu procèdes comment?

A quelle période?
druere a écrit le 07/01/2016 12:43 (ref msg # 50603 )
A l'époque des greffes en fente en veillant à l'état de débourrement - J'ai essayé en fente (O réussite), en sifflet (O réussite)
et en Cadillac au collet (2 réussites)
diospyros a écrit le 07/01/2016 17:21 (ref msg # 50606 )
En regardant d'autres vidéos (en turc ) je me rends compte que quelque soit l'époque (pg en repos ou pas, greffon dormants ou déjà débourrés, sujets jeunes ou vieux) le seul point commun entre toutes ces greffes réussies est le fait que les turcs mettent systématiquement une pochette remplie de terre humide autour des greffons.

En traduisant les commentaires, j'ai pu comprendre plus ou moins que les greffeurs insistaient beaucoup sur l'humidité.

Peut etre le secret tient tout simplement dans cet élément... surtout que dans les vidéos, tous ne sont pas greffeurs professionnels.
https://www.youtube.com/watch?v=OlK5o2Ka... Regardez a 10:03
larondelle a écrit le 07/01/2016 23:07 (ref msg # 50612 )
Bonsoir diospyros;
Tres difficile à greffer le noyer à l'air libre .Je pense qu'il est souhaitable de le greffer tres jeune d'1 à 2ans sans le deterrer.De toutes facons à mon avisle respect des dates(qui varient suivant les intempéries ainsi que de la maniere de greffer) est primordial.
Je suis un peu comme DRUERE la reussite est tres mince.Je positionne une gaine remplie de sciure à l'emplacement de le greffe à la place de la terre ...
Par contre la facon du procedé en chambre chaude est idéale en respectant la marche à suivre .La réussite dès la sortie de la chambre est importante ( pour moi vers le 15 avril)...le plus difficile (toujours pour moi) c'est la conservation et le temps d'attente de la premiere feuille....
Malgres des précaution de temperature protection et divers j'ai une casse incroyable avant d'arriver a les sauver...
J ai bien lu francois du perche et pense qu'il a raison de nous mettre en garde...l'orsque la couronne dépasse les 5à6 cm de diametre je pense qu'il y a danger (solidité de l'arbre dans le futur)Bien plus faible en diametre la reussite en couronne du 15 au 30 avril est remarquable car les racines du sujet sont fortes .mais bon....
Bien a vous
Bien a vous.
larondelle a écrit le 08/01/2016 10:31 (ref msg # 50614 )
re
Je dois ajouter egalement le principal élément est bien le greffon qui élimine la prise losqu'il est trop creux, trop jeune et fait parti à mon avis pour beaucoup a la reussite .Bien sur le point essentiel est la recolte et l'attente pour avoir des greffons en retard par rapport a la vegetation du porte greffe .Greffage de printemps fin mars debut avril en fente ou sur racine, collet .
En couronne 2é quinzaine d'avril ;en placage et flute en mai avec le ramassage immédiat du greffon qui se pratique dans la foulée sur le PG.
Voila pour le moment.


greffer.net >> Noyer