La greffe du Noyer

greffer.net >> Noyer

patrice a écrit le 02/12/2006 09:52 (ref msg # 4893 )
Trouvé dans des vieux bouquins de greffage récupérés recemment chez des bouquinistes :

E. Langevin préconise :

- pour la greffe en écusson en placage (juin): les écussons doivent être prélevés sur du bois de deux ans.

- pour la greffe en couronne (avril mai) : idem, agé de deux ans.

- greffe demi fente au dessous du colet des racines (fin mars debut avril): couper les greffons en mars et les retarder à l'ombre dans le sable

- greffe en fente simple sous chassis à l'étouffée (mi mars à mi avril) : la partie du greffon introduite dans la fente doit etre prise au point de jonction du bois d'un an et du bois de deux ans.

- rejeter tout greffon ayant plus de 8 cm d'entre noeux (= trop de moelle).


Maurice Boselli, quant à lui, préconise

- la greffe en fente, avec deux greffons de deux bourgeons chacun, sur des sujets agés de 5 à 6 ans. Les greffons doivent être prelevés sur la partie médiane des branches vigoureuses, âgées d'un an, bien lignifiées, avec peu de moelle...


Voila quelques astuces et suggestions supplémentaires pour ceux qui veulent tenter à nouveau la greffe du noyer.
patrice a écrit le 01/01/2007 12:11 (ref msg # 5236 )
Michel, lors tu greffes en fente tes noyers, quel est l'état végétatif du porte greffe ? Repos total ou bien début de débourrage ?
Michel_Alpes a écrit le 01/01/2007 18:22 (ref msg # 5238 )
"patrice" a écrit :
Michel, lors tu greffes en fente tes noyers, quel est l'état végétatif du porte greffe ? Repos total ou bien début de débourrage ?

Bonjour à tous,
L'année dernière j'ai greffé des noyers en fente selon la méthode classique qu'on pratique sur les fruitiers. C'était la première fois que je greffais le noyer en fente car par habitude, nous (grand père,mon père et moi) greffions des sujets plus gros et toujours en couronne.
Et c'est en revenant de greffer des "Nigra" en couronne je j'ai réalisé les greffes en fente sur "Nigra" et "Régia" avec les restes de greffons que j'avais afin d'éviter à avoir à les remettre en jauge au sable.Ils ont tous pris et j'en suis encore étonné.Pourtant je n'ai pas protégé les greffons de la déshydratation et les poussées ont été importantes.Les démarrages de greffes se sont faites un mois apres le greffage.
Donc au stade de la végetation les Nigra étaient bien en feuille et les Régia étaient bien débourrés,15 à 20mm de feuille.C'était entre le 1 et le 8 Mai .
Les greffons étaient dormants,récoltés fin février et stockés au sable et/ou frigo.
En ce qui concerne les greffons, ceux qui ont un canal de moelle trop gros sont à rejeter,surtout si vous greffez en fente car il n'y a pas de tenue,voire écrasement du coin du greffon car trop fragile.Par contre on peut exeptionnellement les employer pour une greffe en couronne épaulée où l'implant sera taillé jusqu'au 2/3 du diamètre du greffon.La greffe est alors tres fragile.Je l'utilise uniquement dans les cas de variétés rares ou l'on a un unique scion sur lequel on veut tirer le maximum de greffons.
patrice a écrit le 01/01/2007 18:26 (ref msg # 5239 )
Merci pour cette précision, voulant tenter le forcage du porte greffe en chambre chaude et humide, j'avais besoin de ce renseignement pour savoir à quel stade greffer.
Michel_Alpes a écrit le 01/01/2007 18:39 (ref msg # 5240 )
J'ai oublié de préciser que c'était à 500 ou 600 mètre d'altitude. Donc corriger en conséquence pour la plaine et les contrées du Sud...Vers mi Avril je pense.
patrice a écrit le 01/01/2007 18:49 (ref msg # 5241 )
D'où l'intéret de décrire l'état du porte greffe plutot que de donner une date...
patrice a écrit le 10/01/2007 09:04 (ref msg # 5358 )
"patrice" a écrit :
Un autre site web avec des conseils pour la greffe du noyer : http://www.eichangins.ch/francais/noyer/...


L'école m'a gentillement donné des informations complémentaires sur la réalisation de leur expérience.

Je cite :
porte greffe : Juglans Regia L.

Chaque technique a été répétée quatre fois dans le temps.
Méthodes testées :

- chip-budding effectuées de mars à avril,
Taux de réussite : 7,5% et Taux de survie : 0%

-en flûte de mai à juin
Taux de réussite : 68,9% et Taux de survie : 46,7%

- en flûte à lanières de mai à juin
Taux de réussite : 80% et Taux de survie : 56,7%

- et en placage en juillet.
Taux de réussite : 43,3% et Taux de survie : 23,3%

Les porte greffes n'ont pas été forcés avant le greffage.
Des la greffe effectuée, les plants ont été forcés pendant trois semaines dans un confinement de bâches plastique situé dans une serre (température 27°C et humidité relative 80%).

A l'issue de ces trois semaines, les plants greffés se sont développés sous un tunnel plastique.

Donc leurs forcages n'ont rien à voir par exemple avec la méthode de forcage des pépinieres LQP
patrice a écrit le 29/03/2007 20:18 (ref msg # 7643 )
Encore un "truc" pour la greffe du noyer

http://www.greffer.com/presse/20070318.j...
(fin de 2eme et début 3eme colonne)
druere a écrit le 29/03/2007 22:26 (ref msg # 7644 )
merci patrice pour ce lien - j'ai vu greffer JF Bourlés (dexterité impressionnante) mais je ne connaissais pas le "truc" percer un trou de 8mm de diamètre à l'aplomb du greffon !! avez-vous compris ?
pascaljean a écrit le 29/03/2007 23:14 (ref msg # 7646 )
j'aimais entendu une telle chose!

ayant déjà taillé du noyer cela doit le faire "pleurer" un maximum, c'est peut être une astuce pour que la sève soit évacuer et ne vienne pas perturber la greffe?
Pascal
PS : je vérifirai dans un bouquin que je n'ai pas sous la main, mais il me semble qu'il y était décrit une greffe de noyer dans le bourgeaon terminal du PG
patrice a écrit le 30/03/2007 06:53 (ref msg # 7647 )
"druere" a écrit :
mais je ne connaissais pas le "truc" percer un trou de 8mm de diamètre à l'aplomb du greffon !! avez-vous compris ?


Je n'ai pas bien compris dans quel sens doit se faire le forage...
Michel_Alpes a écrit le 02/04/2007 08:49 (ref msg # 7751 )
Bonjour,
J'ai vu faire cette pratique du trou pour évacuer le flot de sève dans le cas de greffe en couronne par un paysan du coin.On prend comme niveau l'extrémité inférieure du greffon implanté et à 90° dans le plan horizontal on perce un trou radial,en direction de la moelle.On limite la profondeur du trou au centre du tronc,donc à la moelle.
Pour ma part si le flot de séve est présent,deux solutions:
-Peu de sève:je donne quelques coups de greffoirs pour inciser l'écorce verticalement afin de créer des plaies d'évacuation, bien en dessous du greffon.
-Beaucoup de sève:je ne greffe pas tout de suite,attente de une semaine à 15 jours ,puis on rafraichit la coupe (de 1 à 2cm)et on greffe.
Si il y a pleurage, vous ne pourrez jamais faire adhérer le mastic.
A chacun sa méthode et ses habitudes.
patrice a écrit le 02/04/2007 09:36 (ref msg # 7756 )
Merci pour l'explication, j'ai bien compris maintenant.
lolo_n_lolo a écrit le 13/04/2007 18:26 (ref msg # 8033 )
On peut y aller la :
http://img73.imageshack.us/img73/367/dsc05469en0.jpg
Michel_Alpes a écrit le 14/04/2007 19:47 (ref msg # 8051 )
Bonjour,
Oui tu peux y aller. Petits sujets ,c'est bon à greffer.Fente ,Anglaise,Cadillac .Par contre si tu as des sujets à grosse section que tu veux greffer en couronne, je pense que c'est un peu juste pour décoller l'écorce. A vérifier.
Ici ,à 600 mètres d'altitude, seuls les juglan Nigra ont bougé et sont sensiblement au stade de ton régia.
Donc ,demain on attaque?..Bonne chance
lolo_n_lolo a écrit le 14/04/2007 19:50 (ref msg # 8053 )
"Michel_Alpes" a écrit :
Bonjour,
Oui tu peux y aller. Petits sujets ,c'est bon à greffer.Fente ,Anglaise,Cadillac .Par contre si tu as des sujets à grosse section que tu veux greffer en couronne, je pense que c'est un peu juste pour décoller l'écorce. A vérifier.
Ici ,à 600 mètres d'altitude, seuls les juglan Nigra ont bougé et sont sensiblement au stade de ton régia.
Donc ,demain on attaque?..Bonne chance


Non j'attaque ce soir !!!
J'y vais !
J'ai un gros sujet à greffer, un arbre adulte !!
J'attendrais un peu !
lolo_n_lolo a écrit le 14/04/2007 20:24 (ref msg # 8058 )
Voila c'est fait !

Le "gros" que j'aurais aimé changé est celui la :
http://img255.imageshack.us/img255/3333/dsc05511de1.jpg
patrice a écrit le 15/04/2007 07:11 (ref msg # 8061 )
J'attendrais de bien maîtriser la greffe du noyer, qui n'est pas des plus évidentes, avant d'abattre un si bel arbre.
Michel_Alpes a écrit le 15/04/2007 13:36 (ref msg # 8063 )
Bonjour,
Ton noyer n'est pas assez poussé pour le greffer en couronne (si la photo est récente). En plus c'est un "bicéphale" à moins que le tronc soit dans la partie inférieure non visible:donc il faut réussir au moins un greffon sur chaque branche charpentière pour ne pas le désiquilibrer car il est trop tard pour faire une arbre classique à un tronc en coupant l'une des deux .En plus il semble que ce soit un sujet avancé dans l'age à voir la couleur du tronc,lichens ou mousses.
lolo_n_lolo a écrit le 16/04/2007 07:50 (ref msg # 8068 )
Je pensais ne pas abbatre l'abre mais tester sur une branche en haut a gauche par exemple ...


greffer.net >> Noyer