Greffes de pistachier vrai sur térébinthes

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Autres fruits


Lepanneur a écrit le 08/05/2020 09:37 (ref msg # 67147 )
J'ai reçu des greffons de pistachier vrai (napoletano) le 07/05/20, la poche étant chaude, j'ai décidé qu'il fallait les greffer assez vite.
Ça tombe bien car il fait chaud et il pleut dimanche.
Voilà l'aspect des greffons après quelques greffes:


D'après l'article sur le pistachier, il vaut mieux greffer en shipbudding:


J'ai alors fais 9 greffes sur quelques pistachiers térébinthes chez un propriétaire que je connais bien. Chaque œil des greffons est utilisé afin de mettre en jeu la totalité des chances de réussite. Les PG ont été fortement rabattus et les bourgeons apicaux des pousses herbacées sont coupés.
Je note que la levée d'un ship sur du pistachier est hyper difficile à cause de la dureté du bois.
Voilà de quoi ont l'air ces greffes:












J'ai tenté une anglaise simple au raz du sol (2 yeux) :



J'ai aussi fais une tentative de protection par une poche en plastique:




Et pour finir, je vous ai fais une petite vidéo pour vous montrer comment je fais.
N'hésitez pas à critiquer mes erreurs s'il y en a!
https://www.youtube.com/watch?v=dFawiDKn...
Lepanneur a écrit le 08/05/2020 14:06 (ref msg # 67148 )
Nouvelle excursion de greffage ce matin (08/05/20) en pleine garrigue...
5 greffes de pistachier on été réalisées:

Une anglaise simple et un ship sur un térébinthe qui a les pieds dans l'eau


Ship budding (on peut noter le paillage pour garder l'humidité):


Ship budding:



Il y a des yeux qui sont proches de la coupe des greffons, on a l'habitude de jeter les extrémités normalement.
Vu que le pistachier vrai n'est pas commun, je me dois d'utiliser la totalité du greffon!
J'ai alors levé un écusson de seulement 1cm de long


Et j'ai inventé une greffe d'un nouveau genre: le ship budding au galop



Il me reste encore beaucoup de greffes à faire, le plus dur étant de trouver des branches jeunes (gourmands) qui sont proches du collet de l'arbre.
patrice a écrit le 08/05/2020 14:32 (ref msg # 67149 )
Bonjour.

L'indication quant au meilleurs taux de reprise avec le chip par rapport à greffe à rameau est issus de mes expérimentations personnelles, pas de source bibliographique. Par contre, je le réalise le chip plus épais, presque au tiers du diamètre.
Lepanneur a écrit le 08/05/2020 15:07 (ref msg # 67150 )
Merci beaucoup Patrice!
Voilà une information très importante à mon avis.
Tu avais fais ces greffes dans quel département ?
patrice a écrit le 08/05/2020 15:33 (ref msg # 67151 )
Sud-Ardèche (limite nord conventionnelle du climat méditerranéen).
Il est toujours difficile de tirer des conclusions certaines de meilleures méthode de greffage, nous nous en rendons compte lors de discussions, certains ont des conclusions différentes des autres. Ce sont les miennes qui sont exprimées.
Lepanneur a écrit le 11/05/2020 12:08 (ref msg # 67165 )
Salut à tous, suite du rapport de greffe:
Le 8 mai 2020, j'ai également greffé les deux bourgeons apicaux sur des morceaux de racines



Anglaise simple, ligature au fil de cuivre et masticage:



Puis plantation dans un substrat de terre du causse + sable de calcaire:






Toujours le 8 mai, j'ai fais 13 greffes de pistachier en garrigue. Je vais poster quelques photos mais pas toutes pour alléger le topic.
ici, on voie que j'ai fais un ship épais


mais aussi des tout petits














Un aperçu de la végétation locale à présent:
Voilà de quoi ont l'air les arbres greffés (paillage + murets pour retenir l'eau et taille agressive )






Les filaires à large feuille peuvent faire croire à des oléastres


Et voilà un térébinthe que tellement beau qu'on dirait un frêne

Lepanneur a écrit le 13/05/2020 09:48 (ref msg # 67179 )
Nouvelle excursion le 12 mai avec 5 greffes dans un autre site ( garrigue un peu plus humide).
J'ai cette fois tenté d'autres méthodes.
Après 2 jours de (très) fortes pluies, l'écorce des rameaux de 1-2 ans se décolle très bien donc j'ai pu tenter quelques écussons (j'ai retiré l'aubier):





Ayant eu de très bon résultats de greffes en placage sur mes pruniers, j'ai décidé de tester cette méthode sur le pistachier:





La cinquième est un shipbudding

L'après-midi s'est déroulée dans une sorte de mini carrière abandonnée exposée au sud (donc réverbération de la chaleur la nuit et forte humidité due au sol peu profond) avec 4 greffes.






Le reste du dernier greffon est utilisé en placage


Lepanneur a écrit le 21/05/2020 23:24 (ref msg # 67243 )
Quelques retours rapides, les premières greffes de pistachier débourrent (pour les plus ensoleillées).







J'ai aussi effectué 10 greffes cette après midi en utilisant des méthodes un peu plus variées (écusson, ship, anglaise complexe, placage et couronne) avec des greffons qui débourrent déjà à cause du délais postal.
Je vous mets une partie des photos:








Je vais devoir faire les dernières greffes un peu à l'arrache car je dois rédiger un rapport scientifique pour obtenir mon diplôme.
C'est malheureux mais c'est comme ça
Lepanneur a écrit le 31/05/2020 23:43 (ref msg # 67288 )
Salut à tous!
J'ai fais un tour de toutes mes greffes de pistachier et je suis content de pouvoir vous dire que la plupart de celles-ci commencent à débourrer.
Je sais que ce n'est pas gagné mais bon je suis quand même content.
Voilà quelques preuves:
































J'ai coupé la plupart des PG au dessus du greffon pour maximiser l’afflux de sève:




Reste plus qu'à attendre un peu plus.
patrice a écrit le 01/06/2020 07:03 (ref msg # 67292 )
Merci pour ce partage.
Concernant la greffe sous sac, j'ai pu rencontrer des problèmes de développement fongique ayant entraîné dépérissement du jeune départ de greffe ; outre l'effet serre si ce n'est pas sur protégé par un écran opaque, cela peut être un risque.
Lepanneur a écrit le 01/06/2020 07:38 (ref msg # 67293 )
Merci Patrice pour ce renseignement
Vu qu'il n'y a que 2 greffes ensachées, je vais les laisser jusqu'à ce que les feuilles se développent.
2 sachets c'est plus simple à gérer que 20
gavot a écrit le 01/06/2020 12:28 (ref msg # 67295 )
Ton partage est bien intéressant!
En préliminaire, le démarrage du greffon est uns condition nécessaire, quasi-suffisante chez beaucoup d'espèces comme indice de réussite ; mais pas toujours (...) chez le pistachier !
A voir aussi l'effet du désongletage rapide et direct que tu pratiques. Pour moi, sur une greffe toutefois (ou pourtant) plus âgée, cela a entraîné la mort du greffon déjà feuillé. Cette année j'ai un plant qui s'est cassé fortuitement, ça a l'air démarrer en dessous comme les tiens. Peut être les réactions sont différentes entre semis en godets et greffe de térébinthes sauvages in situ ?
Bonne continuation!
Paul72 a écrit le 02/06/2020 12:22 (ref msg # 67305 )
C'est un bon début!!

J'espère sincèrement que la suite se passera mieux que pour moi... j'ai eu presque 90% de démarrage au final sur mes greffes, mais ça a toujours finit par sécher (mauvaise compatibilité? mauvaise soudure? mauvaise période de greffage?), après deux mois et demi il me reste le dernier bourgeon éclot, qui est toujours vert pour le moment (mais une toute petite pousse encore, pas de tige). j'ai étêté quelques cm au-dessus, en désespoir de cause!

Là, j'attends patiemment encore que les nuits soient chaudes (fin du mois ou juillet) pour greffer les sujets en plein champ, certains déjà très vigoureux! J'y tiens, c'est une des seules espèces de fruitiers capables de pousser dans la moitié de mon champ la plus sèche, sans irrigation.
Lepanneur a écrit le 26/06/2020 00:09 (ref msg # 67469 )
Salut à tous!
Me revoilà avec quelques photos de suivi des greffes (et quelques bonnes nouvelles!)
Je commence avec une greffe de bouton à fruit


Quelques échecs




Certaines greffes débourrent bien








Même très bien!




Les couronnes partent


Certaines greffes ont soif



Pendant qu'une autre est luxuriante (on peut voir un échec de ship sur le même PG)






.

Lors de cette expédition les rejets des photos ont été retirés et les tires-sève ont été sevrés.
Les principales causes des échecs sont dues à la mauvaise étanchéité des ligatures (scotch noir) et au plein soleil.
Je constate que la greffe la plus avancée et la plus cicatrisée est celle faite "sous verre". En effet, la "serre" conserve l'humidité des feuilles et évite à l'eau de pluie de moisir la plaie.

PS: Les deux greffes faites en pot sur morceau de racine sont mortes
Voilà tout pour le moment, adisiatz.
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 26/06/2020 00:35 par Lepanneur
floyd a écrit le 26/06/2020 10:30 (ref msg # 67480 )
Remarquable travail, fait de persévérance et d'initiative, deux belles qualités.
Petit soucis, je me perds un peu dans le suivi de chacune de 20 greffes réalisées, faute d'une légende explicite.
Un point facile à corriger avec une étiquette numérotée.

Bon courage pour le mémoire!
Lepanneur a écrit le 26/06/2020 10:42 (ref msg # 67481 )
J'en ai fais bien plus que 20! C'était un nombre au hasard pour illustrer mes propos.
À vrai dire, je ne sais pas du tout combien j'en ai fais mais je sais que le nombre dépasse largement 20!
J'ai bien un exel avec les greffes mais je ne suis pas sûr qu'il soit complet (je regarderai).
Paul72 a écrit le 30/06/2020 09:44 (ref msg # 67496 )
Merci pour le retour et bravo!!! ça se présente bien, le travail va être récompensé on dirait!!
Si les couronnes prennent bien, c'est bon à savoir pour greffer sur des sujets déjà pas mal développés et avec plusieurs charpentières qui partent du pied.

Au passage, la dernière greffe que j'avais montrée semble définitivement prise. Au moins l'honneur est sauf! Je me demande tout de même si l'effet de serre associé aux grosses chaleurs d'avril n'a pas été pour quelque chose dans le dessèchement des greffes qui avaient démarrées. j'envisagerai un petit sac plastique la prochaine fois pour voir.
Lepanneur a écrit le 05/07/2020 14:04 (ref msg # 67517 )
En deux semaines, j'ai pris des photos chaque weekend et on va pouvoir se rendre compte de la poussée des végétaux en ce temps.

Weekend du 28/06/20:
La greffe qui était sous serre et que j'avais découvert a été croquée par un chevreuil



Les couronnes se portaient bien





La greffe de bouton à fruit




Lors du weekend du 04/07

Les couronnes



Les vraies pistaches






Malgré que la greffe de bouton à fruit ait été faite tardivement (bien après la floraison des térébinthes mâles), on peut voir que celle ci a été pollinisée donc deux hypothèses s'ouvrent à nous:

Soit il y avait des térébinthes tardifs en fleur pas loin
Soit le pollen peut rester dans les fleurs fanées (noires et complètement sèches) en gardant ses propriétés.


Dans tous les cas, je suis heureux de voir que ça va peut être fonctionner et je vais mettre de l'engrais pour favoriser la pousse de ces greffes pour gagner du temps.
Encore merci au donneur des greffons pour sa générosité!
Adisiatz
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 05/07/2020 14:19 par Lepanneur
Lepanneur a écrit le 22/07/2020 21:09 (ref msg # 67631 )
Salut à tous!
Voilà où en étaient les greffes de pistachier le weekend dernier:
échec de ship


échec d'écusson


La greffe que le chevreuil a mangé s'est dessoudée




Et maintenant voilà les seules réussites:
Un ship encore fébrile


Une anglaise au galop


Les couronnes



Les pistaches continuent de pousser



Toutes mes futures greffes sauvages seront désormais des couronnes raz de terre car ça permet visiblement d'avoir une bonne vigueur et ça forme moins de rejets du PG.
Lepanneur a écrit le 22/07/2020 21:10 (ref msg # 67632 )
J'ai aussi fait un tableau de réussites mais il manque quelques greffes que je n'ai pas eu le temps d'aller vérifier https://drive.google.com/file/d/1VFXYS6s...


greffer.net >> Autres fruits