Greffe sur pommier sans fleurs

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Pommier


Flexi a écrit le 24/04/2020 15:14 (ref msg # 67020 )
Bonjour à tous,

Je viens de m'inscrire sur ce forum super intéressant que je consulte depuis un moment déjà car je commence les greffes.

J'ai dans mon jardin un pommier rainette grise du canada acheté en pépinière par les anciens propriétaires en 2013, qui doit donc avoir quasi 10 ans.

Désolé de ça, la première question que je vous pose est un peu hors sujet mais comme j'ai vu qu'il y a ici des experts du pommier je tente le coup = quand j'ai emménagé en 2015 le pommier à donné une première petite récolte, très bons fruits, RAS. Mais depuis plus une seule fleur au printemps ! Et vers juin invasion de multitudes de pucerons cendrés. Est-ce lié car il n'y à pas de pucerons en ce moment où l'arbre devrait fleurir?

J'ai du coup décidé de commencer à greffer d'autres variétés à l'anglaise dessus, pour voir, seulement 5 cette année mais elles semblent avoir bien pris. Si ça marche est-ce que ça a du sens de greffer toutes les branches de la sorte, sachant qu'à l'anglaise je ne peut faire que des petits diamètres en bout de branches? Je n'aimerais pas couper cet arbre qui est beau pour greffer en couronne.

Mais surtout j'aimerais bien qu'il ait des fleurs et avoir des rainettes du Canada !

Merci d'avance pour vos réponses et éclaircissements,

Cordialement

François du Perche a écrit le 24/04/2020 15:43 (ref msg # 67022 )
Greffer en bout de branche va donner un arbre bizarre, mais c'est bien pour s'entraîner. Il vaut mieux l'hiver prochain couper au niveau des charpentières pour garder la structure de l'arbre, surtout s'il a un beau tronc bien droit, en gardant par exemple 20 à 40cm de long sur chaque charpentière.
Ensuite, soit faire des couronnes sur chaque charpentière au printemps suivant ou bien laisser des repousses se faire sur chaque charpentière et faire des anglaises sur ces repousses soigneusement choisies, une par charpentière. Il est facile alors de faire un pommier multivariétés.
floyd a écrit le 24/04/2020 22:35 (ref msg # 67027 )
Bonjour Flexi.
en complément des bonnes suggestions de François, j'aurais quelques questions à te poser.
- on peut penser que la pollinisation de ta reinette du canada, dépend d'un autre pommier, pas nécessairement présent dans ton jardin. As-tu observé aux alentours d'autres pommiers, … ou d'éventuels abattages?
- tu n'évoques pas la taille fruitière que tu appliques à tes arbres. Taille-tu, taille-tu sévèrement? Ce qui peut avoir éliminé beaucoup de bourgeons à fleurs.
- quant aux pucerons, un coup de brosse souple aidera à les éliminer sans recourir à aucun insecticide. Les coccinelles sont toujours utiles…
Flexi a écrit le 25/04/2020 06:57 (ref msg # 67030 )
Bonjour,

Merci François pour ces précisions bien utiles, cela ouvre deux possibles, soit faire cette greffe sur les charpentières (une des deux options que tu proposes), soit garder mes greffes en bout de branches «pour le fun», en espérant que le reste du pommier daigne fleurir un jour.

Floyd, pour te répondre =
Il y à pas mal de pommiers alentour, des sauvages dans la forêt juste à côté, pas mal de vieux pommiers de variétés anciennes aussi, et j'ai un querina juste à côté. Malheureusement peu de chance que mon rainette soit fécondé car il n'a pas la moindre fleur ! Bizarre pour un arbre de presque 10 ans non? Surtout qu'il à déjà donné un beau panier de pommes la première année où je suis arrivé.
Pourtant à la taille il me semble bien voir des bourgeons à fruits, mais il n'en sort que des feuilles...
Il est assez vigoureux et je le taille tous les ans mais pas trop sévèrement je crois, seulement les bois de l'année à deux tiers environ.
Merci pour l'info pour les pucerons, je les avais enlevés à la main les années précédentes mais en prévention cette année je pensais essayer une décoction de tanaisie pour voir.

Merci et à tout bientôt,

Félix
floyd a écrit le 25/04/2020 08:11 (ref msg # 67031 )
Voici les indications issues de wiki:
- La Reinette Grise du Canada est mi-tardive (groupe D).
- L'arbre est plutôt vigoureux et à port retombant. La production de fruits est moyenne et parfois irrégulière.
- La variété Golden russet est diploïde et n'est pas à confondre avec la Reinette grise du Canada qui est triploïde donc très mauvaise fécondatrice.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Reinette_d...
- Elle est fécondée par Idared, James Grieve ou McIntosh (wiki)
mais aussi par Golden Délicious, Granny Smith, Rouge Délicious, Winter Banana, Reine des Reinettes, Idared, Cox's Orange, Calville Blanc, Golden Gem
selon https://www.pepinieres-gromolard.com/fru...

Ce qui confirme que dans l'environnement décrit ce n'est pas un problème de pollinisation qui est à rechercher.

Par contre ces mêmes pépinières indiquent une sensibilité à l'alternance. J'ajoute que cette sensibilité est parfois due à une taille inadéquate, qui ne parvient pas à réguler la production, quand elle s'avère forte à exceptionnelle.
Personnellement je ne préconise pas la taille au 2/3 des rameaux de l'année. Je ne détaillerai pas (ce n'est pas l'objet du forum).

Mais avant de s'engager dans des surgreffages, pour cause d'infertilité persistante, je crois qu'il faut repenser la taille fruitière appliquée à ton pommier reinette grise.
Peut-on avoir, même si c'est un peu tard en saison, quelques clichés des rameaux supposés fructifères ?

Flexi a écrit le 25/04/2020 19:04 (ref msg # 67045 )
Merci pour cette réponse bien intéressante, je ne pensais vraiment pas tailler sévèrement en enlevant 2/3 des pousses de l'année. Quand on entend par exemple que certains ne laissent que 2 yeux. Mais en vrai je n'y connais pas grand chose...
Voilà une ou deux photos de ce que j'avais pris pour des bourgeons à fruits.






Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 25/04/2020 19:04 par Flexi
floyd a écrit le 25/04/2020 19:20 (ref msg # 67046 )
Parfait je vois et je comprends! Merci Félix.
Ces pousses courtes feuillées, sont des dards; une production courte qui est un état intermédiaire entre le bourgeon à bois et le bourgeon à fleur.
Pas assez de vigueur pour produire un nouveau rameau, trop pour permettre l'induction florale.
Contrairement aux règles de la taille à trois yeux, il faut beaucoup moins tailler, ne pas raccourcir les rameaux, les laisser produire un prolongement et mettre à fleur spontanément, et produire des arcures qui enclencheront une fructification régulière.

Sur les quelques arbres dont j'assure la taille (on rend des services aux amis), jamais je ne vois de dards mais chaque année des fleurs et donc des fruits.

Que ces conseils ne t'empêchent pas d'essayer des greffages…
Flexi a écrit le 25/04/2020 23:30 (ref msg # 67050 )
Merci beaucoup Floyd pour tout ces conseils. Donc si je comprends bien il faut que je ne taille quasi pas, en tout cas pas les rameaux que je veux garder, et que je les leste pour les courber par exemple?
Je vais essayer ça pour l'année prochaine.
Et pour les greffes pas de souci ça me branche bien j'en ai fait presque un centaine ce printemps sur merisiers, pruniers et pommiers sauvages, aubépines, poiriers etc...
Presque tout à l'anglaise ou anglaise compliquée. Ça à l'air de bien reprendre à part la reine claude sur mirabellier sauvage qui végètent...
Mon idée est de faire un petit verger avec des variétés trouvées ça et là dont j'ai aimé les fruits et qui donnent bien en montagne, greffées sur des arbres sauvages qui poussent dans les talus. C'est un peu experimental on verra bien !




greffer.net >> Pommier