Greffage sur poirier franc

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Poirier


Nepomuk3000 a écrit le 19/04/2020 11:13 (ref msg # 66923 )
Bonjour,
Sur le terrain sur lequel j'ai construit pousse le poirier franc ci-dessous.



Une greffe en couronne de plusieurs variétés après l'avoir coupé à 1m50 / 2m est elle possible ?
Sinon, que me conseillez vous ?
Merci d'avance
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 19/04/2020 11:15 par Nepomuk3000
François du Perche a écrit le 19/04/2020 14:38 (ref msg # 66929 )
plutôt qu'une couronne sur le tronc qui aura l'inconvénient de faire partir toutes les charpentières du même niveau, et qui sera probablement assez disgracieuse à terme, il vaudrait mieux, à mon avis, sélectionner 3 ,4 ou 5 charpentières existantes, et greffer chacune d'entre elles avec la variété souhaitée.
ça permet de sélectionner parmi les charpentières existantes celles qui sont le mieux orientées, et de faire une + petite couronne qui cicatrisera mieux.
Nepomuk3000 a écrit le 19/04/2020 22:04 (ref msg # 66939 )
Merci pour ce conseil mais les 2 charpentières montent directement et ne ressemblent pas à grand chose.
Ne puis-je pas "créer" des charpentières en greffant ?
Vous aurez compris, avec ces questions, que je débute en arboriculture et en greffage...
Merci pour votre aide.
Nepomuk3000 a écrit le 19/04/2020 22:56 (ref msg # 66942 )
Ce sujet est assez proche du problème que j'ai et du résultat que je cherche :
"Conduire à long terme une greffe en couronne sur gros sujet : https://www.greffer.net/discussion/viewt..."
François du Perche a écrit le 20/04/2020 09:15 (ref msg # 66954 )
Effectivement, d'après la photo, les 1e charpentières sont très (trop) hautes pour pouvoir être utilisées et de surcroit dans une zone où le tronc est tordu alors qu'il est bien droit au dessous. Le tronc n'a pas l'air si gros que ça donc la couronne s'impose. L'autre solution serait de décapiter l'arbre et greffer l'an prochain sur des branches qui perceront et qu'on choisira. Mais il aurait faire ça en fin d'hiver. Maintenant, on risque peut-être de faire crever l'arbre.

Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 20/04/2020 09:17 par François du Perche
floyd a écrit le 20/04/2020 20:14 (ref msg # 66966 )
De mon expérience professionnelle, je sais que les arbres pris dans la tourmente d'un chantier, ont peu de chance de survivre aux aléas des travaux de terrassement, aux manœuvres des engins, aux stockages de carburants et matériaux, aux déversements d'eau de lavage de la bétonnière, au nivelage définitif de la future pelouse.
Pour garantir sa pérennité, je suggère de commencer par établir une clôture de protection formant un carré de 4x4m ou un cercle de diamètre 4m. On ne tolèrera rien de ce que j'ai énuméré plus haut, dans cette petite emprise.

Pour le reste je suis d'accord avec les indications de François.


greffer.net >> Poirier