greffage du chèvrefeuille à fruits?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Autres fruits


Philippe Lef a écrit le 16/04/2020 11:48 (ref msg # 66873 )
Bonjour,

Je n'ai pas un sol idéal pour le lonicera kamtchatika (edulis), appelé aussi camérisier, haskap, baie de mai... Il est trop calcaire et à tendance à sécher (surtout si les sécheresses des deux dernières années se confirment). Un de mes deux camérisiers, celui de 2 ans n'a pas survécu alors que celui de 3 ans bien.
On le trouve uniquement sous forme bouturées.
Pouvez-vous me dire s'il peut être greffé sur d'autres loniceras moins exigeants pour le sol, comme le nitida?
floyd a écrit le 16/04/2020 13:33 (ref msg # 66875 )
Lonicera nitida, petit arbuste, bas et très ramifié, utilisé pour faire des haies, est une espèce persistante.
Rien qui n'en fasse potentiellement un PG.
Philippe Lef a écrit le 17/04/2020 10:51 (ref msg # 66894 )
Merci pour votre réponse très intéressante!
Donc la probabilité de greffe serait meilleure avec lonicera tatarica?
floyd a écrit le 17/04/2020 11:14 (ref msg # 66896 )
C'est une peu le même type de buisson, très poussant, très ramifié, à bois fins, en version caduque.
je n'ai pas d'avis sur les questions d'affinités, mais je me demande quelle greffe serait réalisable en pratique; greffe à l'anglaise?

gavot a écrit le 17/04/2020 14:55 (ref msg # 66897 )
Notre camérisier indigène (camérisier à balais, Lonicera xylosteum) comporte des populations poussant dans des stations nettement calcaires, et , pour celles du sud de la France, relativement sèches.
Anatomiquement il ressemble beaucoup aux camérisiers à baies sibériens ou du Kamchatka.
J'ai essayé il y a 3 ans de greffer des camérisiers à baies sur notre indigène, en anglaise compliquée et en chip, au débourrement. je n'ai réussi aucune des greffes ; je n'ai pas réessayé, les camérisiers à baies poussant finalement assez bien chez moi, moyennnant amendement organique et fertilisation NPK.
Tout ce que je peux conclure, c'est que cette greffe est (pour moi) plus difficile que celle du pommier ou de l'asiminier. N'ayant pas insisté, je ne peux pas en dire plus!
Philippe Lef a écrit le 17/04/2020 17:38 (ref msg # 66898 )
Merci Floyd pour la réponse!
Oui vu le diamètre des pousses, cela ne semble pas facile.
Philippe Lef a écrit le 17/04/2020 17:45 (ref msg # 66899 )
Merci Gavot pour la réponse!

Si un expert ne réussit pas ce genre de greffe, cela ne m'encourage pas à essayer!

Sinon, ce n'est pas tellement le sol alcalin qui pose un problème. Selon cet étude, le camérisier survit à un ph de 9, même s'il préfère un ph de 6. https://research-groups.usask.ca/fruit/d...
C'est plutôt pour la résistance à la sécheresse. Sur un porte-greffe à système radiculaire plus profond, ne pourrait-il pas mieux supporter la sécheresse?
D. Noyau a écrit le 18/04/2020 00:58 (ref msg # 66903 )
J’ai essayé sans succès Lonicera Kamtschatika sur Lonicera periclymenum, mais j’étais grand débutant à l’époque.

En revanche, la bouture a merveilleusement fonctionné : rameau prélevé fin 2018, planté dans un godet avec un sable un peu argileux, débourré en 2019, premier fruit en 2020 (fruit unique, faut pas exagérer non plus, et il peut encore tomber avant de mûrir).
gavot a écrit le 18/04/2020 07:56 (ref msg # 66905 )
Merci Philippe pour ces données intéressantes sur le camérisier à fruits.
Peut-être que les camérisiers du sud résistent mieux à la sécheresse , si tu veux poursuivre tes essais de greffe. Je ne sais pas où tu es situé, je pourrais t'en faire parvenir à la bonne saison, quand le confinement sera terminé. Tu peux me contacter par fruitiers-net, par exemple à partir de l'asiminier "Taylor"
Moi aussi j'ai fait assez facilement des boutures de kamshatica, aussi facilement que celles de nitida ...
Philippe Lef a écrit le 19/04/2020 12:46 (ref msg # 66924 )
Merci D,Noyau pour votre message. Cela confirme la littérature, le bouturage est facile pour le camérisier alors que pour l'asiminier, il est impossible. Mais apparemment l'asiminier peut être reproduit in vitro actuellement, même technique que pour les fraisiers. Cela expliquerait pourquoi mon asiminier sunflower acheté deux ans auparavant, n'a pas de trace de greffe.
Revenons aux camérisiers pour lesquels j'attends aussi avec impatience de goûter les fruits des 2 nouvelles acquisitions. J'aime bien les fruits de celui que j'ai déjà depuis 3 ans, mais les fruits sont minuscules. Dans la catégorie des petits fruits à goût sauvage, j'aime beaucoup les amélanchiers. J'attends aussi avec impatience les fruits des 2 nouvelles variétés.
Philippe Lef a écrit le 19/04/2020 12:54 (ref msg # 66926 )
Merci gavot pour le message et la proposition. D'abord j'habite en Belgique, dans la région de Charleroi, pas loin de la frontière française.
Quand tu parles des camérisiers du sud, évoques-tu un genre de sélection massale qui s'est faite dans le sud de la France, parmi les variétés importées?
gavot a écrit le 19/04/2020 14:34 (ref msg # 66928 )
Philippe il ne s'agit pas de camérisiers fruitiers cultivés qui auraient fait l'objet d'une sélection ici : pour ce que j'en connais, la présence de variétés cultivées à fruits comestibles (Kamschatica ou autres) sélectionnées est récente et reste marginale dans le sud de la France. il serait a priori intéressant de tester en altitude, je ne sais pas si ça a été fait. En plaine ils poussent à peu près correctement en sol profond humifère avec arrosages en été.
J'évoquais l'espèce sauvage indigène, anatomiquement proche, L. Xylosteum. Celui ci se rencontre sur des sols calcaires séchants, assez superficiels. Probablement cela correspond à des écotypes adaptés à la sécheresse et à la chaleur.
Ce sont des porte greffe potentiels si l'on veut cultiver du L. Kamschatica dans des situations difficiles, les essais de greffe mériteraient d'être repris ...
Philippe Lef a écrit le 19/04/2020 22:44 (ref msg # 66940 )
Merci Gavot pour la réponse.
Selon les descriptions, Tatarica est proche de Xylosteum?
Et ici Tatarica est finalement plus facile à obtenir puisqu'il existe dans les jardineries comme arbuste à fleurs. Cependant depuis ton message avec tes échecs de greffe sur Xylosteum, je suis un peu refroidi. Je ne greffe qu'occasionnellement avec un taux de réussite très moyen.
gavot a écrit le 20/04/2020 13:39 (ref msg # 66959 )
Je n'avais fait qu'un essai de Kamshatica sur Xylosteum, en greffe de printemps à oeil poussant, plutôt dans de bonnes conditions. Diamètres correspondants ; greffons conservés au frigo et greffage au débourrement du PG. 2 modalités de greffe, en anglaise compliquée et en chip budding. Le dessèchement quasi immédiat des greffons m'a interpellé. Je n'ai pas répété l'expérience. elle mérite d'être tentée en greffe d'automne à oeil dormant qui réussit bien au cornouiller mâle autre caprifoliacée...
J'essaierai à tout hasard sur L.Etruscum, bien que celui-ci paraisse plus éloigné de L.K que notre camérisier.
gavot a écrit le 20/04/2020 13:43 (ref msg # 66960 )
Essaie sur Tatarica, sur Xylosteum (je peux te fournir des éclats de souche qd la poste marchera mieux et à la bonne saison de novembre à février)
Essaie en greffe d'automne à oeil dormant.
Mes essais sont bien trop restreints pour qu'on puisse en tirer une conclusion négative à valeur générale!
Philippe Lef a écrit le 21/04/2020 12:28 (ref msg # 66971 )
Merci Gavot pour ton offre! Et merci à tous les autres bénévoles du site!

J'ai commandé quelques tatarica. J'essayerai de les greffer selon tes conseils à la sève descendante. Fin août? Ecusson ou chip budding?
gavot a écrit le 21/04/2020 18:58 (ref msg # 66979 )
Tout d'abord corriger une erreur que j'ai faite, les cornouillers ne sont pas caprifoliacées mais cornacées, famille voisine mais un peu plus éloignés. Toutefois la greffe d'automne mérite d'être essayée!
Si tu as le matériel suffisant, tu pourrais essayer les 4 modalités chip/écusson x automne/printemps. Selon les espèces, j'ai l'impression que tantôt le chip, tantôt l'écusson, sont préférables. a noter que seul l'écusson permet d'utiliser du greffon de diamètre (légèrement) plus gros que celui du porte greffe.
A priori, sous les mêmes conditions de dispo en matériel, la greffe anglaise serait intéressante à essayer


greffer.net >> Autres fruits