Abricotier qui donne des prunes

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Abricotier


Domicreil a écrit le 13/11/2019 17:48 (ref msg # 65838 )
Bonjour,

J'ai planté il y a quelques années (environ une dizaine d'années) un abricotier qui n'a jamais donné. Il fleurit joliment mais ne donne que des prunes qui ne sont pas vraiment gouteuses. J'avais l'intention de m'en séparer mais je me suis dit que je pourrais peut être tenter une greffe.

Quels conseils pouvez-vous me donner et quel greffon pour avoir enfin des abricots ? Je suis dans le sud de l'Oise.

Merci pour votre retour d'infos.
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 14/11/2019 08:32 par Domicreil
floyd a écrit le 13/11/2019 22:10 (ref msg # 65841 )
Bonjour,
Bien entendu il ne s'agit pas d'une mutation… seulement l'expression du PG après que le greffon d'abricot soit mort et disparu.

Donc, tu as la chance d'avoir un magnifique porte greffe pour tout tes essais.

ps: je me demande s'il ne vaudrait pas mieux de modifier le titre.
D. Noyau a écrit le 01/12/2019 13:50 (ref msg # 66003 )
Mes parents ont vécu ça aussi : un abricotier devenu prunier suite à la mort du greffon. C’est la meilleure chose qui nous soit arrivée : à la place d’abricots moyens en toute petite quantité, nous avons chaque année des kilos et des kilos de prunes (type myrobolan) assez bonnes, dont on fait des tartes, confitures, clafoutis etc.
J’essaye de faire des boutures à partir des drageons (jusqu’ici, seulement deux ont repris, dont une superbement).

Comme je suis assez mauvais greffeur pour l’instant, je ne cherche pas à m’en servir de PG, mais ça viendra .
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 01/12/2019 13:51 par D. Noyau
aaaron a écrit le 13/01/2020 22:17 (ref msg # 66275 )
J'ai trouvé ce titre très sympa et rigolo. Cela m'est arrivé aussi, les prunes n'étaient pas bonnes à manger cru car très acides mais cuites elles etaient parfaites.
clow a écrit le 14/01/2020 14:38 (ref msg # 66285 )
Le myro est en effet le porte greffe mais il arrive que les fruits soit aussi bon voir meilleur qu'on le pense.

Il existe un grand nombre de variante possible chez eux si on accepte d'en laisser certains fructifier et il peuvent aussi se croiser avec d'autres variétés de prune ce qui donne lieux à des résultats parfois très intéressant en terme de vigueur et résistance aux maladies, nature du sol etc

J'en cultive 5 type différent à fruits jaune sucré acide , violet presque noir sucré sans acidité, rose très sucré, un type issue de croisement avec reine claude violette très sucré et assez tardif et une autre issue d'un croisement avec une prune italienne aussi grosse qu'une reine claude, très juteuse, très précoce même période que les cerisiers et sans acidité à bonne maturité .

J'ai remarquer leurs excellence tolérance aux cochenille, ils peuvent en être remplis sans en souffrir .

Je cultive beaucoup de variétés de prunes mais avec les temps qui arrive et la volonté du non traitement il me semble que les myro et leurs hybride peuvent devenir une excellente alternative pour ceux ne désirant aucune interventions ni pesticides, ni taille .
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 14/01/2020 14:39 par clow


greffer.net >> Abricotier