Greffe en incrustation

greffer.net >> Cerisier

kiki a écrit le 13/09/2019 19:02 (ref msg # 65588 )
Bonjour,

j'avais un cerisier sauvage qui n'avait pas la forme , je l'avais déplanté d'un autre terrain et replanté il y a environ un an et demi , dans le jardin où
j'habite , à cette place il y avait des bambous , c'est peut-être pour cette raison qu'il végétait , j'ai donc décidé de le déplacer (encore) et de lui faire une
greffe en incrustation , ( montmorency ) en espérant que la greffe prenne , qu'en pensez-vous ?
Merci pour vos réponses et bon week-end.
A+





patrice a écrit le 14/09/2019 05:41 (ref msg # 65591 )
Bonjour.

Il n'est guère conventionnel de travailler en racine-nue à cette époque, encore plus après les épisodes de sécheresse que nous avons eu dans la plupart du pays, ayant entraîné un stress hydrique sur les végétaux. L'idéal aurait été de faire par exemple une greffe à œil dormant tel chip-budding sur l'arbre en place, même si le cerisier accepte les greffes à rameau de fin d'été. Les espoirs de reprise dans votre cas ne sont pas nuls, mais cela rajoutera des difficultés à la plante...
patrice a écrit le 14/09/2019 05:42 (ref msg # 65592 )
Quant à la mise en contact des parties génératrices entre le porte-greffe et le greffon, on voit mal l'inclinaison sur la photo pour apprécier, n'oubliez pas que ce sont les parties cambiales à aligner et non l'écorce externe...
floyd a écrit le 14/09/2019 18:34 (ref msg # 65599 )
Tout à fait d'accord.
J'enfonce le clou:
- les racines ont l'air d'avoir séché. Une prochaine fois les enfermer dans un sac plastique contenant un peu de terreau pour que l'humidité reste.
- le greffon de droite, aurait gagné à être enfoncé juste à raz.

Et je me demande s'il ne serait pas utile de mettre sous cloche le plant nouvellement greffé et replanté . On évitera ainsi tout dessèchement néfaste.
( un sac plastique transparent peut suffire.)


greffer.net >> Cerisier