Comment réagir face aux rejets

greffer.net >> Greffage

tropique a écrit le 10/04/2018 21:03
On ne cesse de recommander qu on doit éliminer à la base tous les rejets afin que ceux-ci n épuisent pas le greffon.Ca c est vrai lorsqu il s agit de petits rejets giclant au pied d un pied adulte,ou côté latéral du pg.
Toutefois,lorsqu un pg disparait,il n est pas rare de voir des rejets qui se bousculent pour préserver l espèce.Devant ce cas,ne pas hésiter à exploiter deux ou trois rejets parmi les plus vigoureux.Les détails:




Ici,après la disparition d un pg,plusieurs rejets avaient pris la relève.Sur les trois vigoureux,un seul fut greffé.Les deux autres qui n étaient pas bien taillés viennent de repousser.
En face d un pareil cas,ne pas hésiter à greffer deux rejets,les mieux positionnés,particulièrement lorsqu on ne possède qu un petit jardin





Deux variétés pommiers compatibles furent greffées sur ces rejets.Les greffons fructifient et évoluent normalement.





Mêmes observations concernant ces deux variétés nectarinier.

Ma question:
Est-ce qu un rejet greffé ne sera plus en mesure de menacer le greffon?
Merci
tropique a écrit le 12/04/2018 00:01
Voici un cas particulier :des pousses sous le point de greffe qui n ont rien à voir avec les vrais rejets:




Ces trois rameaux giclant sous le point de greffe d un prunier n ont guère affaiblit l espèce cultivée malgré la présence de fruits.
Observez attentivement la photo ci-dessous pour en savoir plus:





Donc il y a possibilité de surgreffer plusieurs variétés en étage sur le même pied,sous certaines conditions


greffer.net >> Greffage