choix méthode de greffage

greffer.net >> Poirier

jeromef2 a écrit le 27/02/2018 22:01
Bonjour,
je possède un assez vieux cognassier commun dans la région toulousaine qui a été partiellement décapité à une vingtaine de centimètres du sol l'an passé , des repousses sont sorties et actuellement faisant environ un centimètres de diamètre,
il reste une petite dizaine de départ faisant cinq à six centimètres de diamètre que j'envisage également de décapité cette saison afin d'y greffer willam bon chretien et beurré morettini avec intermédiaire beurré hardy .
je ne voudrais pas me louper sur le coup je m’interroge sur le choix de la méthode de greffage à rameaux la plus sure et la plus esthétique sur cognassier de tel diamètre sachant que la greffe en fente reste traumatisante sur celui-ci.
D'avance merci à tous.
Bruno a écrit le 28/02/2018 08:34
Je pense à la greffe anglaise compliquée ou bien à la greffe oméga. Mais il faut mieux qu'il y ait le même diamètre entre le greffon et le PG.
argos31 a écrit le 28/02/2018 13:27
Tu peux faire aussi en incrustation ça marche très bien pour pommiers et poiriers en Mars...Beurré hardy marche sur cognassier..j'ai un bon chrétien rouge ça va pas fort dans la terre de Baziège..début du Lauragais ... Morettini je ne connais pas
jeromef2 a écrit le 28/02/2018 22:46
merci à tous,
je voulais des retours d’expériences pour mettre toutes les chances de mon coté , si échec je n' en voudrais qu'à ma dextérité .
je réaliserai donc après décapitation partielle des greffes par incrustation sur les branches de 5 à 6 centimètres de diamètre et des greffes avec la forme oméga sur les petites repousses .
je joint la photo de ce cognassier :

jeromef2 a écrit le 28/02/2018 22:53


ké20 a écrit le 01/03/2018 11:39

si échec je n' en voudrais qu'à ma dextérité .



ne pas croire que le greffeur est fautif en cas d'échec! La nature aussi se protège contre un greffon qu'elle ne veut pas.

Je ne serai pas pour une décapitation du PG , car le cognassier n'aime pas être massacré , je pencherai plus pour des greffes type cadillac , pendule (sans décapiter) , coulée .

Après libre à toi de choisir parmi toutes les méthodes existantes, à chacun d'opter pour celle qu'il préfère.
jeromef2 a écrit le 01/03/2018 21:51
j' avais oublié la cadillac !
très bonne alternative pour conserver le PG, de plus ce sera expérimental pour ma part .
je tenterai en coulée aussi mais un peu plus tard afin que l'écorce se décolle assez facilement , pas évident peut être sur ces vieilles branches bien nécrosées ,cela ne coûte rien d'essayer .
ké20 a écrit le 02/03/2018 09:23
Sur un joli sujet comme tu as là , tu peux mettre beaucoup de greffons , pas trop bas car ils ne vont pas grandir , et ensuite courant de l'été , tu peux commencer une taille très légère du cognassier afin de permettre aux greffons qui auront pris un léger afflux supplémentaire de sève.

l'année prochaine, tu pourras à nouveau y remettre d'autres greffons (et/ou d'autres variétés ) , et tu répèteras la taille légère d'été.

Sur la première branche visible sans neige sur ta photo , tu peux y mettre aussi 2-3 greffons en décaler pour y constituer tes charpentières.
Avis perso , je commencerai à minimum 60-70cm de haut , même 1 m (plus pratique pour la tondeuse et autre entretien mais suffisamment bas pour après cueillir les fruits) et tu espaces d'environ 15 à 20 cm tes greffons pour établir direct des charpentières sans décapiter le cognassier.
François du Perche a écrit le 02/03/2018 13:38
j' avais oublié la cadillac ! très bonne alternative pour conserver le PG

En fait non, la cadillac demande de faire une entaille très profonde (2/3) dans la tige du PG, si la greffe rate, le PG sera irrémédiablement endommagé.
Si on veut ménager le PG, il faut faire une "pendule sur le côté" ou une fente latérale qui n'entaillent que peu le PG, si ça rate, ça cicatrisera.
larondelle a écrit le 02/03/2018 14:05
Bon à savoir...Merci F du Perche
ké20 a écrit le 02/03/2018 14:18
on peut adapter la profondeur pour une greffe cadillac, pour ma part je ne vais jamais jusqu'au centre du bois que j'entaille , et justement pour la raison que tu mentionnes François
François du Perche a écrit le 02/03/2018 14:29
si on n 'entaille pas profondément (au moins la moitié), ce n'est plus une cadillac, d'après moi, c'est une fente latérale.
https://www.greffer.net/?p=649
une greffe en fente sur le côté ou pendule sur le côté reste plus à la surface du tronc du PG, mais ça doit être moins solide qu'une cadillac (quand elle réussit). On ne peut pas tout avoir
jeromef2 a écrit le 02/03/2018 23:35
en réalisant plusieurs greffes cadillac sur cette branche (3 ou 4 ) de 15 à 20 centimètres d'entraxe et en commençant à partir de 60 cm du sol et en admettant que les greffons est tous pris , y aura t'il une différence de vigueur du fait des différentes hauteurs ? (afflux de sève )
En recréant des charpentières de cette manière toujours 3 yeux sur le greffon ou ce n'est pas nécessaire autant, Ké20 ?
ce cognassier n'a que sa floraison pour lui .
ké20 a écrit le 03/03/2018 09:47
En fait, oui et non François, La cadillac est vraiment le fait de tailler 2 Biseaux Égaux , la "pendule" on a bien une différence de longueur de biseau.
La fente sur le coté, est un mélange des 2 .

C'est vrai que les 3 Méthodes sont très proches. j'aime bien réalisé des biseaux assez longs , je trouve que cela augmente les chances de contact entre les cambiums.
Cependant , j'ignore la méthode, parmi les 3, qui offre une meilleure cicatrisation .

@Jérome:
Tu peux même mettre un seul oeil comme dans le lien qu'a mis François .
Si tout prend , l'arbre va se protéger , et donc des greffons seront sacrifiés . Dans ma petite expérience, c'est variable , soit le greffon "apicale" (au sommet) est sacrifié au profit des latérales les plus puissantes, soit le greffon le plus bas est sacrifié par l'arbre.
Après , il faudrait que je regarde au cas par cas pour en tirer de réelles conclusions, mis l'an dernier , j'ai eu les 2 cas de figure.
Si tout prend , tu auras intérêt à décapiter le cognassier au dessus du greffon réussi le plus haut sur cette branche.
jeromef2 a écrit le 03/03/2018 21:42
entendu ké20 .
inutile donc en plus des 3 ou 4 greffons latéraux en ¨ fente cadillac ¨de rajouter un greffon en tète ( greffe pendule ) au quel cas j'expose les greffons latéraux à un manque d'afflux de sève ! ?
je ne manquerai pas d'envoyer des photos de cette nouvelle méthode de greffage ( pour ma part ) avec l'évolution dans les semaines à venir .


greffer.net >> Poirier