Des chataignes !! Et non des marrons...

greffer.net >> Chataignier

hendy a écrit le 30/11/2006 04:41 (ref msg # 4868 )
Lors de mes achats de fruits et de légumes, j' ai retrouvé cette publicité..
Le jardin mobile

LES MARRONS..
Description
Fruit du châtaignier, nommé aussi marronnier, les marrons ainsi appelés en cuisine, sont très nourrissant et se......
Cette publicité utilise aussi le mot marron et le mot chataigne (verso)..

Voilà pourquoi j' aimerais que l' on n' emploie plus le mot marron..
Il y a seulement les cochons qui peuvent digérer les marrons à cause de la présence d' un acide non digestible par l' humain.
les chataines..Chataignier
les marrons.. Marronnier

Très mauvaise publicité pour ce qui semble bon
patrice a écrit le 30/11/2006 08:07 (ref msg # 4869 )
"hendy" a écrit :
Fruit du châtaignier, nommé aussi marronnier


C'est du n'importe quoi en effet cette publicité.

Ici il n'y a que l'ambiguité de marron fruit aussi du chataignier (ce qui est une abbération botanique, juste une appelation commerciale qui s'est bien acnrée au fil du temps). Mais pas que le chataignier (arbre) c'est la meme chose que marronier (arbre) !

Cette appellation commerciale (marron = grosse chataigne) étant tellement implantée, il serait surprenant qu'elle vienne à disparaitre, d'autant que certaines variétés de chataignes s'appellent "marron" : "Marron de Redon" par exemple...
klakos a écrit le 30/11/2006 12:51 (ref msg # 4870 )
Cette appellation est ancrée, scellée dans nos habitudes de langage. On dit communément "dinde aux marrons" ; tout le monde sait très bien que ce sont, botaniquement, des chataignes.
Les appellations gastronomiques sont souvent éloignées des réalités botaniques (définition de fruit et légume par ex).
Michel_Alpes a écrit le 30/11/2006 19:59 (ref msg # 4874 )
Bonjour,
Je dirais même que cette publicité est dangereuse . Pour ne pas confondre chataigne et marron d'inde ,il faut déjà ne pas faire la confusion sur les arbres. Les gamins à qui on va apprendre çà vont nous prendre pour des fous.
Il semblerait que les plublicistes ne soient pas à un quiproquo près:pour eux l'important est de générer le désir d'acheter.
De plus la langue française ,au fil du temps,s'est dotée d'aberrations sur les définitions de mots:
Exemple:quand vous croisez dans la rue une superbe fille, vous dites "Elle est terrible"; dans le petit Larousse ,elle inspire la terreur !C'est à dire juste l'opposé....
Deux photos d'un produit du commerce,recto en français,verso en anglais ou réciproquement car la boite est ronde ops:
J'ai volontairement barbouillé la marque pour éviter la pub mais les gourmands reconnaitront!
C'est vrai que coté anglais la composition du produit ne laisse aucun doute.





hendy a écrit le 01/12/2006 00:35 (ref msg # 4876 )
Regarde l' affichage en francais...au bas...

Ingrédients...Chataigne, sucre, débris de marrons glacés, eau, etc..
Assez spécial comme formulation, on semble incorporer un produit différent

En anglais on reste pleinement logique avec la présentation
klakos a écrit le 01/12/2006 08:05 (ref msg # 4877 )
Il faut tout de même préciser que si on emploie le terme "marron d'Inde", le mot "marron" devait déjà exister.

Différence (communément admise) entre le marron et la châtaigne :
Par contre en agriculture les châtaignes comestibles ne sont pas du tout la même chose que les marrons, je cite: « Il existe une différence fondamentale entre la châtaigne et le marron. Elle est facile à voir. L'enveloppe de la châtaigne, la bogue, est cloisonnée et elle contient deux ou trois fruits. Le marron, égoïste, mûrit seul dans sa bogue.» (d’un site internet sur les marrons du Var). Il y a quand-même un risque de confusion de 12% : « Le castanéiculteur est tenu quant à lui de classer la production de ses arbres en châtaignes, si la proportion moyenne des fruits cloisonnés est supérieure à 12%, et en marrons, si cette proportion est inférieure à 12%.».
source : http://etymologie-occitane.chez-alice.fr...

De toute façon les châtaignes, ça fait mal
Michel_Alpes a écrit le 01/12/2006 08:31 (ref msg # 4878 )
Bonjour,

De toute façon les châtaignes, ça fait mal

La chataigne est aussi une unité de mesure de la douleur:"je me suis pris une chataigne en touchant un fil électrique" ops:
Le marron est une unité de puissance:"un bon marron sur le pif".....Le pif ayant lui même donné naissance à une nouvelle science de mesure: la pifométrie.
La castagne,unité d'entente employée dans le monde du rugby: "çà va castagner".
Certains se retrouveront "marron" ou "chocolat".
Et souvent çà fait "marronner".

C'est vendredi,pardonnez moi du défoulement.
Bon Week End à tous


greffer.net >> Chataignier