Greffe en fente : greffon exposé ?

greffer.net >> Greffage

nicollas a écrit le 19/11/2017 16:03 (ref msg # 60384 )
Dans une vidéo sur la greffe de kaki, le greffeur dit qu'il est nécessaire de laisser dépasser le biseau du greffon du PG (bon ensuite il recouvre tout ça). Il me semble que ce n'est pas la première que j'entends ça, ou alors c'est pour des cas particuliers comme le kaki ?

Vous avez entendu parler de ça aussi, ou des pistes pour comprendre en quoi ça aide ?




https://youtu.be/7nVxGmXMWxg?t=795
François du Perche a écrit le 19/11/2017 19:30 (ref msg # 60387 )
c'est étonnant en effet, mais en n'enfonçant le greffon que sur les 2/3 de la découpe biseautée, on force beaucoup moins sur la fente du PG qui s'écarte beaucoup moins que si on l'enfonçait à fond. Donc ça doit être bien moins traumatisant et on évite le risque que la fente sur le PG ne se propage plus bas sous l'effet du coin que constitue le greffon. Mais pourquoi cette recommandation qui semble pleine de bon sens n'est elle pas mentionnée dans les ouvrages sur les greffes ?
ké20 a écrit le 19/11/2017 20:24 (ref msg # 60390 )
est-ce que cela éviterait un bourrelet parfois bien moche plusieurs années après ?
Je ne pense pas que pour les cerisiers et abricotiers sujet à la gommose le fait de laisser une partie du biseau très soit intéressante. Après , je suis juste un amateur avec encore bien des choses à apprendre.

Le greffeur recouvre en plus sont parafilm avec autre chose... cela semble bien comprimer la greffe et probablement éviter une plaie qui pourrait "pleurer" ?
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 20/11/2017 10:17 par ké20
ARHUS76 a écrit le 19/11/2017 20:41 (ref msg # 60391 )
Je pense c'est pour mieux visualiser l'assemblage des cambiums. En enfonçant plus, les zones de contact seront juste en contact avec le bois. Donc ca ne sert à rien.
nouvel azertien a écrit le 19/11/2017 21:19 (ref msg # 60392 )
C'est sur cette zone en forme de fenêtre d'église (church window : comme disent les anglais)
que va se former un cal assurant la solidité de la greffe.
François du Perche a écrit le 20/11/2017 18:53 (ref msg # 60406 )
Et ce serait intéressant de voir des photos du bourrelet de greffe quelques années après avec les deux méthodes : enfoncé à fond et enfoncé partiellement. Le greffeur de la vidéo dit que c'est obligatoire de n'enfoncer que partiellement, ce n'est pas pour un problème de réussite de la greffe, car en enfonçant à fond, ça réussit bien, tout le monde le sait, c'est donc certainement pour un problème de bourrelet de greffe qui doit être plus homogène, plus beau et + solide.
Pour serrer la greffe après pose du parafilm, on peut aussi utiliser du raphia, avec un double noeud de cabestan, c'est facile à réaliser & ça serre fort.
nicollas a écrit le 21/11/2017 08:06 (ref msg # 60415 )
Peut être que cette précaution est particulièrement importante pour le kaki qui a des besoins spéciaux ?

Merci pour les réponses pertinentes du point de vue physiologique et mécanique
François du Perche a écrit le 22/11/2017 18:56 (ref msg # 60432 )
C'est étonnant qu'aucun des scientifiques de ce site n'ait répondu pour argumenter car le sujet le mérite.
C'est une information assez nouvelle qui touche et modifie des pratiques ancestrales.
Peut-être sont-ils déjà en hibernation ?
larondelle a écrit le 23/11/2017 22:49 (ref msg # 60444 )
bonsoir,
Cette année vers la fin avril j'ai procédé (pour un copain) à une greffe en fente taillée à épaulement latéraux (comme pour le noyer) et ce la a bien marché sur Kaki.La fente n'etait pas trop écartée et n'a pas souiffert....l'association a reussi et bien progressé depuis ..


greffer.net >> Greffage