Plan national du dépérissement du vignoble

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


patrice a écrit le 29/09/2017 15:10 (ref msg # 59602 )
Bonjour,

Un représentant du plan national du dépérissement du vignoble a pris contact, et avons convenu, même si cela s'adresse plutôt à un public professionnel, de le promouvoir ici-même :

https://www.plan-deperissement-vigne.fr/
claudeduvar a écrit le 30/09/2017 09:54 (ref msg # 59606 )
juste pour info et sans exprimer d'opinions j'ai lu il y a peu de temps comment même en agriculture avec les systèmes connectés, les mises en réseau, les remontées d'informations, la géolocalisation etc.. au delà de des services ( payants) apportés aux agriculteurs ces données servent à faire du data et du commerce indirect.
floyd a écrit le 30/09/2017 19:55 (ref msg # 59611 )
Quoi qu'il en soit n'est-ce pas mieux que l'offre précède la demande… sinon le prix fort est encore plus surement pour le client qui a le couteau sous la gorge.
La crise phylloxérique avait montré en son temps que la réaction des chimistes, des pépiniéristes, des greffeurs et des fabricants de pulvérisateur avait été rapide.
Mais le monde des vignerons avait dans certaines provinces, (Sarthe…) refusé les solutions modernes et les techniques innovantes avec une liste impressionnante d'arguments pas toujours raisonnables.

Plan national… une bonne chose car le problème est grave, à très grave!
claudeduvar a écrit le 30/09/2017 21:54 (ref msg # 59614 )
oups! on n'est pas à la même époque, je suis favorable à ce plan par ailleurs c'est juste une informations; des membres du réseau semences paysannes se sont vus déposséder de certains savoirs et cultivars remis sur le marché commercial avec bénéfice à la clef, un peu comme pour certaines sociétés concernant les soins par les plantes, les grands groupe pharmaceutiques s'en sont bien servis ops:


greffer.net >> Hors-sujet