Tentative sauvetage bouture

greffer.net >> Autres techniques et expérimentations

tropique a écrit le 02/02/2017 23:12 (ref msg # 56726 )



En essayant de bouturer dans l eau l asiminier,j avais constaté que les feuilles étaient plus rapides que les radicelles.Il est plus que certain que que les jours du greffon sont comptés





Comme j ai des pg annonacées en surplus,j ai pensé y greffer la bouture ratée,pour voir la suite
J avais éliminé les pousses,en espérant que les stipulaires et l oeil intact assureront la relève.
Si la bouture arrivera à tenir jusqu à la soudure,ça marchera,sinon,je re-testerai d une autre façon
gavot a écrit le 03/02/2017 13:46 (ref msg # 56738 )
Les drageons naturels d'asiminier reprennent difficilement, beaucoup plus mal que des drageons de prunus de conformation analogue.
Je pense que la bouture d'asiminier est difficile, peut être autant que celle d'avocatier !
Mais il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre....
tropique a écrit le 05/02/2017 00:12 (ref msg # 56747 )
Effectivement,pour l asiminier on précise que la multiplication par bouturage ou par drageons est très difficile,à cela il faut ajouter le semis qui met plusieurs mois avant de lever,pour enfin n obtenir que de pousses à croissance très lente .
Au vu de cela,il ne reste que la greffe qui puisse donner d excellents résultats:
Tous ces handicaps sont absents chez les anonacées subtropicaux,malheureusement,ils ne peuvent être utilisés en tant que pg que dans les zones à micro-climat de France.




L asiminier greffé sur chérimole est idéal pour ceux qui sont impatients
Je vais laisser pousser, un rameau cherimolle et j insérerai plus tard l atémoya et la squamosa à fruit rouge.Cela fera un beau quarté anonacées





Ce greffon prunus d. était au départ une bouture qui avait démarré prématurément.Après avoir supprimé une pousse sur le bourgeon supérieur,une deuxième pousse avait giclé plus bas.Perdue pour perdue,je n avais pas hésité à la greffer, en espérant qu elle sera sauvée.A vérifier.
gavot a écrit le 05/02/2017 09:30 (ref msg # 56750 )
Tu as l'experience de greffe de l'asiminier sur annone ? La vigueur de la croissance juvénile de l'annnone est elle transmise au greffon ? C'est plausible car les greffes d'asiminier sur drageons asiminier bénéficient de la vigueur des drageons, tres supérieure a celle des semis.
tropique a écrit le 05/02/2017 21:20 (ref msg # 56768 )
C est la première fois que je greffe une tempérée sur une tropicale.D ici l été j en aurai une idée sur la croissance du greffon.
Connais-tu d autres fruitiers tempérés et tropicaux qui sont de la même espèce?
gavot a écrit le 06/02/2017 08:46 (ref msg # 56776 )
Asiminier/Annone : il s'agit de la même famille, pas de la même espèce.
Si l'on considère que la parenté génétique est un bon critère pour la compatibilité au greffage, la classification systématique traditionnelle, basée sur des critères anatomiques, bien que largement confirmée par la génétique ne lui est pas toujours bien corrélée : des espèces ressemblantes peuvent être éloignées génétiquement, des espèces génétiquement très proches peuvent être morphologiquement très différentes. Asiminier et Annone, morphologiquement proches, sont-ils compatibles ? Tes expériences vont nous le dire !!
Mais surtout, la répartition en genre/espèce déjà peu homogène en classification traditionnelle (présence de genres gigantesques comme Euphorbia ou Pinus, à côté de genres restreints très semblables entre eux par exemple chez les lamiacées) est remise en cause par la génétique, si l'on veut baser la classification sur les distances génétiques.
Pour revenir aux greffes, la parenté génétique n'explique pas tout (hybridation possible poirier-pommier, mais greffe généralement impossible, alors que le poirier se greffe sur un tas de choses morphologiquement très différentes, appartenant à des genres différents.

Pour revenir enfin à ta question, je vois deux premiers cas :

Ficus : greffe du figuier commun sur des ficus tropicaux (sans intérêt pratique me semble t'il en raison de la facilité de bouturage du figuier !)
Pistacia : greffe du pistachier sur Manguier, ou sur Anacardier (un challenge , la greffe étant déjà problématique sur P.Terebinthus très proche!)
Je ne manquerai pas de t'en indiquer d'autres si j'en trouve.
tropique a écrit le 06/02/2017 22:27 (ref msg # 56798 )
Merci Gavot pour ces renseignements précieux.Après plusieurs recherches, je ne suis pas arrivé à trouver un autre fruitier tempéré qui soit de la même famille que d autres fruitiers tropicaux,de préférence à fruits délicieux.
Concernant les annonacées,je pense qu il y a le corossol qui diffère des autres:il est à feuillage persistant,et son cycle de végétation n est pas synchronisé avec celui des autres annonacées.A suivre
autrevie a écrit le 07/02/2017 12:18 (ref msg # 56805 )
Le catalpa (Bignoniaceae) serait un cousin éloigné des annonacés,je ne fais que répéter ce qui a été dit sur ce forum.
je n'ai toujours pas osé la greffe.
gavot a écrit le 07/02/2017 19:23 (ref msg # 56810 )
A Autrevie : il faut oser! (devise attribuée , puis empruntée , à Tropique) Sans trop d'espoir dans ce cas parce que les bignoniacées sont des dicotylédones évoluées, alors que les annonacées sont des dicotylédones archaïques apparues avant la différenciation des monocotylédones depuis les dicotylédones.

A Tropique : il y aurait aussi des Eleagnus fruitiers tropicaux, genre qui comporte aussi de nombreux types fruitiers tempérés. Je peux me renseigner plus avant. Là on aurait un groupe de fruitiers avec des représentants de climat tempéré et d'autres de climat tropical, et de plus dont la greffe est courante (de ce fait , peut être cela ne t'intéresse pas !).
gavot a écrit le 07/02/2017 19:26 (ref msg # 56811 )
Tropique je n'avais pas vu la photo de ta greffe d'asiminiers sur chirimoye : c'est du début 2017 ? Très encourageant !
tropique a écrit le 07/02/2017 23:30 (ref msg # 56825 )
Merci autrevie pour cette information.Comme tu as des doutes sur la réussite de cette combinaison,il ne me restera qu à emboiter le pas au grand connaisseur que tu es.

Gavot-Merci pour ton aide.Voici en résumé ce que je cherche:
Les cerisiers ,kiwi,amélanchier et néflier germanica poussent bien chez moi,mais n arrivent pas à fructifier à cause de la période de froid qui est insuffisante.Pour cela,je veux juste vérifier si un pg tropical arrivera à atténuer ces exigences.
Oui,l asiminier avait aussi réussi sur atémoya et corrossolier,les mirabelliers et amélanchier ne sont en reste.
gavot a écrit le 08/02/2017 08:42 (ref msg # 56830 )
Pour répondre à ta préoccupation exprimée,Cerisier :Il me semble qu'il existeau moins un un prunus botanique en Afrique tropicale, peut être confiné à des régions d'altitude ; je vais rechercher.
Amélanchier et mespilus : il existe des crataegus au Maghreb ; j'en ai vu au nord de l'Algérie ; en existe t'il au Maroc, croissant dans des régions assez chaudes ? il y a aussi les crataegus mexicana, bien que leur allure semble indiquer qu'ils sont originaires de régions tempérées. A vérifier toutefois.

Kiwi : la plante est originaire de Chine tempérée. Il existe peut être des espèces voisines en Chine méridionale, ou plus largement en Asie du sud Est ?

Autres couples tempéré -tropical : Feijoa (Acca sellowiana) et Goyave (psidium)
tropique a écrit le 10/02/2017 02:59 (ref msg # 56908 )
Merci Gavot pour ton aide
Je ne suis pas arrivé à réussir feijoa sur goyavier,du fait que c est persistant sur caduc,et puis leurs cycles de végétation ne collent pas.

Au fait, les méditerranéennes ne m intéressent pas pour ce test,ce que je cherche c est une pure tempérée sur une pure tropicale.Pour ma part,après plusieurs recherches je ne suis pas arrivé à trouver un autre couple.
Sous les tropiques,ils cultivent l abricot pays,du raisin pays,la pomme cythère etc..,mais ces fruits ne sont même pas des arrières cousins avec les fruits de chez nous.


greffer.net >> Autres techniques et expérimentations