Résistance au froid

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


benoit30 a écrit le 10/01/2017 08:59 (ref msg # 56134 )
Bonjour,
Avec les derniers coups de froid et pas mal de dégât dans mon jardin, je voudrai faire le point sur ce qui est vrai et faux en matière de résistance des végétaux au froid.
1. Le rôle du vent : certains disent que les plantes ne ressentent pas le vent dans leurs tissus comme nous et ne constitue pas un facteur aggravant. D'autres disent que ça brasse l'air et évite de fortes gelées, tandis que je constate que les plantes frappées par le mistral sont souvent les plus abîmées par le froid.
2. Le rôle de l'humidité : on sait que pour certaines plantes un froid humide est fatal (cactus), tandis que certains arboriculteurs arrosent leurs pommiers au printemps pour éviter les dommages. Que comprendre ???
3. L'importance du gel et sa longueur : quel est le plus grave pour une plante un gel violent mais court, ou plusieurs jours sans dégel ?
Merci pour votre aide, car j'aimerai bien comprendre ces mécanismes pour protéger au mieux mes agrumes, avocatiers qui sont en pleine terre.
Benoit

PS quelques photos des derniers dégâts :
http://acclimatons.com/
floyd a écrit le 10/01/2017 11:24 (ref msg # 56135 )
Il n'y a aucun paradoxe dans les trois affirmations.

Mais un dégel rapide est la cause la plus efficace d'un dégât; en effet le feuillage peut être dégelé alors que les racines et le sol ne le sont pas.
Dès lors la plante évapo-transpire sans que le système racinaire puis compenser. La plante grille, desséchée, au premier soleil.

Il est donc conseillé de protéger le sol par un paillage épais et la partie aérienne par un voile d'hivernage.
clow a écrit le 10/01/2017 21:53 (ref msg # 56137 )
Bien je vais répondre rapidement j'y reviendrais peut être plus tard.

Déjà le titre est ambigu par rapport au lien que tu donne pour moi, car si c'est la résistance que tu cherche pour des fruitiers alors opte pour ceux habitué à un climat encore plus froid que le tien et là tu aura une bonne voir excellente résistance plutôt que de tenter l'acclimatation de variétés techniquement faite pour les pays chaud.

Bon ceci dit c'est ton choix donc tentons de résoudre certaines choses.

Comme Floyd le suggère paillage ( 20 à 30 cm d'épaisseur dans ton cas ) pour protéger les racines, et permettre que l'activité du sol continue, le voile d'hivernage également une bonne chose mais qui viens après l'exposition dont il faut préférer une exposition sud si possible pas loin d'un mur pouvant le protéger des vents du nord.

Après pour l'humidité du blanc arboricole sur le tronc le protégera d'une par des parasites mais également en parti du froid et de l'humidité, enfin pour les branches passer au pinceaux un traitement à base ( de bicarbonate de soude, huile d'olive, savon noir ) le bicarbonate agit sur les maladies, le savon noir sur les bêbêtes et l'huile bah sont intérêt réside aussi dans le faite qu'elle est une bonne protection contre l'eau et l'humidité en plus de servir de mouillant.

Bon le dernier point important pour la culture de variétés sensible au froid par chez nous reste de choisir des porte greffe nannifiant qui ne poussent pas plus haut qu'un mètre, et de construire par dessus une protection en structure métallique( alu ) avec moustiquaire en aluminium, le tout est ainsi assez léger pour être placer sur les arbre l'hiver et enlever durant la belle saison voir démonter. Ah oui cette structure métallique doit être recouvert d'un voile d'hivernage oui c'est plus pratique de voiler une structure carré qu'un arbre avec plein de branches.

Avec tout cela tu peut te protéger assez efficacement des aléas climatique pour des variétés un peut frileuse mais faut tout de même pas exagérer quand même et pour les variétés très frileuse les meilleurs solutions sont en pots dans une serre ou en plaine terre dans une grande serre.

Je tiens à dire que si l'acclimatation est faisable c'est une histoire de beaucoup de temps et de sélection pour y arriver avec de bon résultat.


greffer.net >> Hors-sujet