Greffe bouture

greffer.net >> Vigne

ge13 a écrit le 21/10/2016 09:12
Bonjour,

Mes pieds de vigne sont en grande partie, des plants directs obtenus par bouturage, aussi certaines variétés végètent et s'adaptent mal au terrain.
J'ai repéré dans mon secteur, des ceps dont la base émet des sarments vigoureux du pied mère. Je compte les utiliser comme pg et pratiquer la greffe bouture en pépinière sous serre tunnel froide. Mon matériel, greffoir, machine à greffer en V, pince en oméga, et parafilm.
Je souhaite récupérer pg et greffons très tôt, surtout pour les greffons afin de reconnaitre les variétés, puis je pratiquer ce genre de greffe dès maintenant?
J'ai trouvé qques doc sur le net, mais les explications en rapport à la technique et aux époques, manquent un peu de détails.

Dans l'attente que vous m'éclairiez sur la bonne méthode... :

PS:J'essaierai de faire un suivi photo.
dajotheo a écrit le 23/10/2016 08:04
salut,

je pense que tu trouveras beaucoup d'informations qu'ils te manquent ici:

http://www.feret.com/index.php/ouvrages-...

nouvel azertien a écrit le 23/10/2016 12:34
Bonjour,

Une astuce que vous pouvez mettre à profit pour la vigne voir page 246

La greffe en approche sur bouture :

voir page 246

https://books.google.fr/books?id=sBcOAAA...
nouvel azertien a écrit le 23/10/2016 13:00
Voir également la pratique du stenting :

https://www.youtube.com/watch?v=RSKFHUtR...

outil indispensable : la pince à linge !
ge13 a écrit le 05/11/2016 10:22
salut dajotheo et nouvel azertien,
Merci de votre réponse, j'ai pas trouvé le livre de jean Cordeau à la bibliothèque d'Aix en Pce, mais j'en ai trouvé un autre qui renseigne assez bien sur les diverses méthodes de greffe. Je ne peux pas pratiquer la greffe par approche car les plants concernés sont trop faibles et les pousses sont chétives, par contre j'ai trouvé très intéressante la vidéo de la greffe avec la pince à linge.

j'ai procédé à un essai:



Greffe à la pince Omega.



Hormone de bouturage à la base; Parafilm sur le point de greffe et goudron de Norvège à l'extrémité.



Plantation en grand conteneur entreposé à l'ombre, rentré en serre froide le mois prochain.

Bon weekend @+++
ké20 a écrit le 05/11/2016 11:45
beau travail , on croise les doigts !
nouvel azertien a écrit le 05/11/2016 12:07
et pour les pro de la vigne il existe des cires anti-déshydratation

http://www.chauvin-agro.fr/site2.php3?ru...


http://www.chauvin-agro.fr/site2.php3?ru...

Egalement, un simple trempage dans de la paraffine fondue dans de l'eau bouillante (attendre un peu le refroidissement de cette mixture) peut servir à imperméabiliser la greffe.... (vue sur une vidéo russe). A tester, pour voir si le pourcentage de reprise est plus élevé.

Dans le mot STENTING on retrouve une partie du mot utilisé jadis à la place de greffer : ENTER
ge13 a écrit le 06/11/2016 19:27
Salut,

Merci Kevin!

Nouvel Azertyen, merci, je suis loin d'être un pro, lol, je sais que normalement on utilise la cire, mais j'ai commandé un rouleau de parafilm très utile pour les greffes d'agrumes, le pb c'est que c'est vendu par 80 mètres minimum, du coup, vu le prix, tu peux comprendre que je l'utilise à d'autres fins.
J'apprécie l’étymologie que tu relates sur le verbe "enter", verbe vieillot mais très utilisé par les cruciverbistes.

Bonne soirée @+++
dajotheo a écrit le 06/11/2016 19:53
Regarde sur triangle-outillage.fr
Tu devrais trouver des choses intéressantes
ge13 a écrit le 07/11/2016 07:49
T.O.fr c'est pas mal, mais il y a des lacunes (ex: pas de pots profonds, type rosier), et puis faut voir les prix, pour l'exemple du parafilm, je l'ai eu pour 36,74 TTC livraison comprise, alors que chez qui on parle, le même rouleau 5cmx75m est proposé à 39,90 HT, au final on se retrouve avec du 55/60€ TTC.
Sinon, c'est vrai qu'on peut y trouve des choses intéressantes.

@+++
clow a écrit le 07/11/2016 19:29
Bonsoir à vous tous.

Je sais que l'on parle de la vigne mais une question me turlupine l'esprit depuis le début d'octobre, pourquoi la (greffe bouture) est utilisé principalement pour la vigne ?

Bon je résume la vigne se bouture facilement et à la possibilité d'être greffer ok, mais d'autres végétaux ont aussi cette capacité comme le kiwis (actinidia) qui possède par ailleurs beaucoup de ressemblance au niveau de sa culture avec la vigne, mais on peut y rajouter le cognassier sur lequel on peut y greffer le poirier, mais aussi le figuier, le mûrier et certainement d'autres.

Donc si tous ces sujets peuvent se bouturer aisément et se greffer, alors est il possible que cette méthode puisse s'appliquer à ces derniers également de la même facon que pour la vigne ?

Enfin a t il déjà tenté cela ?
clow a écrit le 07/11/2016 19:31
Je voulais dire quelqu'un à t il déjà tenté cela sur d'autres végétaux ?
dajotheo a écrit le 07/11/2016 19:37
Quasiment tous les fruitiers plantés par les arbos sont des assemblages greffon porte greffe.
Après ça s'appelle peut être pas greffe-bouture, mais c'est la même chose.
J'ai même des voisins qui font ça avec des rosiers pour la production de rosiers pour les roses à parfum.
clow a écrit le 07/11/2016 19:56
Les assemblages greffons porte greffe je connais, mais ce que j'aimerais savoir c'est la possibilité de faire le tout en une seul fois à savoir par exemple la bouture du cognassier et la greffe du poirier en même temps comme pour la vigne au lieu d'attendre que l'un donne des racines avant d'effectuer la greffe à l'automne ou au printemps suivant ?
nouvel azertien a écrit le 07/11/2016 22:57
C'est possible pour le rhododendron, le rosier (voir mon précédent message : sur le stenting)

https://www.youtube.com/watch?v=RSKFHUtR...

voir également ce vieil article qui semble évoquer le sujet page 525 Sur une greffe de M. Grain

https://books.google.fr/books?id=5iA7AQA...
ge13 a écrit le 08/11/2016 07:51


Donc si tous ces sujets peuvent se bouturer aisément et se greffer, alors est il possible que cette méthode puisse s'appliquer à ces derniers également de la même facon que pour la vigne ?


Bonjour,
Je pense que cette méthode fonctionne principalement avec des plantes-boutures capables de former très rapidement un système racinaire, comme la vigne, le rosier, les œillets etc... La condition qui me parait essentielle, c'est qu'au départ de végétation du greffon, la plante soit capable de le nourrir.
nouvel azertien a écrit le 08/11/2016 12:04
Greffe en fente de la vigne

https://www.youtube.com/watch?v=wYdGqfsK...

chip-budding de la vigne

https://www.youtube.com/watch?v=QjMTaduv...
nouvel azertien a écrit le 09/11/2016 00:43
Voir mon précédent message : Greffe de M. Grain. L'auteur critique légèrement la greffe-bouture de M. Grain.

Or, j'ai trouvé dans un article beaucoup plus récent, qu'en ce qui concerne le rosier, la greffe-bouture donne de meilleurs résultats que la greffe sur un sujet déjà enraciné. Comme quoi sur internet on trouve tout et son contraire.

(Le rosier porte-greffe utilisé, qui donne de bons résultats est Rosa Indica Major).
larondelle a écrit le 10/11/2016 17:49
Bonsoir,
ge 13 vous m'avez incité à me rendre ompte sur votre greffe bouture......et je vienc de réaliser 4 elements copiés sur votre savoir (meme greffe ,meme ligaturage + protection parafilm )Le tout positionné dans un pot plastique grande ouverture (sable de riviere, terre jardin jégère. un peu de fumier "vieux" ) le tout à l'abri pour le moment.
ge13 a écrit le 11/11/2016 08:51
Larondelle c'est parfait, ainsi on multiplie les chances de réussite, y a plus qu'à attendre et se tenir au courant.

De mon côté, je vais récupérer également d'autres boutures et greffons en décembre ou janvier, et les stocker pour d'autres tentatives à la période adéquate.

Bon weekend @+++


greffer.net >> Vigne