Greffe persistant sur caduc

greffer.net >> Greffage

tropique a écrit le 11/10/2016 23:10 (ref msg # 54442 )
On confirme que les arbustes à feuillage persistant ne réussissent pas sur ceux à feuillage caduc,mais on n avance aucun argument convaincant.
Je donne mon avis sur ce point,mais le dernier mot revient aux tests:




J avais greffé le néflier japonica sur poirier au moment ou le pg était en sève descendante,et le greffon était en dormance.
La soudure avait pris,ainsi que le départ en végétation.

Actuellement,le poirier se prépare à entrer en dormance,tandis que le néflier se prépare à partir en végétation.
Que se passera-t-il lorsque le poirier ne drainera plus la sève nourricière vers le néflier ?
C est ce que nous allons voir vers décembre-janvier

Entre-temps,j avais greffé poirier sur néflier pour étayer le premier test.La soudure avait pris,mais aucun départ en végétation.

Je pense que l écart important dans l évolution de la végétation du pg et greffon,en est une des causes probables de cette incompatibilité.Le hic,c est que sur ce point, le pg n a aucune influence sur le greffon

Je voudrais bien tester un persistant sur caduc qui entrent et quittent la dormance en même temps,même à un mois d écart.Malheureusement,je ne connais aucun couple qui remplit cette condition.
tropique a écrit le 20/10/2016 23:57 (ref msg # 54520 )
Chez moi,les températures sont encore élevées ; +26°c___+17°C




Le neflier sur poirier continue à pousser






Le poirier sur néflier japo démarre

Le mois de décembre les températures vont beaucoup baisser,à ce moment là,le néflier entrera en dormance,tandis que le néflier sera en pleine végétation.Je partagerai en photos,la réaction du greffon et du pg.
gavot a écrit le 21/10/2016 19:17 (ref msg # 54538 )
Idées de persistants sur caducs (mieux?) synchronisés :

Olivier sur frêne, éventuellement sur syringa(lilas)

Annone sur asiminier (expérience me semble t'il bien adaptée au climat de Casablanca) j'ai encore quelques graines d'asiminier si tu veux faire des PG pour l'an prochain
ké20 a écrit le 21/10/2016 20:18 (ref msg # 54539 )
"tropique" a écrit :

Entre-temps,j avais greffé poirier sur néflier pour étayer le premier test.La soudure avait pris,mais aucun départ en végétation


J'ai fait Poirier sur PG néflier du japon ce printemps , en cadillac (mais biseau non égaux) et j'ai laissé le tire sève néflier du japon.
Le greffon a bien débourré , je n'ai pas eu de pousse , ni du greffon, ni du néflier du japon.
Je mettrais des photos sur un autre post pour ne pas encombrer ton sujet qui est l'inverse.
tropique a écrit le 22/10/2016 22:24 (ref msg # 54554 )
Merci gavot pour les arbustes synchronisés
Je pense qu aucun problème ne sera rencontré au niveau des anonacées,mais pas tous.Je viens de greffer les uns sur les autres, cherimolla--atémoya et corossol,ça marche
Quand à l asimina,je l avais cultivé, puis arraché il y a quelques années,du fait qu il a besoin de beaucoup de froid pour fructifier,ce que mon climat ne pourrait lui procurer.
Malheureusement,je n en avais pas profité pour le tester sur cherimolla.Je compte me rattraper avec tes graines.Merci


Ke20--Tu n es pas du tout hors sujet.Ce que je cherche c est de m assurer que ce n est pas le comportement du feuillage qui est la cause de l incompatibilité entre pg et greffon,mais c est le décalage dans l entrée et levée de dormance de chacun d eux.
Si un caduc et un persistant sont bien synchronisés là-dessus,la greffe marchera
gavot a écrit le 23/10/2016 07:37 (ref msg # 54555 )
Je vais de mon côté essayer de greffer cherimoya sur asiminier, pour essayer de gagner de la résistance au froid.
ké20 a écrit le 23/10/2016 14:43 (ref msg # 54561 )
Oui pas hors sujet , mais c'est ton sujet
aller voici des photos








j'ai bien tenté du cerisier sur laurier Cerise , tout va bien pour l'instant ! (voir dans mon sujet expérimentation )
tropique a écrit le 23/10/2016 20:48 (ref msg # 54566 )
Gavot---Je ne pense pas que le pg est en mesure de transmettre sa rusticité au greffon .J avais essuyé des échecs avec des malus exigeants en froid greffés sur ceux qui réussissent chez moi.
Les connaisseurs nous en diront plus,s ils le souhaitent
Je ne te décourage pas de tenter l expérience,ne serait-ce que pour qu on puisse en avoir une idée.Même les échecs sont utiles, des fois
Bonne chance


Ke20---Le beau travail que tu viens de réaliser,nous permettra de comparer nos expériences dans deux zones différentes.
Bonne chance

Svp,que peut-on greffer sur cerisier ?
J en ai un adulte qui ne fructifie pas,je voudrais bien le convertir
gavot a écrit le 23/10/2016 21:05 (ref msg # 54567 )
Tropique, je ne pense pas non plus, a priori, que la rusticité soit transmissible. Je ne recherche pas un gain de rusticité important : c'est pour donner plus de chance à des chirimoya sur la côte d'Azur.Elles ont déjà passé l'hiver dernier .
gavot a écrit le 24/10/2016 09:01 (ref msg # 54568 )
Autre couple caduc - persistant :
Greffer Lonicera nitida(ornemental, succédané du buis) sur Lonicera xylosteum (camerisier à balais) ou sur Lonicera kamshaticum.
Pas d'intérêt autre que expérimental, L.nitida n'est pas fruitier.
Les greffes de Lonicera sont probablement difficiles, car le PG rejettera de souche en permanence.
ké20 a écrit le 24/10/2016 22:26 (ref msg # 54574 )
"tropique" a écrit :

Ke20---Le beau travail que tu viens de réaliser,nous permettra de comparer nos expériences dans deux zones différentes.
Bonne chance

Svp,que peut-on greffer sur cerisier ?


Merci à toi
Mais comme tu peux le voir , le poirier a juste débourré mais pas pousser et le néflier idem.
Par contre sur mon sujet Laurier cerise /cerisier , le cerisier a poussé de plus de 60cm cette année !
tropique a écrit le 25/10/2016 00:20 (ref msg # 54576 )
Merci gavot.Du moment qu il n y a pas d autres fruitiers en vue,je me contenterai du poirier sur néflier.
A ma connaissance,il y a aussi l amélanchier et le néflier germanica à tester sur neflier japonica,malheureusement,ces deux fruitiers sont introuvables chez nous.Il y a quelques années,je les avais réussi sur poirier et cydonia
tropique a écrit le 25/10/2016 00:31 (ref msg # 54577 )
Merci gavot.Du moment qu il n y a pas d autres fruitiers en vue,je me contenterai du poirier sur néflier.
A ma connaissance,il y a aussi l amélanchier et le néflier germanica à tester sur neflier japonica,malheureusement,ces deux fruitiers sont introuvables chez nous.Il y a quelques années,je les avais réussi sur cydonia

Ke20--Puisqu ils sont en pleine terre,tu es obligé d attendre jusqu au printemps,surtout que c est une greffe par approche.Chez moi,c est toujours du +26°C___+20°C,ce qui retarde la descente de la sève.
ké20 a écrit le 28/10/2016 15:51 (ref msg # 54607 )
"tropique" a écrit :


Ke20--Puisqu ils sont en pleine terre,tu es obligé d attendre jusqu au printemps,surtout que c est une greffe par approche.Chez moi,c est toujours du +26°C___+20°C,ce qui retarde la descente de la sève.


je ne comprends pas Tropique ce que tu veux dire , par attendre pour une greffe par approche.

Si tu parles de mes tentatives , j'ai réalisé que des greffes dites "classiques" (à rameaux) pour mes 2 expériences. Oui , mes plants sont en pleine terre.
Je comprends une partie de tes remarques citées comme le décalage de montée de sève entre le Néflier du japon et le poirier. Pour le laurier cerise , je ne sais pas trop si le décalage est important , sachant que le laurier cerise peut être taillé 2 fois annuellement , et on sait que le cerisier a deux montées de sève dans l'année, une au printemps en même temps que la floraison (ou plus ou moins en même temps, les arboriculteurs le diront mieux que moi) et ensuite dans l'été voire fin d'été selon le climat et l'apport d'eau
tropique a écrit le 01/11/2016 01:29 (ref msg # 54633 )
ke20-Donc c est une greffe cadillac.désolé pour avoir mal interprété tes photos.

Concernant le poirier,j avais remarqué que si on ne taille pas la partie terminale du greffon,celui-ci met beaucoup plus de temps avant d émettre les premières pousses.En plus,le greffon ne doit pas avoir plus de deux ou trois yeux.
Tu avais la possibilité d y remédier en retaillant le greffon,mais je pense qu il est trop tard vu la baisse des températures imminente.
Aussi,si la soudure s est consolidée,quelle est l utilité du tire sève néflier et de la ligature?--Juste pour en avoir une idée.Merci

Je n avais jamais testé la greffe du cerisier,mais je suis avec passion tous les sujets de discussion s y rapportant.
gavot a écrit le 06/11/2016 21:06 (ref msg # 54737 )
Une autre possibilité (théorique!) de persistant sur caduc : au sein des rutacées, essayer la greffe de Citrus sur Zanthoxylum (poivrier du sichuan). Pour ma part, j'ai essayé de greffer Zanthoxylum Piperitum sur R.Simulans, toutes les greffes ont échoué....Il faut maintenant le talent et la conviction d'expérimentateur de Tropique pour essayer !
tropique a écrit le 08/11/2016 03:26 (ref msg # 54746 )
Merci pour ta gentillesse et tes précieux conseils.
Je pense que la greffe que tu me conseille de tester ne marchera pas.D autres membres du forum avaient essuyé des échecs avec ce genre de greffe sur les rosacées.
Tu sais,je n ose tester que sur les jeunes sujets en surplus.Aussi,je sollicite souvent l aide des amateurs du forum ,qui sont tous chics.
Dans ces conditions,pourquoi ne pas foncer
gavot a écrit le 08/11/2016 19:54 (ref msg # 54749 )
Effectivement poivrier du Sichuan et citrus sont des rutacées morphologiquement très différentes, ne serait-ce que par la structure des feuilles et des fruits. Le poivrier du sichuan ressemblerait plutôt à la rue ou au dictamme. J'essaierai quand même l'an prochain de greffer un citrus sur de jeunes poivriers.
tropique a écrit le 11/11/2016 00:54 (ref msg # 54772 )
Je te souhaite bonne chance.Au moins on saura si c est du faisable ou non.
tropique a écrit le 12/02/2017 23:43 (ref msg # 56946 )
Je remonte ce post pour vous montrer ou en est ma greffe "persistant sur caduc" et vice-versa:




Le pg eryobotria japonica est en pleine végétation,par contre,le greffon pyrus c. est en pleine dormance.Ce dernier ne démarrera que le mois de mars,à l instar du pied mère.




Ici,c est le pg pyrus c. qui est en dormance,de ce fait,il n est pas en mesure d alimenter en sève le greffon eryobotria japonica

Les deux greffons doivent patienter jusqu à la levée de dormance du pyrus communis pour pouvoir pousser,mais j ai des doutes qu ils puissent fructifier un jour,voici pourquoi:
--Cas du greffon pyrus :celui-ci se réveille tard et entrera en dormance en fin d été ,puisqu le pg entrera en dormance en cette période.
--Cas du greffon eryobotria: celui-ci aussi,entrera en dormance en fin d été,comme le pied mère

Demain,je parlerai d un autre cas et ,la solution éventuelle.


greffer.net >> Greffage