Multiplication Bananier

greffer.net >> Autres fruits

benoit30 a écrit le 13/08/2016 19:47 (ref msg # 53667 )
Bonjour,
J'ai un Bananier Orinoco Drawft (nain). Acheté il y un an et demi à la Maison du bananier (initialement j'en avait deux, mais l'un avait été envoyé dans un sale état et avait fini de pourrir chez moi). Normalement, le bananier fait des rejets au niveau de la souche. C'est ainsi que l'amateur multiplie les bananiers sans graines ? Le mien a émit une vingtaine de feuilles et je me demande quand il va enfin émettre des rejets ? A votre avis, existe t-il un moyen pour favoriser la production de rejets ?
Voici la bête :


FrereTuck a écrit le 13/08/2016 22:48 (ref msg # 53668 )
Bonsoir Benoît,

pour ma part, je n'en ai qu'un pour l'instant, un sikkimensis depuis le mois de juin.
Je l'arrose beaucoup, l'ai fortement paillé, et n'hésite pas à lui donner de l'azote.
Il a énormément grandi, et m'a déjà fait un petit rejet.
Après la lecture de cet article, j'ai beaucoup augmenté l'eau et la fertilisation, et ça semble avoir bien fonctionné.
Bruno a écrit le 14/08/2016 11:55 (ref msg # 53678 )
En effet je ne crois pas qu'il y ait une méthode de lui faire faire un rejet, si ce n'est de le faire grandir. Il en fera obligatoirement plus tard.
diospyros a écrit le 28/08/2016 22:04 (ref msg # 53820 )
Il faut tuer le méristème apical qui se trouve au coeur du bulbe au niveau du sol.

Ce qui implique donc de couper le pied mère au ras du sol....
gavot a écrit le 29/08/2016 19:43 (ref msg # 53830 )
J'avais auparavant des bananiers (variété indéterminée) . Les rejets apparaissaient quand la "tige " avait fructifié, et mourait. Cela revient probablement à obtenir spontanément ce que préconise Diospyros.
Certaines monocotylédones sont plutôt rebelles à la ramification . Chez le blé c'est un traumatisme (gelée au niveau du sol, écrasement) qui provoque le développement de tiges adjacentes au niveau du collet, le "tallage". Autrement la germination ne conduirait qu'à une tige unique. Mais je ne vois pas comment transposer cela au bananier....
diospyros a écrit le 29/08/2016 22:20 (ref msg # 53837 )
C'est une méthode appelée PIF qui s'applique aux cultures de bananiers en Côte d'Ivoire entre autre afin d'obtenir plusieurs plants sains de nématodes à partir de rejets mais la technique reste valable pour un plant en terre!
gavot a écrit le 30/08/2016 11:15 (ref msg # 53844 )
Benoît tu vois ce qui te reste à faire ....
tropique a écrit le 30/08/2016 13:08 (ref msg # 53849 )
Je conseille vivement de ne pas sacrifier ce beau bananier.Ce soir ou demain,j en donnerai les raisons.
gavot a écrit le 30/08/2016 15:26 (ref msg # 53852 )
Il serait légitime d'attendre qu'il ait produit son régime de bananes!
tropique a écrit le 31/08/2016 21:30 (ref msg # 53866 )
Un bananier produit toujours des rejets pour se multiplier.Il existe certaines variétés qui peuvent se multiplier aussi par semis

Les uns produisent des rejets assez tôt,d autres assez tard,pourquoi? :





Dans la partie souterraine on trouve les racines et le rhizome.
C est au niveau du rhizome que tout se joue.En effet,c est lui qui produit des dizaines de bourgeons qui évolueront en bananiers(pied mère et rejets)
On peut couper un rhizome en plusieurs morceaux,chacun garni de quelques bourgeons, et les semer après trempage dans un fongicide.
Dans ce cas de figure, les bananiers gicleront rapidement du sol, les uns après les autres.C est la méthode de multiplication la plus usitée.





Si on multiplie un bananier par rejet,il faudra patienter avant de pouvoir profiter du premier rejeton.

Un sol compact, un pot étroit ou un manque de nutriments,peuvent aussi retarder l apparition des rejets
Si un bananier avait fructifié sans avoir émis de rejets,le tailler à 60 cm du sol et croiser les bras,vous ne serez pas déçus.

Le rhizome du bananier de Benoit a toujours besoin de ce beau feuillage,et au centre de ce feuillage giclera ,tôt ou tard,un beau régime

tropique
benoit30 a écrit le 02/09/2016 09:49 (ref msg # 53879 )
Merci pour vos réponses, les photos sont très éloquentes.
En marge de cette question, je souhaiterai connaitre la variété de ce bananier qui donne des régimes qui ne fructifient pas convenablement (ils ne grossissent pas plus que ça). Dans ce jardin il y de nombreux bananiers qui cette année ont fait 15 régimes (plus petits) qui dépérissent sans murir. Cela vient-il de la variété ? Du climat (pourtant ils ont fleuri à la fin du printemps) ?







tropique a écrit le 02/09/2016 23:34 (ref msg # 53887 )
C est un basjoo,l un des musa les plus rustiques
Ornemental qui ne produit pas des fruits comestibles
benoit30 a écrit le 09/10/2016 20:43 (ref msg # 54400 )
Mon bananier a fait un rejet. J'espère qu'il supportera l'hiver car j'ai lu qu'il fallait qu'il mesure environ 50 cm pour le séparer du pied mère ?


tropique a écrit le 10/10/2016 01:27 (ref msg # 54405 )
Tu le récupère avec un très gros morceau de la partie souterraine.L installer au chaud,lui procurer beaucoup humidité et tu nous en dira des nouvelles.
Les bananiers ne sont pas aussi fragiles que ça,si les conditions de culture idéales leurs sont procurées




Récupéré dans l état vers fin aout,il commence à bourgeonner
benoit30 a écrit le 10/10/2016 08:47 (ref msg # 54408 )
Bonjour Tropique,
Est-ce que cela veut dire que je ne suis pas obligé d'attendre qu'il mesure 50 cm ? Le problème ce sont les conditions : j'aurai du mal à lui procurer chaleur et humidité en hiver...
On dit qu'il faut laisser sécher le rejet afin qu'il cicatrise avant de le mettre en terre ?
Merci pour ton expérience,
tropique a écrit le 11/10/2016 00:10 (ref msg # 54420 )
Bonsoir Benoit
Ton rejet,qui est petit fils,peut être récupéré tout de suite.
Détache le rejet avec un gros morceau de souche,puis tu l empote .A l issue,tu installe le pot au chaud et,tu coiffe le rejet avec un sac plastique transparent humide.Lui procurer beaucoup de lumière , peu de soleil et,peu d arrosage.Surtout pas d engrais
Pas nécessaire de le laisser sécher,surtout s il a des racines

Voici tout ce que je connais sur la partie souterraine du musa:




Il y a les racines qui sont rattachées à la souche, qui fait office de tronc souterrain.
C est à partir de cette souche que giclent les rejets.
Le pseudo-tronc (partie aérienne) n est que du feuillage embrigué





Ici,on voit le fils d un basjoo taillé ,et à gauche,le petit-fils.
Une ancienne souche de musa peut dépasser un mètre de large,difficile de la déraciner


greffer.net >> Autres fruits