Colonnaire double

greffer.net >> Autres techniques et expérimentations

François du Perche a écrit le 10/05/2016 19:52
J'avais essayé il y a quelques années de faire un colonnaire quadruple, échec total, peut-être dû à une incompatibilité Grand Alexandre (PG) et Chinon (colonnaire que je croyais être un Villandry) ou PG en phase terminale de vie (attaqué longtemps et avec virulence par les pucerons lanigères)
https://www.greffer.net/discussion/viewt... voir photos p.4 du 4/3/2012
Finalement, ce n'était pas une bonne idée car ils auraient été bien trop rapprochés. Avec 2, distants de 1m, c'est mieux.
Essais le w.e dernier avec greffes en couronne améliorée Verrier, sur chaque branche deux greffons Chinon + 2 greffons Transp. de Croncels. Au cas où l'incompatibilité se confirmerait, ces derniers pourraient servir d'intermédiaire.
Le PG est une palmette Verrier dont les deux branches du centre ont été éliminées. Ces pommes Gd Alexandre étaient assez quelconques et je ne les ramassais plus, bien qu'elles soient magnifiques. Pas de regret.



floyd a écrit le 10/05/2016 20:55
Les bras m'en tombent.
Bonne idée!
François du Perche a écrit le 10/05/2016 21:34
en fait de bras, on pourrait faire assez facilement aussi une tête avec ce qui repercera du centre, qui sera du gd Alexandre, qu'on peut conduire en boule de 40cm de diamètre, avec un cou, ça ferait un bonhomme qui sort de terre. Merci Floyd.
François du Perche a écrit le 27/06/2016 17:15
Finalement, deux greffes de colonnaire, une sur chaque bras, démarrent. Après quelques semaines, tout avait l'air desséché et les écorces abîmées, soit le soleil, soit des insectes, soit picoré par des oiseaux. J'ai mis des protections grillagées qui ont agi comme ombrières en plus de protéger les greffons des agressions diverses.
Donc, il y a bien compatibilité Chinon et Grand Alexandre, les échecs des deux dernières années étaient dues à d'autres facteurs. La distance est grande entre les deux greffons (1m), lorsque les pommiers seront couverts de fruits, cela pourrait entraîner la casse du PG, mais comme il a 20 ans d'avance, ça devrait aller. Sinon, si on fait cette opération sur un jeune PG, il faudrait prévoir des béquilles reprenant le poids au sol pour éviter qu'il ne s'ouvre en deux. Les palmettes U simple ne font que 60cm, je crois, mais cette distance est insuffisante pour des colonnaires qui se rejoindraient à terme.



ké20 a écrit le 30/06/2016 08:59
Sympa l'idée .
Tu n'as eu aucun soucis de déshydratation pour tes greffons malgré l'ombrière ? (visiblement pas trop )
Je ne comprends pas , cette année, j'ai eu énormément d'échecs avec les greffes tardives , de nombreux greffons ont séché , et même en anglaise sur diamètre équivalent , ou très proche... je vais créer un post afin de partager cela.

La transparente de Croncels est-elle une pomme intéressante ?
François du Perche a écrit le 30/06/2016 10:22
Personnellement je trouve la transparente de Croncels pas terrible du tout, il paraît qu'elle est bonne en compote, mais elle a 2 atouts
1) les pucerons lanigères ne vont pas dessus
2) elle fait un très bon PG et, sur ses propres racines, elle doit vivre très longtemps, surement 3 fois plus que les PG nanifiants "modernes". On doit pouvoir l'affranchir assez facilement et donc assurer une longue pérennité à nos greffes. Il suffit de la greffer sur un M9 ou M106 puis d'enterrer le point de greffe, alors qu'avec des pépins, on doit obtenir un peu n'importe quoi, et ça va + vite.
J'avais mis cette variété uniquement au cas où il y aurait des problèmes d'incompatibilité Grand Alexandre et Chinon, mais ce problème ne s'est pas posé, les "Transparente" ont séché, tout est bien qui finit bien.
ké20 a écrit le 30/06/2016 10:41

Oui , les pg nanifiants , je ne vais pas en mettre un seul , quand on voit que certains vivent 25ans ... ça fait peur .... du consommable comme tout maintenant ...

La transparente de croncels en semis alors m'intéresserait !
floyd a écrit le 30/06/2016 11:39
:les pg panifiants … , quand on voit que certains vivent 25 ans , .... du consommable comme tout maintenant ...

Pour positiver, dans un quart de siècle nous aurons (je l'espère) enfin mis au point des variétés de qualité et de résistance tout à fait satisfaisantes.
Mieux nous saurons sans doute nous passer de PG… car les plants seront issus de culture in vitro!
Donc pour l'instant, cueillons sans regret les fruits du moment.
François du Perche a écrit le 30/06/2016 15:46
La transparente de croncels en semis alors m'intéresserait !

Mais comment peut-on avoir des transparentes de semis ? on ne connait pas la variété qui a pollinisé donc on doit récupérer des hybrides. ça me paraît + sur et + rapide de greffer sur n'importe quel PG puis d'affranchir. De plus, la mise à fruits sera beaucoup + rapide qu'avec un pépin.
nous saurons sans doute nous passer de PG… car les plants seront issus de culture in vitro!

alors, les plants seront sur leurs propres racines et on a largement démontré que ça donnait des fruits + petits et des arbres moins vigoureux. Progrès ?
floyd a écrit le 30/06/2016 21:11
…sur leurs propres racines et on a largement démontré que ça donnait des fruits + petits et des arbres moins vigoureux. Progrès ?

Avec les vieilles variétés certainement, mais par anticipation, à 25 ans de maintenant, je veux parier qu'on saura faire proprement des clones de pommier sur mesure et poussant sur leur racines propres grâce au génie génétique.
François du Perche a écrit le 30/06/2016 21:23
Si on fait le pari maintenant, serons nous encore en état, dans 25 ans, de boire la bouteille de champagne objet du pari
floyd a écrit le 30/06/2016 22:04
Je pensais également que les chercheurs et pépiniéristes qui auront la chance de ces obtentions ne sont pas encore nés, et s'ils le sont, ils ne savent pas encore vers quel brillant avenir se diriger. (classe maternelle…)
François du Perche a écrit le 01/07/2016 09:54
quand on voit qu'après une débauche de matière grise des chercheurs + une débauche d'argent pour la lancer, les "scientifiques" ont accouché de la pomme Ariane, qui est vraiment quelconque, on peut douter de la qualité des pommes qu'on nous prépare pour le futur. Car à quoi bon avoir une pomme qui résiste à toutes les agressions, et qu'on sait multiplier avec les meilleures technologies, si elle est insipide. Si personne dans la longue chaîne d'obtention d'Ariane ne s'est aperçu que le résultat était décevant, c'est qu'il y a une faille dans le système.
ké20 a écrit le 01/07/2016 17:55
ah oui , exact François pour le coup des semis .....

Quand à la génétique .... oui , ariane n'est pas mauvaise , mais la golden dégueux , la pink lady pas mieux , et on voit que cette merde en commerce , on dirait qu'ils y passent du cirage dans les étalages tellement elles brillent......
Pourquoi , parce qu'on peut faire avaler n'importe quelle merde au peuple à grand coup de pub et surtout grâce à la facilité à ces variétés à subir le conditionnement etc sans trop de dommage .... car pas trop naturelles non ? ...
floyd a écrit le 01/07/2016 18:57
Assez de sornettes, la Golden delicious fut obtenue au XIXe.
En 1890, en Virginie de l'Ouest, un « semis chanceux » (peut-être croisement de Grimes Golden et Reinette dorée) donna naissance à cette variété d'abord nommée « Mullin's Yellow Seedling » et en 1914, on lui donna le nom de Golden Delicious.
source wiki.

N'insultons pas l'avenir au prétexte d'une utilisation commerciale d'un semis chanceux aussi ancien.
François du Perche a écrit le 23/08/2016 07:54
Trois mois après les greffes, une des tiges s'est développée vigoureusement de 50cm, l'autre a failli crever, toutes les feuilles virant lentement au marron au fur et à mesure qu'elles apparaissaient, ce phénomène a disparu après plusieurs bains (délicatement, au pinceau) d'eau de javel diluée et de purin de prêle. Cette tige a pris du retard mais est maintenant saine et développe sa 3e couronne de feuilles, je ne suis plus inquiet.
Au centre, des bourgeons de Gd Alexandre ont percé, je vais les garder pour faire une boule de 40 ou 50cm pour simuler une tête qui sera assez décorative.



greffer.net >> Autres techniques et expérimentations