Favoriser des prédateurs pour protéger mon verger

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


bodile a écrit le 25/10/2006 11:28 (ref msg # 4144 )
Mon verger n'est absolument pas traité.
Je ne connais absolument rien aux produits chimiques !
D'ailleurs, je cherche a acheter des arbustes pour faire une haie pour abriter les oiseaux et les nourrir, ainsi que les abeilles.
Il faut nourrir les abeilles toute l'année pour qu'elles restent en forme.
Je pense aux arbustes à floraison très précoses comme les forsytia.
Et ceux qui fleurissent après la floraison des arbres fruitiers : caryopteris.
Avez-vous des idées d'arbustes que je pourrais planter ?
Il me faudrait aussi des arbustes qui donnent des fruits en hiver pour nourrir les oiseaux comme par exemple le sureau.
Voyez-vous autre chose ?
Et les nichoirs, puis-je mettre plusieurs nichoirs à quelques mètres d'intervales pour les mésanges ? (tous les 15 mètres)
Puis, il va me faloir des nichoirs à chauves souris pour lutter contre le carpocapse.
Qu'en pensez-vous ?
klakos a écrit le 25/10/2006 14:14 (ref msg # 4152 )
"bodile" a écrit :
je cherche a acheter des arbustes pour faire une haie pour abriter les oiseaux et les nourrir, ainsi que les abeilles.
Il faut nourrir les abeilles toute l'année pour qu'elles restent en forme.
Je pense aux arbustes à floraison très précoses comme les forsytia.
Et ceux qui fleurissent après la floraison des arbres fruitiers : caryopteris.
Avez-vous des idées d'arbustes que je pourrais planter ?

J'utilise ce site pour faire un choix préalable :
http://www.plantes-et-jardins.com/catalo...
Pour ma part, j'aime bien la bourrache qui est particulièrement mellifère. Une plante sans pb.

"bodile" a écrit :
Il me faudrait aussi des arbustes qui donnent des fruits en hiver pour nourrir les oiseaux comme par exemple le sureau.
Voyez-vous autre chose ?

Sorbier des oiseleurs, buisson ardent...
Ils servent à nourrir les "gros" oiseaux. Pour les petits, je ne sais pas de trop. Tout ce que je sais est qu'en hiver, il faut veiller à qu'ils aient de l'eau disponible. Les nourrir ? Seulement lorsqu'il y a de la neige.

"bodile" a écrit :
Et les nichoirs, puis-je mettre plusieurs nichoirs à quelques mètres d'intervales pour les mésanges ? (tous les 15 mètres)

Je pense que comme tous les petits oiseaux, la mésange est plutôt territoriale. Je doute qu'elle ne supportera pas qu'un congénère soit si près. Par contre, il me parait tout à fait possible d'y loger des oiseaux d'une autre espèce. Il faut alors jouer sur la largeur du trou d'entrée du nichoir.

"bodile" a écrit :
Puis, il va me faloir des nichoirs à chauves souris pour lutter contre le carpocapse.
Qu'en pensez-vous ?

J'ai semé ce printemps, pour remplacer la pelouse "inutile", un mélange champêtre, archi-fleuri. Les insectes y grouillaient, des chauves-souris venaient pour y casser la croûte.
Le pb est que le carpocapse prolifère en août, que la floraison était quasiment terminée et que les chauves-souris avaient tendance à aller voir ailleurs. Donc, il me reste à trouver qqchose pour le mois d'août.
druere a écrit le 26/10/2006 11:04 (ref msg # 4185 )
Bodile, votre idée est séduisante mais les prédateurs font ce qu'ils veulent
quand ils veulent...je vais vous faire part de mon expérience à ce sujet :
Des amis chasseurs -avaient souhaité installer une réserve faune sauvage sur 5 ha environ - Ayant un morceau de terrain au milieu ils m'avaient contacté et expliqué le projet que j'avais trouvé séduisant et y avait adhéré pleinement - Les chasseurs ont ensemencé 3Ha ( maïs - blé - moutarde - sarrazin - sorgho - radis - choux fourragers pour le gibier) mais aussi du millet, des chardons,du plantin dans un endroit qu'ils avaient réservé aux petits oiseaux - Dans le même temps ils avaint planté
une haie avec des baies sur 4 m de large et 6OOm de long (des études que la faune se plait dans des haies d'un minimum de 2 m de large)
Il n'y avait pas de chasse, pas d'autres cultures et les chasseurs avaient pris soin de laisser le milieu"ouvert" avec des bandes pour que le animaux se déplacent
Et bien malgré tout cela peu ou pas d'oiseaux à part quelques opportunistes (merles corbeaux)
A quoi cela tient-il ? plusieurs hypothèses ont été avancées ? mais pas de réponse indiscutable
Je partage mon temps entre la ville et la campagne et il me semble qu'aujourd'hui il y a plus d'oiseaux à la ville qu'à la campagne

Peut-être pour eux aussi la vie y est plus facile ! (moins de prédateurs efficaces martes fouines renards putois chats forestiers)
Mais si le lieu ne leur plaît pas ils ne s'y installeront pas !
jE
Michel_Alpes a écrit le 26/10/2006 12:06 (ref msg # 4188 )
Bonjour,
Si vous voulez nourrir les abeilles ,semez de la Phacélie plante tres mellifère.C'est aussi un engrais vert.Donc double usage .Mais elles seront en forme si l'apiculteur gère bien le prélèvement du miel et la nourriture hivernale et surtout printanière car il ne faut pas oublier que l'Homme les pille pour sa gourmandise....
Tony 53 a écrit le 26/10/2006 13:35 (ref msg # 4192 )
Druere est-tu sûr de toi concernant la diminution des prédateurs? Chez moi, si tu veux, il y a du renard en veux-tu, en voilà. Impressionant. Je crois plutôt que dans ta région, il n'y a pas beaucoup de gibier. C'est peut-être la raison.
druere a écrit le 26/10/2006 14:47 (ref msg # 4196 )
Tony je me suis sans doute mal exprimé en fait il fallait lire....

en ville vie plus facile car moins de prédateurs efficaces....renards martres....etc

certes on voit de plus en plus de fouines et de renards a la ville mais pas
autant qu'en campagne...et puis en ville ils vivent bien...poubelles pour les renards...isolations pour les fouines et même voitures...et les matous
sont tellement bien nourris qu'ils n'ont pas trop envie de chasser...
klakos a écrit le 26/10/2006 15:27 (ref msg # 4197 )
J'observe une bonne diversité des petits oiseaux dans mon jardin alors que j'habite en ville. Mésanges (3 espèces), fauvettes, chardonnerets, étourneaux, etc. Peut-être parce qu'il n'y a pas de trop de pies, geais et autres prédateurs.
Tout récemment, je pestais contre le chat en le traitant de meurtrier lorsqu'il a attrapé un troglodyte. Moi qui aime particulièrement ce tout petit oiseau...
Par contre, souris, rat et autre campagnol n'ont pas le droit de venir. C'est le prix à payer

Tout ça pour dire qu'en ville, ce n'est pas le désert.
Tony 53 a écrit le 26/10/2006 16:43 (ref msg # 4201 )
Les 3 mésanges : charbonnière, bleue et à longue queue. Les plus communes en somme toute. Bonjour les dégâts sur pommes, poires et prunes. C'est du bon boulot. Chez nous tu ne pas avoir une pomme précoce, c'est quasi plié...
klakos a écrit le 26/10/2006 17:39 (ref msg # 4202 )
"Tony 53" a écrit :
Les 3 mésanges : charbonnière, bleue et à longue queue. Les plus communes en somme toute.
Oui pour les 2 premières. Tu peux y ajouter la nonette.

"Tony 53" a écrit :
Bonjour les dégâts sur pommes, poires et prunes. C'est du bon boulot. Chez nous tu ne pas avoir une pomme précoce, c'est quasi plié...
Peux-tu expliquer STP.
Tony 53 a écrit le 31/10/2006 09:25 (ref msg # 4302 )
Les dégâts de mésange, l'enfer klakos. Elles font des trous dans les fruits et après bonjour les frelons. Du coup, tu laisses tout tombé... Et voilà l'histoire des mésanges. Superbe oiseau mais l'ennemi pour les fruits.
thibaud a écrit le 31/10/2006 09:36 (ref msg # 4303 )
ben au moins tu sais quant tes fruits sont murs!!
moi je les trouves meilleur quand ils sont a moitié mangé par les frelon car ils sont supers murs et ont un goût de vrais fuits!!
klakos a écrit le 31/10/2006 12:26 (ref msg # 4307 )
"Tony 53" a écrit :
Les dégâts de mésange, l'enfer klakos. Elles font des trous dans les fruits et après bonjour les frelons. Du coup, tu laisses tout tombé... Et voilà l'histoire des mésanges. Superbe oiseau mais l'ennemi pour les fruits.

Plusieurs hypothèses pour expliquer le comportement de tes mésanges :
- elles sont vraiment fachées contre toi (tu as certainement dû leur faire du mal)
- les mésanges mayennaises sont de variétés particulièrement vicieuses
- elles arrivent au printemps particulièrement affamées
- elles sont trop nombreuses (tu les nourris de trop en hiver)
- ou finalement, tu les confonds avec des chauve-souris frugivores.
vomito a écrit le 31/10/2006 14:09 (ref msg # 4308 )
En effet, c'est un non-sens, les mésanges étant insectivores, et granivores en période hivernale.
klakos a écrit le 31/10/2006 14:39 (ref msg # 4309 )
Il y a parfois des dégats :
http://www.inra.fr/hyppz/RAVAGEUR/3parco...
La photo de "dégats sur poire" est assez édifiante.

Ce comportement reste assez négligeable par rapport à la quantité de chenilles ingurgitées.
vomito a écrit le 31/10/2006 15:53 (ref msg # 4312 )
"klakos" a écrit :
Il y a parfois des dégats :
http://www.inra.fr/hyppz/RAVAGEUR/3parco...
La photo de "dégats sur poire" est assez édifiante.

Ce comportement reste assez négligeable par rapport à la quantité de chenilles ingurgitées.


Merci, j'ai appris quelque chose!
André a écrit le 22/11/2006 23:10 (ref msg # 4738 )
Un article intéressant ici :
http://www.inra.fr/les_recherches/exempl...

On y recommande de planter en haies de verger : noisetier, sureau, arbousier, lierre ou viorne-tin.


greffer.net >> Hors-sujet