Greffe de pistachier [video]

greffer.net >> Autres fruits

benoit30 a écrit le 13/04/2016 10:53 (ref msg # 52440 )
Voici un lien vers une vidéo qui détaille la greffe de pistachier (greffe anglaise compliquée + chip budding). La greffe a été réalisée le 11 avril.
http://acclimatons.com/greffe-de-pistach...
patrice a écrit le 15/04/2016 18:51 (ref msg # 52478 )
Bonjour

Merci pour cette vidéo.

Le texte l'accompagnant indique : "Si la greffe prend, ".

Les résultats en champ sont parfois plus hasardeux qu'en température contrôlée. (https://www.greffer.net/?p=793 ).

Si on a des porte-greffes en pot, à mon sens, il faut privilégier la méthode en température contrôlée.
Itack a écrit le 16/04/2016 13:11 (ref msg # 52492 )
Bonjour,
J'envisagerai de planter des pistachiers chez moi dans le sud ouest en lot et garonne, mais croyez-vous qu'il sera possible d'avoir une fructification? car avoir des pistachiers "ornementaux" pour le fun ne me conviendrait pas. Y-a-t-il des exemples concrets parmi les forumeurs svp afin de me convaincre définitivement comme quoi c'est possible...ou pas!
D'avance, merci pour vos contributions.
patrice a écrit le 16/04/2016 13:44 (ref msg # 52493 )
Aucun problème en Sud Ardèche. Cela fructifie. Mais c'est uniquement pour le fun, car laborieux à récolter, préparer...
Si ton but est d'avoir de la consommation de pistache, mieux vaut acheter le produit fini. Ca te reviendra moins cher.
Itack a écrit le 16/04/2016 15:05 (ref msg # 52496 )
Merci pour ta réponse, Oui, j'aimerai avoir quelque pistaches pour une petite consommation perso au même titre que des amandes (même s'il n'y en a pas beaucoup!!! pour le fun de "sortir" quelques pistaches "maison" à gouter ou faire gouter. Je compte acheter puis greffer sur pistachier térébinthe (1 mâle et 5 ou 6 femelles) sur une exposition ouest et terrain calcaire cette année puis greffer l'année prochaine en demandant sur la bourse aux greffons.
Question travail que cela représente, à vrai dire je n'en sais strictement rien mais je me dis que cela ne peux pas être pire que les chênes truffier et les chênes truffier, je connais un petit peu maintenant... Histoire d'avoir également mes propres truffes (mélanosporum pour les connaisseurs!)
Bruno a écrit le 16/04/2016 15:13 (ref msg # 52497 )
Il y a 18 ans j'avais acheté un pied de pistachier vera. Je l'avais greffé sur des pistachier térébenthine qui poussent chez moi à l'état sauvage, ça prenait mais je ne savais pas à l'époque qu'il fallait un mâle et une femelle, je n'ai jamais eu de fruit. De plus il me semble que le pistachier térébenthine est plus puissant que le vera, ce qui fait que mes greffes ont été submergées.
Itack a écrit le 16/04/2016 18:26 (ref msg # 52499 )
Bjr,
Le pistachier est dioïque et anémophile. Il faut planter le mâle au milieu et tout autour les plans femelles pour assurer une fructification d'après ce que j'ai vu sur le net... Le porte greffe térébinthe est certes vigoureux et donc il faut le "suivre" pour qu'il ne prenne pas le dessus sur le plant greffé mais surtout il supporte les terrains calcaires et c'est celui qui est conseillé en France
gavot a écrit le 16/04/2016 21:50 (ref msg # 52500 )
bonsoir,
Le pistachier térébinthe existe naturellement en Midi Pyrénées, on le trouve régulièrement sur le rebord du Causse en Tarn et Garonne derrière Gaillac, ou bien dans les Quiers ariégeois. il est bien adapté au climat de la région, du moins s'il est installé dans un sol plutôt calcaire et drainé, du type de ceux où il prospère naturellement.
Concernant le Vera et les récoltes de pistaches, je n'ai moi aussi que des récoltes anecdotiques et surtout irrégulières suivant les années. Je pense que cela résulte en partie de la mauvaise synchronisation de la floraison entre sujets mâles et femelles. Peut être que le clone mâle "Peters" à longue durée de floraison peut-il apporter une amélioration... je verrai ça pour ma part dans quelques années, en ayant planté récemment. Je n'ai pas toiut à fait perdu espoir de récoltes abondantes et régulières !
Itack a écrit le 17/04/2016 06:38 (ref msg # 52510 )
Bjr,
Merci Gavot pour toutes ces précisions qui me donnent bon espoir!!!
Effectivement, j'étais au courant que l'on trouvait des pistachiers térébinthe en Tarn et Garonne c'est ce qui m'a mis la puce à l'oreille de se dire pourquoi pas chez nous. J'ai donc effectué une petite inspection sur des lieux qui me semblait propice où l'on trouve naturellement du chêne vert (coteaux calcaire exposé sud ou sud ouest) mais je n'en est pas trouvé mais pour moi il y a une petite chance de pouvoir en implanter. Concernant les cultivars conseillers, le peters comme mâle et Kerman comme femelle seraient fortement conseillé en France. Quels cultivars possèdent-tu? et tu es de quel coin? Merci pour de me faire par de ton expérience
gavot a écrit le 17/04/2016 10:35 (ref msg # 52511 )
Sous le chateau de Bruniquel, dans les escarpements (lieu de tournage du "Vieux fusil")
Itack a écrit le 18/04/2016 06:37 (ref msg # 52525 )
Bjr,
Ah! oui! Je vois très bien ce coin là!!! Comme tu dis: Escarper!
Je suis de Prayssas dans le 47 à ne pas confondre avec Prayssac dans le 46 qui n'est pas très loin!
gavot a écrit le 18/04/2016 09:18 (ref msg # 52526 )
bonjour,
j'espère qu'à Bruniquel ils sont toujours là.mais la concurrence des chênes et autres a pu jouer en leur défaveur. c'était il y a 15 ou 20 ans, soit peu de temps pour un térébinthe "normal".
Concernant les variétés de vera pour le sud ouest,je pense qu'il faut privilégier les variétés adaptées à un climat humide et hivers doux. soit plutôt napolitano, et peut être Mateur et Sfax, plutôt que Kerman,cette dernière étant adaptée au climat continental sec d'Iran.
Concernant le mâle, Peters est à privilégier eu égard à sa longue durée de production de pollen, quand on ne sait pas très bien comment vont se comporter les variétés femelles.
Pour la production de plants, je ne saurais trop insister sur ce qu'a dit Patrice : le moyen le plus efficace est la greffe précoce à température contrôlée. Les greffes en extérieur sont plus ou moins galère, probablement en raison de l'abaissement des températures nocturnes qui provoqueraient des arrêts de sève.
Ceci d'après ma très modeste et fragmentaire expérience!
benoit30 a écrit le 19/04/2016 07:51 (ref msg # 52537 )
Si ton but est d'avoir de la consommation de pistache, mieux vaut acheter le produit fini. Ca te reviendra moins cher.

C'est effectivement du bon sens. Mais je tempère un peu ces propos car au delà de la passion des arbres fruitiers qui nous fait faire des choses assez illogiques ; il est très rare de trouver dans le commerce des pistaches CRUES. Grillées et salées le goût est très différent (c'est pour cela que les graines du commerce ne germent jamais). Nature le goût est très agréable.

Je pense qu'il faut se pencher sur les méthodes de culture iraniennes de pistachiers. Car ils produisent 500 000 tonnes par an (soit 310 kg/km² rapporté à la superficie totale du pays !!).
gavot a écrit le 19/04/2016 09:12 (ref msg # 52538 )
Oui sur les méthodes de culture nous avons sûrement a apprendre ou à reapprendre puisque le pistachier était largement cultive autrefois dans le midi méditerranéen en gros dans la zone de l'olivier mais en ce qui concerne les variétés celles originaires du pourtour de la Méditerranée au climat hivernal doux et humide sont à priori les mieux adaptées au sud ouest de la France. Le pistachier a été tres cultive dans la région de Naples greffe sur térébinthe.
Itack a écrit le 19/04/2016 13:44 (ref msg # 52542 )
Bjr,
Merci pour vos informations supplémentaires. Quitte à avoir des pistachiers, ce serait de les faire fructifier un minimum et je ne connais pas du tout la ou les méthodes culturales adaptées au sud ouest... Concernant les variétés à sélectionner, je suis sceptique, je suis encore à la recherche d'infos car Gavot me conseille Napolitano et des pépiniéristes conseilleraient plutôt Kerman et peters. Donc je ne sais pas et si des personnes ont des avis sur le sujet, je suis preneur . De toute manière, j'ai de temps de réfléchir car je prévois de planter des pistachiers térébinthe en pot pour pouvoir les greffer suivant la méthode en intérieur (atmosphère contrôlée) à condition de trouver des greffons bien sûr!
Merci pour votre aide
gavot a écrit le 19/04/2016 17:47 (ref msg # 52545 )
Pour gagner du temps, il serait bon de se procurer des cette année des jeunes térébinthes en godet, en pépinière forestière, âgés de 1 an et les soigner pendant toute la saison de végétation 2016 arrosage estival et engrais, pour obtenir a l'automne des plants du diamètre d'un crayon, à greffer en température contrôlée en fin d'hiver.....
En provence côte d'azur, Naudet a Charleval et Robin a st Laurent du Cros en produisent, je pense qu'il y a aussi des producteurs en Languedoc Roussillon, en Midi Pyrénées je ne sais pas.
alainhecl a écrit le 20/04/2016 22:55 (ref msg # 52551 )
Pour des infos intéressantes sur le pistachier faire sur Google "pistachier F. Drouet"
alainhecl a écrit le 20/04/2016 23:00 (ref msg # 52552 )
il faut préciser "pistachier François Drouet " c'est sur le site de fruits rares.
Itack a écrit le 22/04/2016 07:15 (ref msg # 52567 )
Bjr,
Je suis en train de faire le tour pour trouver des pistachiers térébinthe, robin n'en a pas en ce moment mais j'ai vu une pépinière à côté de Cahors qui en proposait sur son site Gaec les senteurs du Quercy. Il faut que je les appelle pour savoir s'ils en ont réellement...
Merci Alainhecl pour les infos sur les pistachiers; c'est une véritable mine d'or!
Je vais m'assurer d'avoir la possibilité d'avoir des plants de térébenthe avant d'essayer de contacter certaines personnes qui ont un mail pour avoir des infos complémentaires et surtout s'il sera possible d'avoir des greffons!!!
JM a écrit le 22/04/2016 11:45 (ref msg # 52580 )
"Itack" a écrit :
Bjr,
Merci pour vos informations supplémentaires. Quitte à avoir des pistachiers, ce serait de les faire fructifier un minimum et je ne connais pas du tout la ou les méthodes culturales adaptées au sud ouest... Concernant les variétés à sélectionner, je suis sceptique, je suis encore à la recherche d'infos car Gavot me conseille Napolitano et des pépiniéristes conseilleraient plutôt Kerman et peters. Donc je ne sais pas et si des personnes ont des avis sur le sujet, je suis preneur . De toute manière, j'ai de temps de réfléchir car je prévois de planter des pistachiers térébinthe en pot pour pouvoir les greffer suivant la méthode en intérieur (atmosphère contrôlée) à condition de trouver des greffons bien sûr!
Merci pour votre aide

Le conseil des pépiniéristes vient du fait que c'est la seule variété qu'ils vendent ! (voir les qqs catalogues français qui en ont)


greffer.net >> Autres fruits