Bouturer un if

greffer.net >> Multiplication végétative

druere a écrit le 01/02/2006 16:05 (ref msg # 185 )
Bonjour à vous tous

J'ai un IF magnifique que j'aimerais "cloner" Avez-vous déjà bouturé
ce conifière si oui je suis preneur de la méthode merci d'avance
hendy a écrit le 01/02/2006 16:50 (ref msg # 186 )
Voici un site de bouturage de conifère
http://www.mr-bricolage.fr/?cat=espconse...
patrice a écrit le 01/02/2006 17:09 (ref msg # 187 )
Voici ce que j'ai pu trouver :

le bouturage de l'If est délicat à réaliser.
Il se réalise en Aout-Septembre, en prélevant sur les extrémités des boutures de 10 à 15 cm de long. On dégage la base des boutures des feuilles/aiguilles, l'emploi de l'hormone de bouturage est recommandé vu la difficulté technique. Mélange de repiquage : mi sable mi tourbe. Garder légérement humique et faire passer l'hiver en serre (15° environ) et on ne plantera en pleine terre que l'hiver n+2 en raison de la difficulté de création des racines.

Etant sur un site dédié aux fruits comestibles, il n'est pas superflu de rappeller que les baies d'if sont toxiques et qu'il ne faut pas les consommer.
patrice a écrit le 01/02/2006 19:09 (ref msg # 189 )
http://www.parlonsbonsai.com/Taxus-bacca...
druere a écrit le 02/02/2006 12:06 (ref msg # 190 )
Merci à vous pour les infos

Je vais appliquer à la lettre les consignes mais je puis vous dire que bouturer un if n'est pas évident

J'ai déjà essayé peut-être y a-t-il carence au niveau des auxines**

Je vais regarder cela (d'ailleurs j'avais lu quelque part que pôur des boutures il suffisait de laisser macérer dans l'eau de pluie des branches de saules pleureur et que l'on pouvait tremper les boutures dans la solution obtenue durant 24 H ?)

Peut-être a explorer car enfin un produit pas "cher"

Amicalement
patrice a écrit le 02/02/2006 12:13 (ref msg # 191 )
"druere" a écrit :
Merci à vous pour les infos
Je vais regarder cela (d'ailleurs j'avais lu quelque part que pôur des boutures il suffisait de laisser macérer dans l'eau de pluie des branches de saules pleureur et que l'on pouvait tremper les boutures dans la solution obtenue durant 24 H ?)


j'ai eu aussi echo de cette astuce, mais ne l'ai pas pratiqué ni en connait son efficacité. J'ai "entendu" aussi que la salive humaine etait une bonne hormone de bouturage...
druere a écrit le 02/02/2006 12:58 (ref msg # 192 )
Il est difficile de mesurer l'efficacité de telle ou telle méthode si ce n'est sur de grandes échelles

La salive...facteur de bouturage réussi.........j'ai remarqué que les anciens greffeurs mettaient toujours le greffon à la bouche avant de l'insérer sur le porte greffe par exemple..........

alors peut-être que.......
patrice a écrit le 02/02/2006 13:35 (ref msg # 194 )
"druere" a écrit :

La salive...facteur de bouturage réussi.........j'ai remarqué que les anciens greffeurs mettaient toujours le greffon à la bouche avant de l'insérer sur le porte greffe par exemple..........


Mon grand pere faisait cela aussi ...


greffer.net >> Multiplication végétative