Greffage en fente et risque de gel

greffer.net >> Greffage

Gaston a écrit le 26/01/2016 11:33
Bonjour,

Un pépiniériste m'a dit de ne greffer en fente qu'après la mi-avril pour éviter le gel qui risquerait de compromettre la reprise de la greffe.
Par contre, les porte-greffe ont généralement bien débourré à cette période et ça me semble donc bien tardif.

Pouvez-vous me conseiller sur la bonne période pour les greffes en fente?

Merci,
Christophe
floyd a écrit le 26/01/2016 12:48
Le débourrement du PG, signe son retour en sève, ce qui permet immédiatement l'alimentation du greffon.

Selon espèces et variétés, le calendrier local peut inciter à anticiper ou retarder les opérations.
Mais les fortes gelées tardives en Pays d'Auge, sont-elles si fréquentes?

Bien sûr, on peut toujours redouter les fonds de vallée exposés au Nord…
diospyros a écrit le 26/01/2016 14:02
Je comprends sa prudence ceci dit j'ai déjà greffer au mois de janvier / février et ni la neige ni le froid n'ont compromis la reprise.

Peut etre que ça depend aussi de ce que tu greffes...

Quoi qu'il en soit, meme avec un PG bien débourré rien ne t'empêche de greffer (sous réserve qu'il ne noie pas le greffon de sève).
Gaston a écrit le 26/01/2016 22:48
Le débourrement du PG, signe son retour en sève, ce qui permet immédiatement l'alimentation du greffon
...
Mais les fortes gelées tardives en Pays d'Auge, sont-elles si fréquentes?

Ok, j'attendrai le débourrement plutôt que de me fier bêtement à un calendrier.
Et non, le Pays d'Auge n'est pas la Sibérie ...

Merci pour vos réponses !
François du Perche a écrit le 27/01/2016 10:03
Le PG résiste au gel, le greffon aussi, ce n'est pas du tout prouvé qu'une greffe récente soit sensible au gel.
J'avais réalisé des greffes en fente de cerisiers à la mi-février 2014, elles ont subi des gels et n'en ont pas été affectées, je suis sur qu'on a des tas de témoignages de situations analogues. https://www.greffer.net/discussion/viewt...
Se méfier des affirmations de pépiniéristes, l'autre jour, chez Truffaut à Paris 13e, demandant au chef de rayon sur quoi étaient greffés les cerisiers nains qu'ils vendaient, il m'a répondu qu'il n'y avait que le merisier qui était utilisé comme porte-greffe !
ké20 a écrit le 27/01/2016 18:25
oui , un vendeur , il s'en cogne bien du produit qu'il vend....

Rare sont les passionné(e)s de nos jours , et compétent. Un boulot est un boulot , par les temps qui court , certains prennent ce qu'il trouve.
Comme dans les magasins de bricolage ou matériaux .... les personnes compétentes , ou ayant des grandes connaissances ne sont pas nombreuses.


Concernant le gel , étant quand même un peu novice , et pas assez de recul , je dirai simplement que pour les pommiers et cerisiers que j'avais greffé en 2014, avaient pris des petites gelées (-1 à -2 ) avec températures bien positives en journée , ligaturées avec du scotch d’électricien , n'avaient subi aucun dommage.
Les végétaux sont résistants et en "dormance" , je ne vois pas pourquoi une greffe en fente serait sensible au gel , dans la mesure où la plaie serait le plus étanche possible.
François du Perche a écrit le 28/01/2016 15:44
La meilleure preuve que le greffon ni la greffe ne craignent le gel, c'est que les greffes à oeil dormant réalisées à la fin de l'été sont soumises au gel pendant tout l'hiver AVANT d'avoir démarré, au printemps, donc cette histoire de greffe en fente qu'il faut impérativement faire tardivement est "abracadabrantesque", pour ne pas dire charlatanesque.
On peut imaginer, si la greffe n'est pas normalement serrée par le rafia, que de l'eau s'introduise dans l'espace de jonction et que le gel fasse décoller les surfaces en contact, mais alors, c'est la faute du greffeur. On se place dans l'hypothèse où la greffe a été correctement réalisée pour tirer des conclusions.
floyd a écrit le 28/01/2016 17:24
J'ai une forte admiration pour les vendeurs-conseil des jardineries.
Les enseignes ont beau jeu de les présenter comme des experts; il faudrait les recruter à la sortie d'une filière horticole, à Bac +2 à minima et les rémunérer en conséquence. Les horaires, les planning et la clientèle ajoutent leurs exigences.
Pour la qualité de son contact avec le client, j'avais remarqué une personne dont le poste précédent était au rayon poisson frais.
Bruno a écrit le 28/01/2016 17:26
Pour répondre à François. Je pense qu'il existe une grande différence entre une greffe à œil dormant qui passe l'hiver et une greffe en fente faite l'hiver. La première est soudée au PG, la seconde ne l'est pas. La greffe en fente est isolée, elle n'est pas alimentée par les vaisseaux conducteurs de sève, même s'ils sont obstrués pendant l'hiver chez un arbre à feuilles caduques.
François du Perche a écrit le 28/01/2016 20:04
Tout à fait d'accord avec toi Bruno, mais la question que nous pose Gaston, c'est puis-je effectuer une greffe en fente à la fin de l'hiver ou en début de printemps avec le risque qu'elle subisse des gelées. La réponse est oui, il n'est pas nécessaire d'attendre la mi-avril. A ce compte, il arrive qu'il y ait des gelées tardives en mai, même début juin exceptionnellement, donc il faudrait attendre encore suivant le principe de précaution.
belinsecte a écrit le 11/02/2018 09:51
vous m'intéressez beaucoup, car ce lundi soir je dois partir pendant 2 mois.
si je greffe mes pêchers sur amandiers aux boutons floraux déjà gonflés (je suppose, on peut pas greffer avant que les yeux du PG gonflent?), aujourd'hui et lundi; en anglaise pendule couronne ou même fente (je suppose que ça ne fait pas de différence?)
Mais que comme la météo le prévoit, il gèle mardi matin (-4°C ressentis -8°C)
Donc il gèlerait sur tissus pas encore soudés.
Qu'en pensez vous?.. selon vos expériences?

François, Diospyros, Ké20, vos greffes réussies ont elles subi le gel aussitôt quelques heures après la greffe?
ké20 a écrit le 11/02/2018 10:53
Je ne me rappelle pas qu'elles aient subies des gelées rapidement en suivant mes greffes.
Mais cela n'a posait aucun problème quant à la réussite.
L'an dernier en Dordogne , on a des gelées tardives fin mars début avril , cela faisait déjà quelques jours /semaines que j'avais fait mes greffes , les cicatrisations n'étaient pas complètes , idem , pas de soucis particulier.

(Sauf comme je l'ai dit dans un autre post , Anna est la seule variété que j'ai râté...)


greffer.net >> Greffage