Secateur à double lame tranchante

greffer.net >> Matériel

François du Perche a écrit le 05/01/2016 08:37 (ref msg # 50561 )
Le mastic à chaud (que je n'ai jamais pratiqué) devait avoir l'avantage de ne plus être collant en refroidissant. Les mastics à greffer à froid, genre Pelton, restent poisseux plusieurs jours et peuvent attraper les moucherons & poussières diverses.
Par contre, avec le Lac Balsam, on n'a pas ce problème car il sèche en quelques minutes. ça a une consistance de nutella et ça s'étale très bien à la pointe d'un couteau.
larondelle a écrit le 06/01/2016 12:00 (ref msg # 50577 )
Bonjour JANNOT- PATRICE
jannot: Je viens de re cevoir à l'instant le secateur à double lame tranchante comme je l'avais envisagé.Merci infiniment de me l'avoir signalé.C'est un secateur de bonne tallle (20cm) les 2 poignées rouge et bien visible. Il est Italien de marque Castellari.
Patrice:Merci de m'avoir avisé. D' un premier abord je pense qu'il sera bien posiionné en main.....mais les reflexions viendront plus tard..........
Je vous engage à visionner la video qu'a posté diospiros dans la rubrique greffes du noyer ces jours ci.Vous me rapporterez S V P ce dont vous pensez de ce greffeur Turq qui à mon avis sait se servir de son outil qui n'est pas une rareté n'y un joujou.
Merci
nouvel azertien a écrit le 06/01/2016 20:00 (ref msg # 50586 )
Dans la vidéo (en russe) (voir précédent message) l'arboriculteur s'estimait, en conclusion, satisfait des deux sécateurs présentés.

Il n'y voyait pas globalement de différences même s'il insiste sur le fait que le sécateur style lady II donne des coupes bien lisses (c'est donc celui qu'il préfère).

Il présente également des pinces à greffer dans la vidéo suivante.

https://www.youtube.com/watch?v=HF-K7opO...

et finalement il préfère la pince à greffer en plastique rouge (celle qui intègre également le plus de métal) présentée en dernier 27:24
(qualité allemande...)
larondelle a écrit le 06/01/2016 20:56 (ref msg # 50588 )
bonsoir;
Merci n azertien vous etes fort aimable.Ces pinces sont assez traditionellegenre italiene (la rouge) chinoise (la sombre) Avez vous entendu "claquer" le bois de demonstration ?....el etait sec comme un coup de trique; cela n'arrive pas lorsque le porte greffe et rameau sont en seve meme à 11mm de diametre.Par contre j'ai bien vu lors de la coupe franche que l'opérateur sectionnait avec un secateur.........a double lame tranchante.
MERCI encore.
François du Perche a écrit le 22/01/2016 10:31 (ref msg # 50801 )
Le sécateur d' "affutage boutique" (6,90€) a un inconvénient, quand on tombe sur du bois dur, ça glisse jusqu'au bout le long des lames sans couper.C'est dû au fait que les lames sont droites comme des ciseaux. Le Lady II a sans doute le même problème car ses lames aussi sont droites.
On n'a pas ce problème avec des sécateurs classiques dont la lame est toujours courbe. Quand on force, ça ne glisse pas.
Quand on taille des fruitiers, rosiers, etc, on tombe parfois sur des chicots de bois dur qu'il faut éliminer, c'est un gros inconvénient d'avoir un sécateur qui ne peut pas remplir cette tache.
nouvel azertien a écrit le 22/01/2016 10:54 (ref msg # 50802 )
Pour le rosier, le sécateur à crémaillère est vraiment efficace pour les branches trop dures

https://www.youtube.com/watch?v=nltrsMdc...

https://www.youtube.com/watch?v=w-WJ4H8g...

https://www.youtube.com/watch?v=hor7V3yh...

https://www.youtube.com/watch?v=dpo9Ux2Z...
François du Perche a écrit le 22/01/2016 13:53 (ref msg # 50805 )
un sécateur doit pouvoir (presque) tout faire, si on doit en avoir plusieurs avec soi à utiliser en fonction de la situation rencontrée, ça complique vraiment les choses, c'est une "amélioration" à double tranchant on trouve des fiskars à 10€, des gardena à 13-15€, ils coupent très bien, je me demande si on est pas en train de couper les cheveux en 4 avec ces sécateurs à double lame
Pourquoi ne les ont-ils pas fait légèrement courbes, comme des pinces de crabe, ça ne glisserait pas.
diospyros a écrit le 22/01/2016 14:46 (ref msg # 50807 )
Très pratiques pour couper le greffon dans la longueur pour certaines greffes.... La coupe est relativement propre!
floyd a écrit le 22/01/2016 15:07 (ref msg # 50808 )
Quand on connait le prix, la solidité, la durabilité des sécateurs pro, il faut apprendre à se méfier des premiers prix même au sein d'une marque réputée.
… et surtout ne pas jeter le sécateur de marque dont il suffit de remplacer un écrou, un ressort, un tampon, une lame pour qu'il reprenne du service.
Quand bien même l'acquisition de la pièce de rechange équivaut à l'achat d'un premier prix…

De toute façon l'entretien, propreté et affutage, d'un sécateur reste une nécessité incontournable pour des coupes propres et saines.

Pour la coupe en long, le greffoir est aussi fait pour ça.
diospyros a écrit le 22/01/2016 15:11 (ref msg # 50809 )
Oui sauf que c'est plus facile de fendre un pg qui tient en place, qu'un petit greffon dont la prise est moins aisée ce qui rend les choses plus hazardeuse pour la santé des doigts de celui qui opère.... sachant que tout le monde n'est pas pro (meme si les pro utilisent le double lame plus que le greffoir)
floyd a écrit le 22/01/2016 15:54 (ref msg # 50810 )
C'est sûr!
larondelle a écrit le 22/01/2016 16:57 (ref msg # 50811 )
Bnjour à tous;
Il faut savoir que nous sommes sur un site de greffage qui s'adresse à l'apprentissage ....ainsi qu'à la facon de procéder .Je pense qu'il est necessaire de commaitre et se procurer des outils de pro pour etre à l'aise et travailler dans de bonnes conditions. Ces outils doivent servir exclusivement et en bon etat au service du greffage.
Ne pas se méfier des bas prix ,des prix d'appel qui peuvent profiter de la pub .......car is ne sont pas durable, la lame en acier quelconque et surtout sonr assimilés à beaucoup de produit actuels Jettables......Bien sur ils font l'affaire des pecheurs ,chasseurs ,promeneurs qui veulent se fayer un passage et couper tout ce qui se présente
Arbustes ,ronces ,branches diverses.....
Tout à fait d'accord pour s'en servir ;tout comme un opinel ,un laguiole,un cuter avec une bande de chatertum....
diospyros a écrit le 22/01/2016 17:42 (ref msg # 50812 )
D'ailleurs à ce sujet...

Autant je veux bien qu'il y ait une façon de faire, des techniques, des protocoles à respecter... Autant je pense que des fois on en fait un peu trop.

Je suis du genre à prendre tout ce qu'on me dit au pied de la lettre, si on me dit qu'une coupe doit être faite a 45° sur une longueur de 3cm avec un greffoir, je suis du genre à me dire que ça n'est pas bon et qu'il faut recommencer, si par le plus grand des hasards, je me retrouve avec une coupe à 35° et 4cm de long avec un cutter.... J'exagère à peine mais j'aime bien faire les choses dans les règles de l'art.

Heureusement aussi pour moi, y a la théorie et la pratique et la pratique, la nature aussi, me répètent sans cesse tous les deux, qu'ils ne sont pas aussi scolaires que ce qu'on veut bien nous faire croire.

Donc quand je lis il faut ci et il faut ça, maintenant, je prends toujours, 20 secondes pour réfléchir et me dire, il faudrait ci et il faudrait ça.... parce que ça a été tenté et que ça a bien marcher pour certains. Mais en fait, il faut aussi faire de 10 aines d'autres façons... qui marchent tout aussi bien!


Je le répète encore, nous ne sommes pas des pro et en tant que "pas tels" ça nous donne le droit (sans nous couter d'argent) d'essayer, de tester, de tenter, de nous tromper, de recommencer, d'innover, d'aproximer et surtout de ne pas faire tout dans les règles de l'art.

De ce fouilli ressort forcèment une chose qui n'a certainement pas moins de mérite que la technique : l'expérience! Et ça, les amis....




ça n'a pas de prix!
floyd a écrit le 23/01/2016 00:50 (ref msg # 50814 )
Tout à fait, mais l'histoire du greffage remonte à fort longtemps, et les textes n'ont retenus que les solutions qui garantissent un résultat dans la majorité des cas.
La chance du débutant, le bonheur d'un succès de hasard, tout cela fait parti du plaisir d'un loisir "sans but lucratif".

Intellectuellement c'est assez gratifiant de se dire qu'on a obtenu un résultat, là où d'autres, professionnels ou pas, n'avaient vu que de l'impossible.
Ensuite, il faut dépasser le stade du succès de hasard; c'est là que la différence apparait, dans la vitesse d'exécution et dans la régularité de la réussite.

Pour les angles de coupe, il y a sur le forum, un topic où est présenté un petit accessoire co-inventé par quelques membres bricoleurs avisés.
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
diospyros a écrit le 23/01/2016 02:37 (ref msg # 50815 )
ce que je veux dire, c'est que d'un endroit à un autre on pratique la même type greffe et on se rend compte que selon le climat, la variété génétique du matériel végétal, des pratiques et que sais-je encore, il n'y a pas une seule manière de faire, de ligaturer etc... D'un pépiniériste pro à un autre, il n'y a pas une seule manière de faire.

Et sans aller jusqu'à faire n'importe quoi et espérer que ça marche, et faire en se disant que bon, si on coupe 4cm au lieu de 3, parce qu'on l'a lu dans tel ou tel ouvrage, la greffe ne prendra pas, il y a un monde.

Alors oui, les grands principes de la greffe existent et tant mieux, mais rien n'est vraiment absolu et avec l'expérience, on prend les libertés qui nous permettent d'avoir les meilleurs résultats. Ici je suis sur qu'il n'y a pas 2 membres qui greffent exactement pareil...

Pour les angles de coupe, désolé, mais je continuerai à faire sans "outils spécial". Et puis à ce rythme, on peut avoir un outils pour tout... Les anciens, (en tout cas ceux que je connais) qui vivaient et dépendaient probablement plus de leur arbres que nous faisaient sans, et ont prouvé que c'était tout à fait jouable. Libre à ceux qui se sentent plus à l'aise de l'utiliser, de se jeter dessus, mais j'ai compris que l'art de la greffe, ne tenait pas dans ces gadgets...

Ce que je veux juste dire, c'est ne nous formalisons pas trop!
floyd a écrit le 23/01/2016 10:17 (ref msg # 50816 )
"diospyros" a écrit :
…si on coupe 4cm au lieu de 3, parce qu'on l'a lu dans tel ou tel ouvrage, la greffe ne prendra pas, il y a un monde.

Ce que n'importe quel débutant comprendra rapidement c'est qu'un biseau long est plus délicat à tailler, souvent trop souple; inversement un biseau court, donc avec un angle fort, limite la zone de contact pour de l'anglaise, ou forme un coin brutal dans la fente du PG.

L'expérience personnelle se fait finalement très rapidement; on réalise finalement que les cotes données dans les livres ne sont pas dues au hasard (bien sûr) et qu'elles restent de bons guides…

La reprise de la greffe, dépend de la bonne réalisation du greffon, et nous le savons bien, de beaucoup d'autres paramètres.


Pour revenir sur l'objet de ce topic, les sécateurs à double lames tranchantes, nous sommes tous preneurs de quelques retours, en image ce serait l'idéal.
larondelle a écrit le 23/01/2016 22:52 (ref msg # 50831 )
Bonsoir;
Soyez patient Floyd le début du greffage n'a pas encore commencé.......par conscéquent les outils sont au repos.Il serait dommage uniquement pour voir "ce que ca fait" de s'essayer sur de vulgaires branches ...la provision de greffons n'a pas encore démaré.Apres utilisation diverses vous aurez des avis.
floyd a écrit le 24/01/2016 11:39 (ref msg # 50836 )
Le greffage comme le jardinage est également un art de l'anticipation…
larondelle a écrit le 24/01/2016 13:40 (ref msg # 50838 )
Vous ne vous trompez pas Floyd c'est A.B.C. de ces travaux La préparation.quand le temps le permet.
floyd a écrit le 24/01/2016 15:56 (ref msg # 50841 )
je précise que des photos de coupes avec ce sécateur à doubles lames peuvent être réalisées sur n'importe quelle essence… si cela peut convaincre certains d'entre nous d'en envisager l'acquisition prochaine, afin d'être fin prêt pour le mois de mars qui approche.


greffer.net >> Matériel