Les greffons et le froid

greffer.net >> Greffage

klakos a écrit le 21/11/2015 07:17 (ref msg # 50117 )
Quelle est la limite basse pour l'entreposage des greffons ?
Des greffons de poirier auront passé 3-4 jours à -3/-4 °C (le frigo n'est l'idéal pour avoir 0/-1 °C stable, il fait le yoyo en fonction de la température du local où il est installé).
Est-ce suffisant pour les "griller" ?
Merci
Itack a écrit le 21/11/2015 07:24 (ref msg # 50118 )
Bjr,

En principe, un frigo a des températures positives mais si le votre descend dans les négatifs (jusqu'à -3) et que vous avez-enveloppé vos greffons dans une poche plastique et enroulée sur elle-même, cela protègera vos greffons mais c'est à surveiller tout de même pour voir si votre frigo ne descend pas plus bas.
klakos a écrit le 24/11/2015 18:58 (ref msg # 50159 )
Selon des pépiniéristes rencontrés ce week-end, il est même avantageux de garder ses greffons à températures légèrement négatives (-2°C). Le bois est assaini de certains virus qui sont éliminés.
Itack a écrit le 24/11/2015 20:06 (ref msg # 50163 )
Je ne savais pas, jusqu'à présent, je conservais mes greffons au frigo avec des températures positives sans trop de problème mais si on peut éviter des contaminations pourquoi pas!
floyd a écrit le 24/11/2015 22:25 (ref msg # 50165 )
"klakos" a écrit :
Selon des pépiniéristes rencontrés ce week-end, il est même avantageux de garder ses greffons à températures légèrement négatives (-2°C). Le bois est assaini de certains virus qui sont éliminés.

Voilà qui est étonnant.
Une température de -2°C est atteinte chaque année un peu partout en France, et pourtant des virus refusent de disparaitre!

Des gens sérieux et compétents, ces pépiniéristes?
klakos a écrit le 25/11/2015 06:28 (ref msg # 50175 )
L'effet d’assainissement est effectivement très relatif.
La preuve est qu'il préfère repartir en rachetant régulièrement de greffons sains, exempts de virus (cultivés in-vitro, j'imagine) lorsqu'il constate une diminution de la qualité de ses arbres.
Ferréol a écrit le 25/11/2015 08:45 (ref msg # 50178 )
J'y crois pas beaucoup à cette histoire d'assainissement vis a vis de virus par le froid. Les techniques reconnues pour se débarrasser des virus en labo sont surtout le prélèvement et la mise en culture de méristèmes, naturellement mois infectées, la thermothérapie et l'utilisation de molécules antivirales (amantadine par exemple).

Par rapport à la conservation des greffons, a mon avis, -2°C ou 2°C ça ne change pas grand chose. En revanche, je pense qu'il est mauvais pour les greffons de subir des alternances de gel et de dégel répétées qui endommagent les tissus végétaux et les dessèchent.
Bruno a écrit le 25/11/2015 13:57 (ref msg # 50185 )
"floyd" a écrit :
[quote="klakos"]Selon des pépiniéristes rencontrés ce week-end, il est même avantageux de garder ses greffons à températures légèrement négatives (-2°C). Le bois est assaini de certains virus qui sont éliminés.

Voilà qui est étonnant.
Une température de -2°C est atteinte chaque année un peu partout en France, et pourtant des virus refusent de disparaitre!

Des gens sérieux et compétents, ces pépiniéristes? [/quote]

Tout à fait d'accord, les virus d'une façon générale ne sont pas tués par le froid. A contrario ils ont tendance à ne pas aimer la chaleur. En médecine on ne fait pas trop baisser la fièvre dans le maladies virales car c'est un moyen de défense contre les virus. Certains médecins avaient émis l'hypothèse de placer des patients qui présentaient une varicelle sous hypothermie et les résultats ont été catastrophiques, cela a créé une très grande virulence de la maladie.
floyd a écrit le 25/11/2015 21:23 (ref msg # 50199 )
Sans trop leur jeter la pierre, ces pépiniéristes sont "habillés pour l'hiver".
Il est dommage que des informations non valides, circulent parfois dans certains milieux pro…
klakos a écrit le 26/11/2015 06:47 (ref msg # 50202 )
Cette indication n'était pas vraiment vérifiée car on préfère repartir de greffons sains, soigneusement conservés "on ne sait pas trop comment (on leur fait confiance)" par le producteur.
Ceci dit, à en juger par la qualité et le prix de leur production, je me dit que même si leur bagage scientifique n'est pas au top, elle est une réussite.

Toujours est-il que l'explication du froid et des virus laisserait à désirer...


greffer.net >> Greffage