plantes stabilisées "éternelles",la sève artificielle

greffer.net >> Annonces

autrevie a écrit le 04/11/2015 20:27
c'est un peu glauque mais l'info reste intéressante.
composition de la sève artificielle:
70% d'eau

30% de glycérine

du colorant alimentaire vert

du chlorure de sodium (sel): environs 2,5 g / litre

http://www.ac-nice.fr/pasi/file/Annexes2...
François du Perche a écrit le 04/11/2015 21:46
C'est une recette ancestrale bien connue que les bouquets de feuillage plongés dans la glycérine se conservent très longtemps sans vieillir (pour décorer). Je suis assez étonné qu'on ait pu déposer un brevet à ce sujet.
Par ailleurs, ce texte est bourré de fautes d'orthographes et ses auteurs sont visiblement fâchés aussi avec les mathématiques, ainsi à l'avant-dernière page, ils font un mélange de 100ml et le sel qu'il faut doser à 2,5g par litre, ils en mettent.... 0,025g, je me demande d'ailleurs quel type de balance ils utilisent pour peser d'aussi petites quantités.
La recette ancestrale était peut-être de la glycérine diluée à 30%, peut-être certains utilisent cette technique et pourront répondre.
floyd a écrit le 04/11/2015 22:09
Travail de collégiens, validé par le principal, avec fautes d'orthographe et de calcul.
Mais l'important c'est l'esprit scientifique et l'expérimentation.

Jusque tard dans le XIXe, certains pensaient que la plante se nourrissait du carbone prélevé dans les matières organiques du sol.
La notion de photosynthèse n'était pas si évidente que ça!

Les jeunes ont pu vérifier des points de biologie qui résistèrent longtemps aux meilleurs scientifiques du siècle.
François du Perche a écrit le 05/11/2015 09:20
j'avais vu le logo "Académie de Nice -Education Nationale-Enseignement supérieur-Recherche" et j'étais assez atterré du niveau de cet enseignement "supérieur". Mais comme il s'agit d'un collège (Louis Clément), nous sommes incités à la clémence.


greffer.net >> Annonces