Probleme sur mon verger de poirier

greffer.net >> Poirier

Aminehajji5 a écrit le 03/11/2015 22:26
Bonjour ,
Voila je suis un nouveau ami et un ancien visiteur . Cet annee jai planter mon verger 2 hectars en poirier . 3 variétés de poire harrow delicious, harrow gold , et aussi harrow 623 . Je resume que apres 8 mois de plantation je remarque que mon verger pose un problème , sur les deux varietes harrow gold et délicious . Les plantes sont faibles et chloroses . je l ai plante a un scion de 50 cm , a ce moment la majorite des pousses ne depasse pas les 15 cm parfois ya des plantes qui perdent totalement leurs feuilles.
Je rappelle que les plantes de lautre variété harrow 623 ont dépassé 1m. 60. Aussi la totalité de des plantes sont greffer sur portegreffe cognassier ba29 .et Le sol et de nature calcaire.

Enfin j'aimerai avoir des conseils de ceux qui ont passé déjà par une telle situation, ou ceux qui ont l'expérience professionnels a fin de redresser la situation .
Q
Cordialement.
Ferréol a écrit le 04/11/2015 09:31
D'après le site internet de la pépinière du clos viguier qui commercialise Harrow 623 et Harrow gold, ils signalent que hw623 est très vigoureux mais ne signalent pas ça chez harrow gold.
Il y a donc déjà, au départ une différence de vigueur qui peut expliquer une partie de la différence.

Ensuite, le cognassier comme porte-greffe peut présenter des différences d'affinités importantes avec les différentes variétés de poirier, allant d'une très bonne compatibilité à une incompatibilité totale. Les vergers canadiens étant majoritairement greffés sur autre chose que du cognassier (très souvent franc de Bartlett = William's), la station de Harrow, en Ontario ayant produit ces cultivars ne s'intéresse peut-être que peu à la compatibilité de ses variétés avec le cognassier?
Peut-être que hw 623 présente une meilleure compatibilité que harrow gold et harrow delicious.

Troisième point, en sol calcaire le cognassier n'est pas à son aise. Le BA29 passe pour être le plus tolérant des cognassier porte-greffes au calcaire mais il ne l'apprécie pas quand même.
Si l'été à été sec, c'est d'autant plus difficile pour le cognassier qui a un enracinement plus superficiel que le poirier franc.

Qu'est-ce qui à motivé le choix de ces variétés et de ce porte-greffe dans ce sol?
Aminehajji5 a écrit le 04/11/2015 14:46
Pour le choix , jai choisi la variété harrow . Dabord pour sa grande tolérance au brûlure bactérienne. Variété montrer sa résistance face au feu bactérienne. Ainsi il produise de beaux poire soit en matiere du gout soit le volet esthétique. Je vais vous portez des photos des poire de harrow délicieuse. Ainsi lautre raison concernant le porte greffe ici chez les pipenieriste au maroc . jai cherche au depart le porte greffe pyriam ou farold mais
[imghttp://hpics.li/db9278a [/img]
La seule variété pg disp et le cognassier ba29 .


Monsier que propose vous pour remedier face au pb du calcaire et la faiblesse des poussées. ???
floyd a écrit le 04/11/2015 15:44
Parmi toutes les prétendues solutions pour neutraliser l'excès de calcaire, il n'y en a aucune qui soit fiable et durable.
La plupart sont horriblement coûteuses, tel le séquestrène de fer.
Aminehajji5 a écrit le 04/11/2015 22:36
Voila l etat de la majorite des plantes de la variété harrow gold et délicious.
Au moment de demarage .
http://img15.hostingpics.net/pics/93480120150409165429.jpg

Quelques exceptions
http://img15.hostingpics.net/pics/26357320150620101927.jpg
http://img15.hostingpics.net/pics/35272420151104212638.jpg

Aujourd'hui offff et dommage.
http://img15.hostingpics.net/pics/74101220150609151012.jpg

slp jai une question est ce que sur la meme variété l affinité du portegreffe pourra etre différente ...?
Des plante a 60 cm et 1utre a 1 m 40. .?..?
Bruno a écrit le 05/11/2015 17:34
Je ne pense pas qu'il y ait une différence d'affinité entre le porte-greffe et le greffon en fonction de la taille de l'arbre, mais il y a de mauvaises affinités qui ne se manifestent pas tout de suite et apparaissent donc au bout de quelques années.
Plutôt que d'essayer de neutraliser le calcaire il vaut mieux bien choisir les portes-greffes. Les PG Farold et Pyriam sont plus tolérants au calcaire que le BA 29: http://www.aujardin.info/fiches/porte-gr....
Ferréol a écrit le 05/11/2015 20:49
Maintenant que la plantation est faite, c'est un peu plus problématique...

Pour moi deux possibilités:

- amender le sol pour améliorer la situation de la plantation existante, cela passe par des ajouts de matière organique et de chélate de fer. Un engrais vert en moutarde peut aider à baisser le pH. Mais cette solution n'est qu'une solution palliative qu'il faudra renouveler régulièrement tout au long de la vie de la plantation.

et/ou

-remplacer avec un porte-greffe plus adapté aux deux choses pénalisantes : le sol calcaire et la plus faible vigueur des variétés harrow gold et harrow delicious.
Peut-être interroger les canadiens de la stations de Harrow pour savoir ce qui est le plus adapté à ces conditions?
floyd a écrit le 05/11/2015 21:56
Le sujet est largement documenté.
Notamment:
https://books.google.fr/books?id=qjhFP54...

Ceci dit, j'aimerais être sûr que les symptômes sont bien ceux de la chlorose.
Combien de sujets sont concernés, peut-on encore mesurer le taux de calcaire actif dans le sol auprès des arbres décolorés?
Bruno a écrit le 06/11/2015 08:51
S'il s'agit bien de chlorose, il y a peut être un moyen qui serait un peu long mais intéressant pour des arbres déjà un peu grands afin de ne pas perdre le temps qu'il a fallu pour les faire grandir. Il s'agit de planter au pied de chaque arbre un PG résistant au calcaire et de faire par la suite une greffe par approche avec le greffon au dessus du point de greffe avec le BA 29. Cette méthode a été utilisée sur des agrumes greffés sur citranges infectés par de l’exocortis (INRA de Corse si je me souviens bien). Cette maladie touche en effet les citranges. Le principe est de planter un bigaradier (qui est insensible à l’exocortis) au pied de l’arbre et de faire de même une greffe par approche au dessus du point de greffe. L’arbre trouvant alors des racines non malades active le grossissement de ce nouveau porte-greffe.
floyd a écrit le 06/11/2015 10:00
Bonne idée!
Aminehajji5 a écrit le 06/11/2015 10:30
Maintenant que la plantation est faite, c'est un peu plus problématique...

Pour moi deux possibilités:

- amender le sol pour améliorer la situation de la plantation existante, cela passe par des ajouts de matière organique et de chélate de fer. Un engrais vert en moutarde peut aider à baisser le pH. Mais cette solution n'est qu'une solution palliative qu'il faudra renouveler régulièrement tout au long de la vie de la plantation.

et/ou

-remplacer avec un porte-greffe plus adapté aux deux choses pénalisantes : le sol calcaire et la plus faible vigueur des variétés harrow gold et harrow delicious.
Peut-être interroger les canadiens de la stations de Harrow pour savoir ce qui est le plus adapté à ces conditions?




Je savais au depart que dautre pg ont une résistance a la chlorose. Pyriam et farold , mais mon problème est la disponibilité de ces pg au maroc . Meme jai chercher un pépiniériste pour limporte rien ni dispon
Aminehajji5 a écrit le 06/11/2015 10:40
Le sujet est largement documenté.
Notamment:
https://books.google.fr/books?id=qjhFP54...

Ceci dit, j'aimerais être sûr que les symptômes sont bien ceux de la chlorose.
Combien de sujets sont concernés, peut-on encore mesurer le taux de calcaire actif dans le sol auprès des arbres décolorés?

Oui la chlorose ferrique, cette année je vais faire des apports en fumier en moyen de 3 kg par plante, je vais aussi faire amendé avec des acide phosphorique des chélates de fer . La semaine prochaine j'aurai les résultats d'analyse de sol . En vas voir . Mais dabord est ce que ces apports seront utile disant suffisante a fin de remédier face a la chlorose, de ton avis? .
Aminehajji5 a écrit le 06/11/2015 10:49
S'il s'agit bien de chlorose, il y a peut être un moyen qui serait un peu long mais intéressant pour des arbres déjà un peu grands afin de ne pas perdre le temps qu'il a fallu pour les faire grandir. Il s'agit de planter au pied de chaque arbre un PG résistant au calcaire et de faire par la suite une greffe par approche avec le greffon au dessus du point de greffe avec le BA 29. Cette méthode a été utilisée sur des agrumes greffés sur citranges infectés par de l’exocortis (INRA de Corse si je me souviens bien). Cette maladie touche en effet les citranges. Le principe est de planter un bigaradier (qui est insensible à l’exocortis) au pied de l’arbre et de faire de même une greffe par approche au dessus du point de greffe. L’arbre trouvant alors des racines non malades active le grossissement de ce nouveau porte-greffe.

Mon ami bruno .
Lidee de faire une greffe par approche , est innovante ,
Mais l l'obstacle est de réservé le pg ? , les deux porte greffe pyriam et farold, ici au maroc sont indisponible chez les pépiniéristes , . Encore mal au coeur, vraiment.
François du Perche a écrit le 06/11/2015 12:18
N'y a-t-il pas disponible au Maroc des PG francs de poiriers qui supportent des sols un peu calcaire, alors l'idée très innovante de Bruno pourrait être appliquée.
satya a écrit le 06/11/2015 13:03
Oui la chlorose ferrique, cette année je vais faire des apports en fumier en moyen de 3 kg par plante, .



Attention le fumier de mouton est alcalinisant!
je ne sais pas si c'est ce que tu veut mettre mais préférer d'autre fumiers comme cheval ou vache.

klakos a écrit le 06/11/2015 14:38
Il y a la solution de l'affranchissement (voir https://www.greffer.net/discussion/viewt... ) qui est simple à mettre en place. Il se fait dès l'apparition des premières feuilles jaunes. Le résultat est inégal selon les variétés. Williams par exemple y répond très bien, d'autres moins comme Guyot (de mémoire).
Bruno a écrit le 06/11/2015 18:21
Oui, mais pour l’affranchissement, il faudrait remonter le sol, ce qui est presque impossible sur de grandes étendues ou bien déterrer les arbres, l'hiver prochain et les enterrer plus profondément afin que la greffe soit dans le sol. C'est une solution vu que les arbres sont encore jeunes.
Ferréol a écrit le 08/11/2015 19:24
Je pensais dans les porte-greffe possibles peu utilisés en France mais qui pourrait peut-être convenir il y aurait le Pyrus calleryana (peut-être demander confirmation à Harrow pour voir le comportement, si ils l'ont testé).

D'ailleurs, peut-êtres ont ils aussi des infos pour connaitre le comportement de leurs variétés vis-à-vis de l'affranchissement?

Pour l'affranchissement, les points de greffe ne semblent pas très hauts, cela ne doit pas être trop difficile à faire. Une fois l'affranchissement fait, si la terre repart ce n'est pas très grave, les arbres seront un peu comme sur des échasses mais je ne pense pas que ça pose plus de problèmes que ça...


greffer.net >> Poirier