écussons qui démarrent

greffer.net >> Pommier

gryzzly a écrit le 10/09/2015 21:27
bonjour
la première semaine août j'ai écussonné divers pommiers sur malus M26
et voilà 5 semaines plus tard je constate que 2 écussons (les 2 de la variété Reine des Reinettes prélevé sur le même arbre) démarrent
je me dis que les greffes ont réussit, mais ont-elles une chance de passer l'hiver ou sont-elles voué à l'échec?
floyd a écrit le 10/09/2015 21:30
L'aoutement risque d'être tardif.
Selon la région et les premiers grands froids, il faut prévoir des protections.

Peux-tu donner des détails sur le climat précédant le greffage?
François du Perche a écrit le 10/09/2015 21:49
Des greffes herbacées de pommier, réalisées début août et même début septembre se sont développées à oeil poussant et ont bien passé l'hiver qui a suivi (et bien sur les suivants)
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
gryzzly a écrit le 10/09/2015 22:33
bonjour floyd
justement je pense que l'aoûtement risque d'être tardif
altitude 700m et suivant les années les premières gelés peuvent apparaître dès début octobre
pour ce qui est du climat précédant le greffage, chaud et sec, 32-33°C et pas de pluie au mois de juillet, mais bien arroser tous les jours mes pg étaient bien en sève, juste la dernière semaine juillet ou il faisait un peu plus frais 27-28°C et un orage le 1er août
floyd a écrit le 11/09/2015 00:07
Oui ça risque de faire très court! Ce n'est pas le climat du Perche!
Concrètement ce sont des pousses particulièrement fragiles aux chocs, et bien sûr incapables de résister à une gelée précoce.

La contrainte devient difficile; mettre en place un écran anti-gel sans casser, puis parvenir à endurcir le rameau qui pourrait poursuivre sa croissance si on le place dans de "trop bonnes" conditions. Le pire serait de placer le sujet sous une serre…
Au final, peut-être tenter le voile d'hivernage sur une structure composée de trois tuteurs. Juste une suggestion…

La canicule de l'été ne peut pas fournir une explication très valable pour ce débourrement intempestif, sinon nous aurions tous d'abondantes repousses sur nos pommiers.
Certes il y a eu ça et là de ces rameaux et de ces bourgeons à fleurs anticipés, mais je n'ai pas l'impression qu'il y en ait eu plus que d'habitude.
gryzzly a écrit le 13/09/2015 12:57
justement je pensais les protéger du gel avec une structure de 3 ou 4 bambous entouré de jute, le tout est de trouver le juste milieu entre une protection trop faible et de trop bonnes conditions

en faite les 2 écussons sont sur le même pg qui est planté en pleine terre, avec la canicule et la sécheresse de cet été j' ai mis 5 écussons par pg pour assuré, un a séché, au pire il me reste 2 jokers

aurai-je par mégarde écussonné des bourgeons à fleurs?
floyd a écrit le 13/09/2015 16:05
Les mystères de l'induction florale, dont le mécanisme habituel peut aussi présenter des exceptions.

Le bourgeon prélevé avec une feuille unique est nécessairement de l'année.
Mais la production d'une pousse anticipée avec fleur est possible, on peut toujours supposer que le stress du greffage suivi d'un sève abondante suffit à provoquer un bouleversement hormonal.
François du Perche a écrit le 14/09/2015 09:32
je pensais les protéger du gel avec une structure de 3 ou 4 bambous entourée de jute

attention, la toile de jute (mouillée) va générer de l'humidité, il vaudrait mieux utiliser du grillage plastique type "garde-manger" ou "passoire" qui coupera le vent tout en laissant passer la lumière.


greffer.net >> Pommier