De quelle couleur seront les fleurs d'un semis d'hibiscus ?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


tom a écrit le 08/03/2015 11:41 (ref msg # 47482 )
Bonjour,

je possède un hibiscus à fleur violette ; j'ai récupéré deux semis l'année dernière qui font maintenant un bonne vingtaine de centimètres.

Je voulais les laisser pousser afin de voir quelles seraient leurs fleurs respectives, selon le hasard génétique.

Mais, comme je pense que cet hibiscus est seul dans le coin, je suppose que ces semis proviennent d'une auto-fertilisation ; les semis, dans ce cas, ne pourront-ils donner QUE des fleurs violettes ( qui seront plus ou moins belles, plus ou moins larges selon leurs gènes ), ou ces fleurs peuvent-elles être de couleur différente ?

Merci !
floyd a écrit le 08/03/2015 12:06 (ref msg # 47485 )
Avec l'identification précise de l'hibiscus on doit trouver dans la bibliographie des indications sur son caractère d'autogamie ou pas.
Car on ne peut jamais être certain qu'un pollinisateur comme Apis melifera, l'abeille, n'a pas fait 3 km pour faire son job!
Ensuite, les loi de Mendel sont toujours en vigueur!
tom a écrit le 08/03/2015 15:16 (ref msg # 47486 )
3 km changent tout !

Mais plus spécifiquement sur la loi de Mendel, un arbre peut, dans le cas d'une auto-fertilisation, produire des semis qui pourraient donner des fleurs d'une couleur autre ?
floyd a écrit le 08/03/2015 15:34 (ref msg # 47487 )
Pour rester dans le seul cadre de ces lois de Mendel, c'est tout à fait possible si ton hibiscus était un hybride de première génération, issu de deux parents de races pures.
Une possibilité théorique, pas une certitude puisque, précisément, on ignore tout de la plante dont tu parles.
tom a écrit le 08/03/2015 15:40 (ref msg # 47488 )
J'en ignore tout aussi, car il était déjà là lorsque je suis arrivé.

J'imagine qu'il a dû être acheté en pépinière, et qu'il a donc été greffé...Ce qui ferait de lui un hybride ??
floyd a écrit le 08/03/2015 16:00 (ref msg # 47489 )
Ce n'est pas une certitude.
On procède par bouture, greffe et marcotte pour reproduire à l'identique les végétaux hybrides.
Mais réciproquement, le mode de multiplication végétative choisi, n'implique pas qu'on puisse affirmer avoir affaire à un hybride.
gavot a écrit le 08/03/2015 17:24 (ref msg # 47491 )
Il me semble que, même dans le cas d'autogamie, on n'est pas sûr de la couleur des fleurs :

Si la plante mère est hybride, elle est hétérozygote pour beaucoup de caractères, et la disjonction des caractères à la génération suivante (valable également dans le cas d'autogamie) donne une forte probabilité pour que la coloration des fleurs soit différente.

Le deuxième facteur important étant le déterminisme génétique de la couleur des pétales chez cette espèce d'Hibiscus, avec deux possibilités ( théoriques) extrêmes :
La première : la couleur est due à un facteur mendélien simple, avec un allèle dominant "couleur" qui donne la couleur rouge, et un allèle récessif "absence de couleur" qui donne du blanc à l'état homozygote. Dans ce cas on aura des plants à fleur rouge comme la plante mère (les homozygotes pour l'allèle couleur, les hétérozygotes) et des plants à fleur blanche, les homozygotes pour l'allèle "absence de couleur".

La seconde : La couleur est déterminée par de nombreux gènes. Dans ce cas , la descendance autogame de la plante mère sera moins hétérozygote que celle-ci : Si celle-ci était hétérozygote pour tous ses gènes, la descendance autogame de 1ere génération sera hétérozygote pour 50% des gènes, et homozygote pour l'autre moitié (statistiquement) y compris pour les gènes contrôlant la couleur, qui aura donc bien des chances d'être différente de celle de la mère, avec probablement toute une gamme de roses du blanc au violet, pour revenir à la question posée.

J'ai cultivé pendant plusieurs années des Hibiscus "Moschantos", initialement à partir des graines d'un seul individu à fleurs violacées. J'obtenais toute une gamme de colorations roses, plus ou moins foncées.


Pour revenir autant que possible aux thèmes du forum, le gombo (Hibiscus esculentus), dont on consomme en légume les jeunes fructifications, a lui toujours les fleurs blanches, me semble t'il !
tom a écrit le 08/03/2015 19:52 (ref msg # 47492 )
Bon, je vais attendre de voir ce qu'ils donnent ; et si c'est médiocre, je grefferai.

Merci à vous !
gavot a écrit le 08/03/2015 21:52 (ref msg # 47495 )
De quelle espèce s'agit il en fait?
Un hibiscus "à fleurs" qui se propage par graines est peut être H.Moscheutos, l'hibiscus des marais.
Les Hibiscus habituels (rouges, roses, jaunes, mais pas violets) appartiennent à l'espèce "rosa sinensis" qui se multiplient par boutures, greffe? mais pas, ou très exceptionnellement, par semis.
Ils ne sont rustiques que sous les climats très doux (Côte d’Azur, Bretagne...) et encore pas tous les cultivars.
Votre hibiscus violet issu de graine appartient probablement à l'espèce "Moscheutos".(Voir des photos présentes nombreuses sur internet)
Le moscheutos est caractérisé par une partie aérienne peu ligneuse, disparaissant l'hiver...pas facile de greffer !
François du Perche a écrit le 09/03/2015 12:13 (ref msg # 47510 )
ne s'agit-il pas d'un althéa, hibiscus rustique, qui est souvent violet et qui doit pouvoir se reproduire assez facilement par graines ?
gavot a écrit le 09/03/2015 12:22 (ref msg # 47511 )
Effectivement, cet hibiscus à fleurs roses plus ou moins foncées doit appartenir à l'un ou l'autre type :
althaea, arbustif
moscheutos, herbacé pour les parties aériennes.
Les deux se reproduisent spontanément et facilement par graines, ils sont de plus(souvent au moins?) autofertiles.
tom a écrit le 09/03/2015 19:12 (ref msg # 47521 )
Au vu des photos, cela me semble être un althéa.

Effectivement, il y a plusieurs semis à ses pieds, mais comme la terre est argileuse, ils stagnent. Alors l'année dernière, j'en ai déterré deux, que j'aurais éventuellement greffés cette année.

S'il s'agit d'un althéa, les semis sont-ils souvent de même couleur que leur parent en cas d'auto fertilisation ?
gavot a écrit le 09/03/2015 20:53 (ref msg # 47530 )
Comme j'essayais de l'expliquer dans un précédent message, la couleur des fleurs des "descendants" dépend du mode ou mécanisme de détermination génétique de la couleur des fleurs chez cette espèce. En connaissant ce mécanisme, il faudrait encore connaitre la nature des gènes concernés, chez votre plante mère...Et cela ne donnerait que la probabilité d'avoir telle nuance de rose dans la descendance...
Concrètement, il est probable que vous obteniez des fleurs roses, pouvant être plus pâles que celle de la plante mère (et probablement pas plus foncées) ainsi que probablement des pétales plus petits.
floyd a écrit le 09/03/2015 21:00 (ref msg # 47532 )
L'hibiscus (ou althéa) le plus commun dans nos jardin reste Hibiscus syriacus. Il existe de nombreux cultivars.

Quant à Hibiscus moschatus je connais moins.

Si nous pouvions être sûr de l'identification…
gavot a écrit le 09/03/2015 21:04 (ref msg # 47535 )
Moschatus (ou Moscheutos) demande un terrain humide en permanence(hibiscus des marais d'Amérique du Nord) les pousses annuelles restent peu ligneuses, meurent à l'automne et disparaissent l'hiver, seule une souche (rhizome?) est persistante, vivace.
A Aix en Provence dans un terrain compact, il s'agit très probablement d'Althea...
floyd a écrit le 09/03/2015 21:08 (ref msg # 47537 )
Je penchais pour Hibiscus syriacus.
C'est donc avec cette identification qu'il faut poursuivre la quête sur la toile ou dans les livres.
gavot a écrit le 09/03/2015 21:16 (ref msg # 47539 )
Je partage ton avis sur l'identification.
Tom peut vérifier sur son sujet "mère": Si la partie aérienne est arbustive pérenne, ce n'est pas du Moschatus.
tom a écrit le 09/03/2015 21:42 (ref msg # 47541 )
C'est donc un althéa puisque les branches ne meurent pas, mais se lignifient.

J'avais oublié de préciser que l'arbuste fait peut-être 1m50 ( je ne connaissais pas d'hibiscus qui repoussât chaque année ).
gavot a écrit le 09/03/2015 22:16 (ref msg # 47543 )
L'hibiscus Moschetos est très beau, avec ds fleurs violettes, roses, blanches... selon les sujets. Aspect velouté et grand diamètre des fleurs (10cm et plus) mais il demanderait un arrosage permanent en été à Aix en Provence !
tom a écrit le 10/03/2015 21:13 (ref msg # 47556 )
Merci à vous !

En général, un franc met combien de temps avant de faire des fleurs ?


greffer.net >> Hors-sujet