Difficultés à réaliser un chip budding... Des conseils?

greffer.net >> Greffage

Minipuce5 a écrit le 12/02/2015 17:36 (ref msg # 47093 )
Bonjour,
Puisque j'ai taillé mes vignes, je me suis dit que c'était le moment de m'entraîner à réaliser des chip budding avec les restes de taille. Mais quelle galère!

Mes principaux pb:
- le dos des chips n'est pas super droit (j'ai peur que le contact se fasse mal).
- lorsque je coupe le porte-greffe, je n'arrive pas à contrôler suffisamment le greffoir qui continue au-delà de la première coupe en biseau.

Et vous, comment faites-vous ?
gavot a écrit le 12/02/2015 18:29 (ref msg # 47095 )
Je n'ai jamais greffé de vigne en chip budding, mais pour les espèces que j'ai pratiqué : agrumes, asiminiers; prunus divers, je découpe d'abord le chip, puis je fais deux petites marques transversales sur le PG, écartées de la longueur du chip mesurée sur l'écorce, en présentant le chip à l'emplacement de greffe, en effleurant juste du tranchant du greffoir. Je garde ensuite le greffon dans ma bouches (enzymes salivaires présumés favorables à la reprise ? de toute façon évite sûrement la dessiccation et peut être l'oxydation) le temps de faire l'incision sur le PG à partir de mes marques. ensuite mise ne place, ligature au buddy tape (pour les espèces précitées), mastic sur toutes les sections du PG et même sur les pétiole du greffon s'ils sont coupés de frais.
Si le greffon est naturellement incurvé (ou s'incurve à la découpe) la seule solution me parait être une ligature ferme...ce n'est pas toujours facile.

Pour cornouillers et rosiers, j'ai une meilleure reprise en écusson qu'en chip budding. Dans les autres cas, le chip m'a paru préférable.
Minipuce5 a écrit le 12/02/2015 18:48 (ref msg # 47096 )
Merci pour vos explications claires.
J'ai pratiqué comme vous pour faire coïncider la taille du greffon et celle de l'entaille dans le porte-greffe. Cela ne me semble pas être trop difficile d'arriver à un emboitement correct en pratiquant ainsi.
Pour réduire l'incurvation, j'avais pensé à une ligature ferme avec flexiband d'abord puis recouvrir de buddytape ensuite.

Mais apparemment tu n'as pas le même pb que moi qui "dérape" deux fois sur trois lorsque je fais l'entaille sur le porte-greffe (du coup, je n'ai plus la languette du bas). Est-ce parce que le bois est sec? Cela ira-t-il mieux en avril ?

Moi qui voulais essayer cette technique...
floyd a écrit le 12/02/2015 19:29 (ref msg # 47100 )
je suppose que le greffoir est parfaitement affûté… si ce n'était pas le cas, un affûtage va faciliter non seulement la coupe, mais aussi la maîtrise de la coupe.
Dès lors il devient plus facile de produire un greffon bien plan.
gavot a écrit le 12/02/2015 19:57 (ref msg # 47103 )
Pour ne pas déraper, il me semble plus facile de trancher avec un mouvement alternatif de scie, le greffoir étant effectivement bien affûté...on y perd peut être en netteté de la tranche.
Minipuce5 a écrit le 12/02/2015 20:54 (ref msg # 47104 )
Je n'osais pas faire des mouvements de scie justement... je voulais une coupe bien nette...

Allez, je repasse le greffoir à l'affûtage et je ressaye demain!
floyd a écrit le 12/02/2015 21:36 (ref msg # 47105 )
A mon avis… nul besoin d'un mouvement "de scie"; la lame doit trancher en une fois… qui à faire un ou deux copeaux supplémentaires si l'on doit approfondir l'encoche sur le PG.

Comme toujours, on sera bien avisé de s'entrainer sur des rameaux tout venant.
argos31 a écrit le 13/02/2015 20:41 (ref msg # 47117 )
Je me permets de vous dire que moi-même suis de l'avis de minipuce5 pour moi le sarment de vigne est de loin le plus dur et le plus difficile à bien tailler. Ca suit toujours les fibres et trés dur de faire droit ..je fais des écussons assez petits .Aussi j'avoue que je le redoute ;je me suis entaillé plusieurs fois et les doigts ,ça "pisse" longtemps..Si ça marche vous mettrai des photos dans VIGNE.(Chip étais pas satisfait )
L'écusson est dur à lever ,mais une astuce pour l'introduire on fait une fente verticale sur le sarment on le plie côté incision les lèvres s'écartent et on peut placer l'écusson on laisse le sarment reprendre sa forme initiale ce qui l' emprisonne et le tient bien .J'ai vu mon grand 'pére faire ainsi .je n'ai fait l'essai que Octobre dernier...
Minipuce5 a écrit le 13/02/2015 20:51 (ref msg # 47118 )
Merci Argos! Je me sens moins seule...
patrice a écrit le 13/02/2015 21:00 (ref msg # 47121 )
C'est généralement la résistance au niveau de l'oeil qui fait qu'on force et qu'ensuite on va plus loin que prévu... Effectivement, le mouvement de scie au niveau de l'oeil aide.
Minipuce5 a écrit le 15/02/2015 17:32 (ref msg # 47146 )
Merci Patrice!
J'ai retenté de faire des chips cet après-midi... Bon, c'est mieux... mais une coupe en biseau c'est tout de même vraiment plus facile!
Petitniglo a écrit le 02/03/2015 11:12 (ref msg # 47336 )
Bonjour,

Attiré par cette technique je me suis pas mal entrainé sur du "tout venant" (troène, lials, cassissier, rosier ...). Comme floyd l'a précisé, il faut un greffoir très bien affûté. Par contre attention les doigts lorsque l'on arrive au niveau de l’œil. La résistance rencontrée ne doit pas provoquer chez le greffeur un mouvement de "descente" accentué. C'est à ce moment là que je fais de petits mouvements de scie en douceur. En voulant forcer sur mes premiers chips, je me suis retrouvé à la clinique de la main, heureusement plus de peur que de mal même si j'ai bien morflé !!! Méfiance donc.
Personnellement j'aime bien cette technique car elle est très peu intrusive et on peut l'appliquer une très grande partie de l'année. Voilà pour le peu de conseils que je peux te donner Minipuce5.
Minipuce5 a écrit le 02/03/2015 13:59 (ref msg # 47339 )
Merci PetitNiglo!
Je me suis entraînée sur d'autres rameaux (du cerisier par exemple): le bois est beaucoup plus tendre et la découpe en est facilitée.
Mais j'ai toujours un peu de mal avec les sarments de vigne... la découpe n'est pas aussi propre.
tropique a écrit le 02/03/2015 19:35 (ref msg # 47344 )
Pour la greffe en chips,je préfère travailler sur du bois semi-aouté,il est plus facile à découper.Et puis,la soudure se réalise rapidement.
Je procède ainsi:
Je tiens fermement le pg et greffoir(tout prêt de l emplacement de la découpe)
Le pouce appuyé contre la base de la languette,en guise de frein
En cas de résistance,je bascule le greffoir à gauche,à droite,sans le déplacer
Aucune précipitation....

tropique
diospyros a écrit le 03/03/2015 01:22 (ref msg # 47349 )
Je me permets d'apporter ma petite contribution.

Quand on prélève le greffon bien évidemment les doigts se trouvent derriere la lame et ce afin d'éviter le passages aux urgences... (meme si on s'est tous coupé au moins une fois).

Je trouve qu'utiliser les deux mains pour pousser la lame rend l'opération plus facile et permet d'avoir un greffon plus plat.

https://www.youtube.com/watch?v=DUmtF3bP...

La coupe se fait sans a coup et glisse jusqu'a l'endroit souhaité.

Sinon je vous propose cette technique à 7minutes... c'est en anglais mais l'image est assez... impressionante pour prelever le chip!!!

https://www.youtube.com/watch?v=jHK-MNJW...
Minipuce5 a écrit le 04/03/2015 13:58 (ref msg # 47369 )
Merci pour ces vidéos! Je n'avais pas pensé à réaliser le chip "à l'envers". Je coupais vers moi et j'avais en effet peur de déraper...
Je vais essayer cet après-midi et je viens vous redire.
Petitniglo a écrit le 06/03/2015 18:15 (ref msg # 47435 )
C'est clair qu'en faisant le chip à "l'envers" on est en total sécurité. Pour l'avoir essayé plusieurs fois je ne me sens pas à l'aise de cette façon.
Cette vidéo est pas bien aussi, c'est British, c'est calme, c'est champêtre ... la classe non ?
Petitniglo a écrit le 06/03/2015 18:16 (ref msg # 47436 )
https://www.youtube.com/watch?v=T48uGvO5...
Minipuce5 a écrit le 08/03/2015 20:38 (ref msg # 47494 )
J'ai essayé cet après-midi de prélever le chip "à l'envers": la coupe est beaucoup plus nette! Merci Diospyros!!!
Par contre, j'ai toujours du mal avec le porte-greffe: je descends souvent au-delà de la "languette". Il faut vraiment que j'entaille tout doucement pour ne pas aller trop bas...

Petitniglo: ça a l'air tout simple quand ce sont les autres qui le font
Minipuce5 a écrit le 16/03/2015 14:12 (ref msg # 47600 )
Premier surgreffage de vigne avec un chip réalisé aujourd'hui. Je ne suis pas satisfaite à 100% mais bon, pour une première ce n'est pas trop mal.
Comme j'ai greffé à ras du sol, je comptais recouvrir le chip de sable humide (ou de terre?).
Qu'en dites-vous?


greffer.net >> Greffage