Taille après Greffage

greffer.net >> Agrumes

Mehdi a écrit le 24/01/2015 18:48 (ref msg # 46890 )
j'ai effectué l'été dernier un surgreffage en écusson d'un bergamotier de Tunis sur un oranger de taille moyenne productrice greffé sur
bigaradier comme le montre les photos ci-dessous.

Je voudrais remplacer l'oranger par le bergamotier de Tunis

J'aimerais savoir comment effectuer la taille : faut-il choisir
* Une taille sévère pour conserver uniquement l'écusson OU Une taille progressive sur plusieurs années ?

j'ai besoin de votre aide et de vos remarques. N'hésitez pas à partager avec moi vos expériences et vos constats





Bruno a écrit le 24/01/2015 22:10 (ref msg # 46892 )
A mon avis progressive. L'arbre est trop grand pour le rabattre et ne laisser qu'un seul œil. On aurait pu faire plusieurs écussons sur différentes branches et tailler au dessus de tous les écussons, mais vu qu'il n'y en a qu'un, il faut que cette greffe pousse beaucoup et la favoriser en taillant progressivement le reste.
floyd a écrit le 25/01/2015 00:10 (ref msg # 46894 )
Si tu tiens à conserver le potentiel du PG, un surgreffage complet, mais progressif, s'impose.
Mais n'est-ce pas un gros chantier alors que la mise en culture d'un plant jeune et son greffage demanderaient moins de patience pour une fructification certaine.
gavot a écrit le 26/01/2015 18:54 (ref msg # 46904 )
D'après la photo , il semble qu'on puisse faire une marcotte aérienne du jeune sujet greffé, pour l'affranchir du gros porte greffe. Cela marche relativement bien pour les agrumes. Le système racinaire résultant est probablement moins performant que celui d'un PG de semis. Pour une culture en pot cela n'a guère d'importance.


greffer.net >> Agrumes