La châtaigne "Parisienne" tombe

greffer.net >> Chataignier

Michel_Alpes a écrit le 08/10/2006 20:49 (ref msg # 3760 )
Bonsoir,
Notre variété locale (voir fiche) est invitée par la gravité à rejoindre le sol ! Et cette année elles sont tres belles.
longueur 41mm,épaisseur 25mm. 62 fruits au kilo au ramassage
Marrons chauds,Marrons glacés,Crème de marrons,Gateaux aux marrons....Le régime ce sera pour plus tard.


patrice a écrit le 10/10/2006 17:22 (ref msg # 3780 )
Magnifique

A propos de creme de marron, je me permets un hors sujet...

Comment fais tu pour extraire facilement la chataigne en vue de réaliser une purée?

Par ici, on fend la chataigne, on la fait cuire avec la coque, ensuite on decoupe la chataigne en deux, et on met la demie coque dans un presse ail (tranche du coté des trous du presse ail), et on presse...
Michel_Alpes a écrit le 10/10/2006 20:19 (ref msg # 3785 )
Bonsoir,
Le mot "facilement" n'est pas vraiment applicable.
Ma méthode est typiquement familiale:
-Epluchage au couteau du pericarpe (première peau en carapace)
-Plonger 1 à 2 minutes dans l'eau bouillante,par 10 à 15 fruits à l'aide d'une petite passoire. La deuxième peau ou Tan s'enlève facilement en frottant les chataignes entre deux gants à toillette mais il ne faut pas avoir les doigts fragiles.Ensuite je les fais cuire en cocotte à la vapeur.Après cuisson ,appareil à purée.C'est long à faire mais la saveur de la chataigne est intacte.J'utilise cette méthode quand je fais de la crème de marron car je trouve que faire bouillir les chataignes avec leurs peaux (pericarpe et tan)leur donne une certaine amertume. J'utilise aussi cette méthode avant congélation des chataignes.
Pour les chataignes qui accompagnent une viande ,j'enlève le Tan en les faisant griller légerement sur un plaque ou au grill du four.Ceci les rend moins fragiles et elles ont moins tendance à faire la purée lors de la cuisson.
patrice a écrit le 11/10/2006 07:01 (ref msg # 3793 )
merci pour ces conseils.
serge morel a écrit le 11/10/2006 10:43 (ref msg # 3801 )
bonjour
à propos de votre parisienne...
cette châtaigne serait-elle suceptible de pousser et donner des fruits en ardèche (parc des monts d'ardèche) à 700m d'altitude, et terrain plutôt acide parmi d'autres châtaigniers.
merci d'avance
serge
Michel_Alpes a écrit le 11/10/2006 17:46 (ref msg # 3805 )
Bonjour,
Si il y a des chataigniers qui poussent naturellement il ne devrait pas y avoir de problème .
Quand à l'altitude ,celles de la photo sont plantées à 600 mètres d'altitude.
Donc 700m çà devrait encore aller.Chez nous ,il n'y a pas de chataigniers gréffés au dessus de 900m.On trouve des francs jusqu'à 1000 mètres, voire 1100 exceptionnellement.
serge morel a écrit le 12/10/2006 11:04 (ref msg # 3818 )
merci de cette réponse rapide
j'ose espérer récolter quelques greffons cet hiver ou au printemps afin de tenter quelques greffes
à bientôt
serge
hendy a écrit le 13/10/2006 18:55 (ref msg # 3842 )
Je ne comprends pas pourquoi vous utilisez le mot marron pour chataigne surtout que les marrons ne sont pas commestibles et sont le fruit du marronnier..
patrice a écrit le 13/10/2006 19:10 (ref msg # 3844 )
parce que c'est une (mauvaise) habitude commerciale sans fondement botanique qui est rentrée dans les moeurs...

Je ne sais pas si l'annecdote est véridique, mais les notables et seigneurs, dans des temps bien lointains, adoraient la chataigne glacée, mais la chataigne, c'etait la nourriture des gueux, voire des cochons... Donc on nomma les varietes de chataignes grosses non cloisonnées des "marrons", histoire de ne pas manger la meme chose que les gueux.
TrustyJim a écrit le 13/10/2006 19:44 (ref msg # 3846 )
Déjà quand j'étais petit en ville les marchand criaient "marron chaud".
J'ai jamais entendu crier "chataigne chaude".
Tous le monde savaient que c'étaient des chataignes.


Quand c'est pour manger on parle de marrons en général
Quand c'est pour planter de chataignes.
klakos a écrit le 14/10/2006 18:07 (ref msg # 3855 )
"patrice" a écrit :
Donc on nomma les varietes de chataignes grosses non cloisonnées des "marrons"

J'en suis resté à cette définition.
Marron : tout seul dans sa bogue.
Chataigne : plusieurs fruits dans la même bogue.

hendy, ici on précise "d'Inde" lorsqu'on désigne le fruit du marronnier, le gros marron pas comestible à la bogue peu piquante.


greffer.net >> Chataignier