Rosier :bouture avec greffon

greffer.net >> Multiplication végétative

tropique a écrit le 06/01/2015 15:46 (ref msg # 46633 )
Bonjour

Je viens de bouturer un tronçon de rosier sur lequel est inséré un écusson de 5 mois
Sur chaque tige de rosier,j insère deux greffons de la même variété à 60 et 80 cm du sol.Si les greffes réussissent,j en récupère celle du haut pour la bouturer.C est mon premier essai









Rosier sur lequel a été prélevée la bouture.J ignore la variété

tropique
floyd a écrit le 06/01/2015 22:22 (ref msg # 46644 )
Dans les ouvrages comme celui de Baltet, on suggère aussi le semis d'écussons… une forme de bouturage simplifié.

Lever les écussons et les placer en terre légère en conditions très favorables.
vgtx a écrit le 07/01/2015 11:55 (ref msg # 46648 )
Bouture/greffe
C'est de cette façon qu'on procède pour la vigne.
Ça ne sera pas un écusson, mais un greffon du même diamètre que le PG qu'on greffera à l'anglaise ou à l'oméga.

A la réflexion, je me demande si tes rosiers ne prendraient pas mieux, placés en chambre noire, justement comme on traite pour le processus de reprise des boutures/greffes de vigne ?!
tropique a écrit le 07/01/2015 21:12 (ref msg # 46664 )
Bonsoir

Floyd--Bouturer des écussons,je trouve ça économique et curieux
On ne cesse d apprendre chaque jour.Merci

Vgtx-- J avais oublié de préciser que l écusson est déjà soudé depuis l été 2014 ,donc cette bouture est tout à fait banale
Je procède ainsi,afin d obtenir un rosier qui donne deux couleurs,à offrir,pour épater

tropique
Ferréol a écrit le 08/01/2015 17:56 (ref msg # 46679 )
A noter que les différentes variétés de rosier sont très inégales quant à leur capacité a émettre des racines. Certaines variétés se bouturent très facilement, d'autre moins. La greffe-bouture peut aisément être réalisée avec le rosier si le porte-greffe est pris dans une variété se bouturant bien.
Le semis d'écussons doit fonctionner pour les variétés au bouturage facile, pour les plus retorses, ça m'étonnerait beaucoup plus...
floyd a écrit le 08/01/2015 21:22 (ref msg # 46683 )
Depuis le temps effectivement, si le semis d'écusson présentait un taux de réussite convenable… ça se saurait!
Il y a dans les ouvrages du XIXe (que j'affectionne en ce moment) un enthousiasme qui se veut contagieux, pour proposer des solutions à toutes sortes de questions.
Le jardinier ou l'amateur terminent souvent leurs billets par une phrase rituelle incitant à tenter l'essai dont ils ne garantissent pas le succès.
André a écrit le 30/03/2015 15:29 (ref msg # 47855 )
Est-ce qu'il ne serait pas plus avantageux de greffer directement sur un PG ayant déjà raciné ?

Car là, après avoir réussi la greffe, on s'expose à ce que la bouture du PG ne prenne pas et on aura donc perdu son temps à greffer. Bref, je ne comprends pas bien l'intérêt de cette technique.
floyd a écrit le 30/03/2015 21:38 (ref msg # 47865 )
Disons qu'il y a la méthode de choix, et toutes les autres, dont celles qui exigent de prendre plus de risques pour un résultat moindre.
Parfois, l'amateur essaie… et quand c'est Tropique, ça marche!
Ferréol a écrit le 30/03/2015 22:51 (ref msg # 47867 )
Il peut être appréciable de faire ses écussonnages tranquillement, bien installé à l'abri a un poste de travail "ergonomisé". Ceci est possible si tu fais ton écussonnage sur une baguette porte-greffe/bouture. C'est un peu plus compliqué à mettre en œuvre avec un rosier en pot... On en parle même pas pour la pleine terre
tropique a écrit le 31/03/2015 17:57 (ref msg # 47875 )
Bonsoir

Merci Floyd
Disons que la chance et le climat y sont pour quelque chose

En ce qui me concerne,la méthode la plus sûre,la plus facile pour greffer se résume comme suit:

j achète pour deux sous une motte d une douzaine de rosiers à racines nues
J écussonne sur table,puis rempote

Au final,toutes les méthodes sont bonnes,mais il existe une différence dans le pourcentage de réussite et les délais

tropique
André a écrit le 31/03/2015 20:25 (ref msg # 47878 )
"tropique" a écrit :
j achète pour deux sous une motte d une douzaine de rosiers à racines nues

Ou trouves-tu une motte d'une douzaine de rosiers pour deux sous ?
floyd a écrit le 01/04/2015 22:36 (ref msg # 47898 )
A Casablanca, sans doute…
Les sous sont probablement des dirhams, le Dh pour environ 0,10€
Si tel est le cas, des prix très attractifs!
tropique a écrit le 02/04/2015 04:17 (ref msg # 47901 )
Bonsoir

Oui André,je réside à Casablanca,d après mon profil
Lorsque j ai assez de temps,je fais un saut chez les producteurs,ou bien,je parcours les souks pour m approvisionner en végétaux, pour deux fois rien.C est pour cela que mon greffoir n hésite jamais à les charcuter,lorsqu il en a envie
Les frais engagés pour l obtention de ces arbustes,diffèrent d un pays à l autre

Désolé pour ce hors sujet

tropique
André a écrit le 02/04/2015 15:43 (ref msg # 47906 )
Tant pis pour le hors sujet mais ça peut etre utile à savoir lors d'une prochaine visite au Maroc si il reste un peu de place dans la valise.

Combien payes-tu tes petits plants de rosiers (en euros) ?
tropique a écrit le 02/04/2015 20:02 (ref msg # 47910 )
Bienvenu au Maroc
Si tu prendra la peine de me contacter avant,tu payera 0 euro pour le plein d une valise

tropiques
André a écrit le 03/04/2015 16:02 (ref msg # 47922 )
ça c'est gentil !!!

J'y penserai ! Et je ne connais pas encore Casablanca, c'est l'occasion !
tropique a écrit le 04/04/2015 22:51 (ref msg # 47944 )
Alors;à bientôt

tropique


greffer.net >> Multiplication végétative