porte greffe en sol sec et calcaire

greffer.net >> Pommier

Stieler a écrit le 29/12/2014 18:30 (ref msg # 46473 )
Bonjour,

quel sera pour le pommier le porte greffe le plus adapté au sol sec et calcaire? Peut-etre le franc (Bittenfelder)? Je veut planter des pommiers en pleint vent sans tuteur.

Merci pour repondre

Wolfgang
Bruno a écrit le 30/12/2014 09:24 (ref msg # 46479 )
Bonjour,

Non pour le Bittenfelder, il est écrit : Tout sol y compris médiocre, mais pas trop calcaire (ph 6,5). Voir : https://www.greffer.net/?p=346
Mais d'une façon générale le pommier craint moins le calcaire que le poirier par exemple. Pour choisir un PG il faut voir aussi si le sol est sec, lourd, stagnant, si l'on veut de petits arbres ou des grands...
Un porte greffe un peu passe partout est le MM.106 (Malling-Merton 106) sauf pour les sols trop secs.
klakos a écrit le 30/12/2014 18:30 (ref msg # 46492 )
Pour les terrains secs, on préconise le M7 (doucin vert)
Pour le calcaire... ? :
http://www.cochetfrederic.com/pommiers.h...
Donc pas trop mal (mais assez faible) !
floyd a écrit le 30/12/2014 21:29 (ref msg # 46497 )
Calcaire, mais comme le disait le très savant Monsieur Bernard (celui du calorimètre Bernard), quel est le taux de calcaire actif?
Bref, quel est le pH précisément?
Stieler a écrit le 31/12/2014 11:53 (ref msg # 46505 )
Merci à tous pour me renseigner!

C'etait mon idée aussi d'essayer le M7 pour le sol sêc et calcaire. Faut-il un tuteur pour le M7?? Le M111 supporte bien bien la sêcheresse, mais n'aime pas trop le calcaire. Quelqu'un avec d'expérience avec le malus sieversii comme porte greffe?
Malheureusement, au moment je sais pas le ph du sol. Mais le terrain est très caillouteux (Muschelkalk de la période du Trias) avec une bonne drainage. A la superficie il y a seulement une couche de l'humus de 5 á 7 cm. Le terrain convient p. e. aux portes greffes comme l'amandier, le GF 677 , le myrobolan, l'aubepine où le mahaleb.

Salutations

Wolfgang
floyd a écrit le 31/12/2014 15:08 (ref msg # 46513 )
Il faut donc s'assurer auprès de vrais professionnels de la valeur du pH de ces sols.
La présence de cailloux ne permet pas de tenter le pari d'un sol calcaire à elle seule.

Ce serait dommage de se polariser sur les solutions à donner à un problème s'il n'existait pas.
Bruno a écrit le 31/12/2014 16:33 (ref msg # 46515 )
Stieler, dans quelle région êtes-vous ? Ce n'est pas des régions si sèches que ça.
Est-ce que sur votre terrain, il n'y a pas des pépins de poires ou de pommes qui ont germé spontanément et qui grandissent normalement ? Si c'est le cas le terrain n'est peut-être pas si calcaire. Comme a dit Floyd il y a peut-être des cailloux calcaires mais autour de ces cailloux la terre n'est peut-être pas si calcaire. Ce ne serait donc pas du calcaire actif. Chez moi Je suis dans une région très sèche l'été, (mais il est vrai que j'arrose un peu) les roches sont calcaires (aire secondaire aussi avec présence de fossile d'ammonites, de coquillages) , les pommiers, poiriers et même les cognassiers de Provence y réussissent très bien. Il y poussent à l'état sauvage des arbousiers, ce qui prouve que le terrain est un peu décalcifié. On peut avoir une idée du PH du terrain en regardant la végétation spontanée qui est présente. Mais c'est certain qu'il est mieux de faire une analyse du sol.


greffer.net >> Pommier