bouture-greffe

greffer.net >> Greffage

hendy a écrit le 28/11/2014 14:41 (ref msg # 46092 )
Je tente présentement des greffe-boutures de Chaga ( champignons ) dans différent arbres.. pommier, bouleau blanc, bouleau jaune,tilleuil, etc..je veux faire environ 50 greffe-boutures..L' implantation et la croissance sont lents au départ mais on verra..
http://fr.wikipedia.org/wiki/Inonotus_ob...
qu' est ce qui se produirait si on recouvrait le chaga en croissance d' un plastique blanc ou noir, Serait-il d' une couleur différente, ferait-il une fructification ( sporé) , pousserait-il plus rapidement..
hendy a écrit le 28/11/2014 18:18 (ref msg # 46094 )
Quand on achète du chaga , est ce qu' il a été assécher.. ..stérile.. Une branche de pommier est ce stérile .. oui quand on ne sait pas quoi faire avec..
Ce que je veux avoir c' est un chaga frais..qui n' a pas passé dans l' eau chaude ou sécher à l' air chaud.. Il y a toujours des
activités en foresterie ou autre ou l' on peut se procurer des buches ou autres
floyd a écrit le 29/11/2014 00:32 (ref msg # 46099 )
Je reste persuadé que cette recherche est à la fois sans grand intérêt et totalement hors thématique sur ce forum.
Juste mon avis!
hendy a écrit le 29/11/2014 03:31 (ref msg # 46103 )
As-tu fini de boire ton perno..demain tu y repenseras..Si l' on peut sauver du temps pour obtenir ce genre de champignon.. lui donner du gout ( chaga dans le pommier)..
gavot a écrit le 29/11/2014 14:47 (ref msg # 46107 )
Un goût de calva ?
Les champignons ne sont pas des végétaux. Ils n'ont pas leur place dans ce forum!
hendy a écrit le 29/11/2014 16:42 (ref msg # 46109 )
Un produit du sol, parasitant les arbres.. le sujet est amené dans le processus de bouture-greffe champignons-arbre..
Ceci représente une expérience intéressante à long terme dans des arbres de moindre valeur dans mon cas..je le fais dans un pommier et j' ai trouvé un aubépine aussi pour le faire.. Du calme c' est seulement une expérience..bouture-greffe..

Curieusement sur un autre site les questions et les commentaires entrent sans se soucier de ce détail.. Il fait parti du monde végétal en globalité par son interaction avec celui-ci..Tu regardes une forèt et tu vois toute cette présence.
Un pernod..
floyd a écrit le 29/11/2014 18:18 (ref msg # 46112 )
Attention Hendy, je suis parfois très susceptible, il est injurieux de supposer que j'écris sous l'emprise d'un état alcoolique.
gavot a écrit le 29/11/2014 18:29 (ref msg # 46114 )
Je m'exprime sous le contrôle de ceux dont les connaissances sont plus récentes que les miennes , dans ce domaine où le savoir évolue vite.
Il me semble que le sporophore des champignons est une concentration locale de mycélium, où se produit la reproduction sexuée. Mais cette formation est dépendante d'un réseau de mycélium très étendu, dans l'humus forestier pour les champignons "classiques" , symbiote d'arbres forestiers ou(et) saprophytes. Dans le cas des champignons "d'arbres", lignivores ou pas, ce mycélium est probablement présent dans une grande partie de l'arbre. Greffer un morceau de sporophore (stérile parait il souvent dans le cas du chaga) sur un végétal parait aléatoire. Les sporophores sont des lieux de production des spores et pas des parties d'organisme aptes à la multiplication végétative comme le sont les bourgeons de dicotylédones et gymnospermes. Il me semble d'autre part que des éléments de mycélium ne sont transplantables que dans des milieux de culture en laboratoire, et pas in situ sur une entaille de cambium. Il faudrait alors ensemencer de spores de chaga (parait il difficiles à trouver) les arbres souhaités, suivant des modalités expérimentales diverses. Et la production de sporophores ou carpophores(le chaga consommable) n'est pas encore, garantie si des mycéliums germent à partir de ces spores(problème de détecter ces mycéliums, probablement derrière un microscope...)
L'ensemencement des armillaires ou pholiotes par leurs spores fonctionne bien , est pratiquée depuis très longtemps empiriquement.


L'expérience de greffe d'un un morceau de chaga desséché ou même frais me parait ainsi très aléatoire et peu fondée du point de vue biologique, mais peut être après tout raison de plus pour essayer ?

Je reste toutefois certain qu'on est hors du champ du forum.

Un calva !
hendy a écrit le 29/11/2014 19:04 (ref msg # 46115 )
floyd,floyd,floyd.
Respire et prends un bon thé..je n' aurais pas penser que tu étais soupe au lait pour si peu.. excusez..
Bruno a écrit le 29/11/2014 21:35 (ref msg # 46119 )
"gavot" a écrit :
Un goût de calva ?
Les champignons ne sont pas des végétaux. Ils n'ont pas leur place dans ce forum!

C'est vrai que les champignons ne sont pas des végétaux. Ils sont en quelque sorte intermédiaires entre les animaux et les végétaux. Ils n'ont pas de cellulose, mais ont à la place de la chitine comme les insectes.
hendy a écrit le 29/11/2014 22:53 (ref msg # 46121 )
les champignons sont en interaction biologique .. Cette notion inclue le parasitisme..
floyd a écrit le 30/11/2014 10:12 (ref msg # 46127 )
je plussoie après le message de gavot, calva compris, avec modération.
gavot a écrit le 30/11/2014 12:44 (ref msg # 46133 )
Après avoir pris connaissance du sens du verbe "plussoyer" ( à ma décharge, je ne suis pas un grand routier des forums internet) et donc du sens du message de Floyd, je suis rassuré .

Pour revenir au sujet de fond et en même temps aux fruitiers, j'ai souvenir que dans les années 1970-1980 on soignait (?)dans les Cévennes (Ardèche, Gard, Lozère) l'endothia du chataignier par inoculation sur les cambium, de souches hypovirulentes de ce cryptogame, ce qui était présumé vacciner le chataignier. Je n'ai pas suivi le sujet, ne sais pas ce que ces pratiques ont donné comme résultats,et si ceux ci ont été valablement évalués.
Cette démarche ressemble un peu à ce que tente notre Collègue Quebecois.

...Pernod ou Calva pour tous, avec modération!
hendy a écrit le 30/11/2014 17:01 (ref msg # 46135 )
ref wikipédia.. information correspondant a ce que tu as mentionné
*****Inoculer les jeunes chancres avec des souches hypovirulentes. Il s'agit d'une sorte de vaccination, les souches à virulence atténuée (par la présence d'un virus) réduisent le pouvoir pathogène des souches virulentes (lutte biologique)****

Information intéressante
gavot a écrit le 30/11/2014 17:22 (ref msg # 46137 )
Oui Hendy, j'ai lu aussi du coup la source Wiki qui semble considérer que ça marche, ce qui impliquerait que le mycélium atténué est capable de se développer dans l'arbre à partir de l'implant, et de supplanter le virulent, ou du moins à stopper sa propagation. Donc que dans ce cas au moins, on obtient un mycélium à partir d'un implant (et non à partir de spores)
Un autre cas d'inoculation par cryptogames est celui d'arbres (chênes surtout, mais aussi noisetiers, voire pins) par la truffe. Les méthodes restent confidentielles comme tout ce qui touche à ce sujet, mais cette inoculation serait obtenue par des spores installées dans le substrat du godet d'élevage du jeune plant, et la truffe est un symbiote des racines, et non pas un endoparasite comme le chaga. L'inoculation ne fait alors que reproduire de façon maîtrisée un processus naturel.
hendy a écrit le 30/11/2014 19:22 (ref msg # 46139 )
J' aime cela, on avance..
Dans mon expérience de Chaga j' ai mélangé du chaga avec une gellose avant de le placer en profondeur dans l' arbre..
Mes observations de septembre montraient un cal bien incrusté et relativement solide..
gavot a écrit le 30/11/2014 20:42 (ref msg # 46143 )
Il faudrait ensuite il me semble déterminer si des filaments mycéliens de chaga envahissent les tissus de l'arbre à partir du point d'inoculation . Travail de détermination (caractériser le mycélium de chaga) et d'observation (microscopique)
Ou bien attendre que des "chaga" récoltables apparaissent ailleurs sur le tronc...
hendy a écrit le 30/11/2014 21:44 (ref msg # 46145 )
Mais là il faut attendre au printemps et présentement il neige..
gavot a écrit le 01/12/2014 13:50 (ref msg # 46150 )
Bon courage pour passer l'hiver boréal !
Des nouvelles donc au printemps prochain ?

Et un pernod ou un calva.


greffer.net >> Greffage