Des greffons dans les étals

greffer.net >> Multiplication végétative

tropique a écrit le 14/11/2014 22:59
Bonsoir

Souvent, je découvre dans les étals des fruits qui portent des bouts de tige
Si la variété m intéresse,je n hésite pas à la récupérerr:




Grenade tardive





Mandarine sans pépins tardive

Les fruits doivent être fraichement récoltés

Je récupère ces bouts de tige pour les greffer et bouturer:




Ici,un greffon récupéré, inséré sur un avocatier de semis

J avais déjà obtenu de bons résultats avec cette méthode

Si la greffe ne réussit pas,il faut réussir la bouture, afin de pouvoir se rattraper l année prochaine

tropique
Bruno a écrit le 16/11/2014 08:15
Pour l'avocat la bouture est pratiquement impossible.
patrice a écrit le 16/11/2014 19:34
Salut

Pour les agrumes avec des greffons récupérés dans de telles conditions j'ai environ 1 réussite sur 4.
gryzzly a écrit le 17/11/2014 17:54
1 réussite sur 4, est-ce un faible taux de réussite ou un fort taux d' échec?

il est intéressant d' apprendre que des personnes ont fait des expériences avec ce genre de "greffons" avec un certain pourcentage de réussite même s' il est faible

je dirais qu' une réussite est un succès car de la récolte jusqu' à l' étal il y a un certain temps qui s' écoule et tout est fait pour conserver le fruit le plus frais et présentable possible mais personne ne ce soucie de ce bout de tige, aucun soin particulier n' ai consacré à ce "greffon" qui n' est au fond qu' une décoration et qui perd sa fraicheur d' heures en heures
floyd a écrit le 17/11/2014 19:37
Un greffon ainsi fragilisé, mériterait une réhydratation intensive par un apport nutritif bien dosé.
Pour autant que les tissus ne sont pas bruns car complètement oxydés, ce dont on commence par s'assurer en pratiquant une coupe transversale.
tropique a écrit le 17/11/2014 20:21
Bonsoir

Bruno--Merci pour cette précision
Je ne savais pas que l avocatier ne se bouture pas,mais j espère qu un jour ou l autre, quelqu un trouvera une méthode pour obliger la bouture à s enraciner convenablement.Pourquoi pas chez Greffer-Net
Comme le semis ne peut garantir la fidélité,il ne nous reste qu à insérer plusieurs greffons,afin d augmenter les chances de réussite


Je profite pour vous dire comment je procède:




Dans les étals,je trouve dans le même tas,provenant de la même exploitation,au moins deux variétés d avocats.
Vu l abondance de la récolte, est clair que ces variétés s auto-pollinisent.
Je greffe les deux variétés sur le même pied,ainsi,je ne cultiverai qu un seul avocatier,faute de place






Cet avocatier issu de semis,a 3 ans
Il y a un an,je l avais greffé "à l anglaise".La soudure n est pas encore au " top"
Entretemps,un petit rameau latéral du PG avait pris le dessus.Je vais le tailler cette semaine et,y insérer un greffon d une autre variété

tropique
tropique a écrit le 17/11/2014 20:45
Bonsoir

Patrice--Je pense que si,sur la même variété, vous réussissez une greffe sur quatre,il faut considérer que c est un succès total.
En effet,l année d après; vous aurez l occasion de récupérer des greffons frais sur celui réussi
Les boutures,seront là aussi:




Greffon oranger de 9 mois,récupéré sur fruit

Il faut dire aussi,que chez nous,il n y a que 48h entre la cueillette et le consommateur.Cela aide aussi

Voici un exemple de ce genre de greffe:




Ce mandarinier produit des fruits avec pépins (4/5 par fruit)
J y avais inséré deux greffons,qui produiront des fruits sans pépins et,qui sont précoces aussi




J avais récupéré les greffons de ces deux variétés,l une à peau lisse,l autre à peau rugeuse.Elles sont juteuse,sucrées et sans pépins

Bonne chance à tous

tropique
tropique a écrit le 21/11/2014 21:07
Bonsoir






Je viens de rafler le gros lot en greffons d avocatier

En effet,dans une maison isolée en pleine campagne,poussent deux variétés d avocatiers qui fructifient pendant des périodes diférentes:
--Un hass qui fructifie mars/avril
--Une autre variété qui fructifie en octobre/novembre

Ce qui m avait intrigué,c est qu aucun autre avocatier ne pousse à perte de vue
Le propriétaire m avait précisé que la récolte n égalait pas celle des fermes,mais elle est satisfaisante





A gauche,feuille avocatier inconnu
A droite,feuille du hass





A gauche,la variété inconnue.Moins longue que celle que j avais greffé,grâce aux étals

Après avoir prélevé un greffon hass,j avais bouturé le reste, à la volée:
Couché--debout--lignifié--semi-lignifié-tendre--sous cloche--dans l eau -en pleine terre--au chaud etc..

Je sais que ça ne se bouture pas,mais je sais que je suis têtu

tropique


greffer.net >> Multiplication végétative