Pommier:greffe d octobre

greffer.net >> Pommier

tropique a écrit le 08/11/2014 01:07
Bonsoir

En zone subtropicale,l automne ne sera là que vers le 20 décembre
Voici l évolution d un greffon inséré le 10 octobre:




Greffon à talon sur PG pommier précoce

En janvier,on aura quelques heures de 14°/8°c,donc pas de risques pour l évolution normale du greffon
Quant à la période d entrée en dormance de ce pommier précoce,je préfère ne pas y penser





Il n y a pas que ça:
Un prunier précoce est déjà en fleur
Les fleurs d un pêcher précoce commencent à nouer

tropique
patrice a écrit le 09/11/2014 10:42
Bonjour,

Sans être en zone subtropicale, le pommier se greffe encore avec succès en octobre dans le sud de la France (chip budding).
tropique a écrit le 11/11/2014 20:53
Bonsoir

Au Sud de la France, le climat favorable permet des greffes décalées dans le temps.On y trouve même des micro-climats ou certaines tropicales réussissent en pleine terre.
Mais si on descend encore plus au Sud,on aura une autre vision sur les périodes de greffe.Pour cela,avant de greffer je me fie plus au stade végétatif des arbustes,que les dates proposées dans différents sites
Il n y a pas que les greffes qui sont décalées,il y a aussi les traitements préventifs,la taille etc...





Nectarine le 11 novembre




Prunier le 11 novembre




Prunier le 11 novembre
On conseille de traiter en préventif,dès la chute des feuilles
Et si le nouveau feuillage est là,avant la chute de l ancien,que faire?

Au vu de ces photos,je me demande ou sont passés l automne et l hiver :
Je me demande aussi,ou est passé la période de dormance,celle qui ne me permet plus de greffer :

Si les périodes de greffes différent entre le Nord et le Sud,les techniques sur la greffe, enseignées par "Greffer-Net" , demeurent universelles et incontournables

tropique
floyd a écrit le 11/11/2014 23:18
Le geste technique reste utilisable.
Après, les règles liés au calendrier ne servent plus à rien, puisque toutes les greffes semblent prendre à toutes les saisons.

Oui ne pas pulvériser au cuivre sur une feuillage de pêcher, ou une feuillage jeune; la phyto-toxicité du cuivre est connue.
patrice a écrit le 12/11/2014 13:45

Après, les règles liés au calendrier ne servent plus à rien, .


Tout à fait. C'est un peu l'imperfection de bien nombre de documentations en matière de greffage.
D'ailleurs c'était ainsi au début de greffer.net (et avec mes débuts en tant que greffeur), faisant des compilations bibliographiques.
Lors des mises à jour des articles, ceci est corrigé peu à peu.
floyd a écrit le 12/11/2014 18:03
Le climat si favorable de Casablanca, Maroc, et l'habileté de tropique (à parts égales) rendent fructueuses les tentatives, en toutes saisons.
Pour nos climats parfois rudes, les règles doivent rester comme de bons serviteurs et jamais devenir des maîtres trop rigoureux.
tropique a écrit le 14/11/2014 22:41
Bonsoir
ops:

Citation de Floyd :
"les règles doivent rester comme de bons serviteurs et jamais devenir des maîtres trop rigoureux".


Magnifique conclusion
Rien qu en France métropolitaine,on trouve des zones qui sont à la merci du gel,d autres pas
A cela,s ajoutent les caprices de l hiver :durée variable d une année à l autre --Vigoureux ou clément, etc...
Donc,chacun doit adapter ces règles,suivant son environnement

tropiques
vgtx a écrit le 17/11/2014 12:38

Oui ne pas pulvériser au cuivre sur une feuillage de pêcher, ou une feuillage jeune; la phyto-toxicité du cuivre est connue.

D'autant plus que le cuivre ralentit la croissance ; il y a des alternatives !
tropique a écrit le 17/11/2014 21:22
Bonsoir

Oups::J avais oublié de remercier Floyd pour ce précieux conseil.Merci Floyd pour ça et,pour le reste

Je précise que je ne pulvérisai qu à faible dose sur des plants fragiles .Surtout s il y a des plaies
Comme les plants sont encore jeunes,j installe des sacs sous l arbuste traité,comme ça,pas de BB sur le sol
En plus,la pluie est bissextile chez nous

Finalement,je viens de traiter avec des purins,comme conseillé

tropique
François du Perche a écrit le 19/11/2014 11:26
l'alternative à la BB, bien référencée pour la vigne d'après de nombreux blogs, est 1% de bicarbonate de soude. ça ne tache pas les murs, ça ne grille pas les feuilles, ça ne pollue pas le sol et c'est disponible, très bon marché, en grande surface. Si on a du bicarbonate de potasse, on peut aller jusqu'à 2% sans risque de griller les feuilles (pour les pommiers en tout cas)
floyd a écrit le 19/11/2014 13:28
Les blogs ne font jamais référence, ils colportent des affirmations souvent non validées.

On peut déjà souligner que le bicarbonate de Na, n'a pas d'usage autorisé associé;
http://e-phy.agriculture.gouv.fr/mata/10...

Je remarque que le site de la SNHF, répond avec assez peu de prudence et renvoie vers un blog!
http://www.jejardine.org/reponses-aux-qu...

L'approche la plus scientifique que j'ai repérée est d'origine canadienne, et là aussi le propos est très mesuré;
http://www.agrireseau.qc.ca/horticulture...

Le choix de cultivars résistants et l’utilisation du bicarbonate de potassium constituent une excellente stratégie de lutte contre l’oïdium qui vaut la peine d’être essayée.
François du Perche a écrit le 19/11/2014 14:29
On n'aurait pas le droit d'utiliser du bicarbonate de soude à quelques € le kg (La Baleine - paquets de bicarbonate de soude alimentaire de 800g au rayon sel & poivre) mais on est fortement incités à utiliser l'Armicarb dont le prix élevé est certainement justifié par une intense, longue et coûteuse recherche sans oublier la retraite chapeau des dirigeants de ce type de sociétés qu'on ne peut décemment pas abandonner à la mendicité.
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...
Le bicarbonate de potasse est utilisé assez largement dans la fabrication du vin et peut s'acheter à assez bon marché aussi. L'étude canadienne détaillée d'Agrireseau sur l'utilisation de bicarbonate (soude et potasse) + huile pour le traitement des pommiers n'est + sur la toile, elle était vraiment intéressante. Elle disait 1% pour le bicarbonate de soude et 2% pour celui de potasse.
floyd a écrit le 19/11/2014 18:40
Disons qu'un particulier peut bien faire ce qui lui chante chez lui, à ses risques et périls, en assumant d'éventuels déboires.
Colporter des indications non validées pour un produit sans amm en France, c'est autre chose.
Cette question de "jardinage" ne doit pas ouvrir sur un débat sociétal, ou sur une discussion à n'en plus finir.
Ce forum n'est certainement pas le lieu.


greffer.net >> Pommier