Pommier chétif

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


Gaston a écrit le 09/10/2014 16:45 (ref msg # 45449 )
Bonjour,

J'ai planté au printemps 2013 un pommier court pendu gris (sur franc / clozeau) en tige. Contrairement à ses copains, le tronc n'a quasiment pas grossi depuis la plantation, et je n'ai toujours pas enlevé les haubans de tuteurage, car sinon le tronc bouge au vent.

A l'endroit de plantation, il y a une sous-couche d'argille rouge à environ 40 cm de profondeur. C'est une bizarrerie de mon terrain, car à quelques mètres, la sous-couche est parfois de la marne, parfois du silex, parfois de la terre brun foncé très profonde.

Pour l'instant j'ai prévu d'agrandir la zone de paillage autour du tronc à environ 1,50 m de diamètre, et de pailler avec des feuilles / tontes d'herbe / compost / etc. , en espérant que les lombrics finiront par "casser" la couche glaiseuse.

Que pensez-vous de cette idée ?
Y a-t-il autre chose à faire pour aider mon pommier ?

Merci d'avance,

Christophe
floyd a écrit le 09/10/2014 23:04 (ref msg # 45455 )
Si l'argile convient pour faire de la brique… n'hésites pas!

En supposant que l'arbre à la plantation était en bon état avec des racines correctes et que la plantation a pu être faite dans les "règles de l'art" on peut encore redouter que l'argile soit insuffisamment pourvue en calcium pour former le complexe argile-humique idéal.

Une mesure du pH peut renseigner sur l'utilité d'un apport de calcaire broyé.
gl31 a écrit le 10/10/2014 02:21 (ref msg # 45460 )
Une saignée,s'il y a de la pente pour drainer et bêcher sans retourner la terre encore plus large autour du trou de plantation.
Gaston a écrit le 10/10/2014 11:16 (ref msg # 45462 )
"floyd" a écrit :
Si l'argile convient pour faire de la brique… n'hésites pas!
Ce n'est pas pour rien qu'il y a autant de maisons en brique au pays d'Auge
"floyd" a écrit :
... on peut encore redouter que l'argile soit insuffisamment pourvue en calcium pour former le complexe argile-humique idéal.
Le sous-sol est argilo-silico-marneux (des couches d'argile, de silex et de marne superposées).
Le pH de la terre végétale est de 7,6, je remélange à la terre les bouts de marne que je sors du trou de plantation. Je ne pense donc pas qu'il y ait un manque de calcium.

Je pense plutôt que les racines n'arrivent pas à s'enfoncer dans la couche d'argile. En desherbant plus large et en paillant (donc faire un compost en couche mince), j'espère surtout aider l'arbre à faire des racines traçantes.
Si ensuite le complexe argilo-humique se forme de plus en plus en profondeur, l'arbre devrait normalement y envoyer des racines et s'ancrer de plus en plus profondément.

Il semblerait que le marc de café attirerait les vers de terre. A mon prochain passage au café du coin, j'en prendrai un petit sac.
François du Perche a écrit le 10/10/2014 12:04 (ref msg # 45465 )
si l'argile est à 40cm, ça ne doit pas affecter la croissance les premières années. J'ai de l'argile très compacte à 20cm, et un PH de 6,5 environ, ça pousse très bien.
floyd a écrit le 11/10/2014 00:46 (ref msg # 45479 )
L'autre soucis en sol imperméable, c'est de créer lors de la plantation une cuvette qui retiendra l'eau durablement, noyant les racines irrémédiablement.

D'où la couche drainante de fond souvent suggérée, et surtout la plantation sur butte.
Gaston a écrit le 05/10/2015 17:09 (ref msg # 49604 )
Bonjour,

Au printemps, j'ai libéré le tronc en faisant 2 rangées d'entailles longitudinales en quinconce, longues chacune d'environ 15 cm.
Les entailles ont très bien cicatrisé, elles ont une largeur d'environ 1 cm, donc 1 cm de circonférence de tronc en plus.
L'arbre semble avoir apprécié, il a fait une deuxième floraison fin mai et il a poussé avec une vigueur jusqu'ici inconnue.

J'ai également paillé avec de la tonte de gazon durant toute la saison un disque de Ø 1m autour du tronc et j'y ai semé fin juin de la luzerne en espérant percer (à la longue) la sous-couche dense d'argile.

Affaire à suivre ...


greffer.net >> Hors-sujet